Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   6 min. de lecture

Êtes-vous plutôt du genre à vous lancer sans filet ou à organiser chaque étape ? En pensant aux imprévus qui ne manquent jamais de surgir au cœur de l’aventure, croisez-vous les doigts par superstition et advienne que pourra, ou bien calez-vous tout en amont pour rouler l’esprit tranquille ? Il n’y a ni bonne ni mauvaise réponse. 😉 Avec nos explications et conseils sur l’assurance de votre véhicule de location, vous partirez bien armé, en accord avec vous-même et en parfaite connaissance de cause !

Pourquoi est-il important d’être assuré quand on loue une voiture ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’en cas de contrôle, vous êtes tenu de présenter une attestation prouvant que le véhicule est bien assuré. Cette assurance de base correspond à la garantie de responsabilité civile, aussi appelée « assurance au tiers », et couvre l’ensemble des dommages que vous pourriez causer à autrui. En Europe, tout loueur se doit d’être assuré au tiers, mais, à l’étranger, la législation en vigueur peut être différente. Pensez donc à bien vous renseigner.
En ce qui concerne les garanties relatives à vos propres dommages en cas d’accident, leur prise en charge dépend de votre responsabilité dans l’accident et des clauses de votre contrat.

Si vous n’êtes pas responsable de l’accident, l’assurance de la partie adverse prend en charge l’ensemble des dommages et dédommagera aussi le loueur, que vous ayez souscrit à une assurance complémentaire ou non. En revanche, dans le cas d’un accident dont vous êtes responsable, une franchise reste à votre charge. Parfois, il est possible d’en réduire le montant ou d’en être exonéré, dans le cas où vous auriez opté pour une assurance complémentaire.

Enfin, en ce qui concerne le vol du véhicule, la plupart des assurances des loueurs incluent cette garantie au contrat de location. Veillez toutefois à bien vérifier qu’elle soit incluse car, dans le cas contraire, vous seriez tenu de rembourser le loueur à hauteur de la valeur du véhicule neuf que vous avez loué.

Quelle assurance est incluse dans le prix de la location ? 

Parmi les conditions pour louer une voiture, il y a des documents nécessaires et un âge minimum qui sont intangibles. Mais il y a également d’autres paramètres inclus dans le contrat de location qui, eux, sont variables comme la politique de kilométrage bien sûr – à laquelle vous devez faire bien attention en fonction du parcours imaginé – et votre niveau de protection. 

En Europe, un loueur est tenu de souscrire à une assurance de base comprenant une couverture au tiers, une garantie en cas de vol ou de dommages, ainsi qu’un service d’assistance sous certaines conditions.

La couverture au tiers ou responsabilité civile

La garantie responsabilité civile, internationalement connue sous l’abréviation LIA « liability insurance automobile », couvre l’ensemble des frais relatifs aux dommages que vous pourriez causer à un autre usager de la route. Si cette garantie est obligatoire en Europe, ce n’est pas le cas de certains pays comme les États-Unis ou le Canada.
Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, lisez bien votre contrat de location en amont. Il se peut qu’il n’y ait aucune garantie de responsabilité civile ou que son plafond d’indemnisation soit très bas. Dans ce cas, les loueurs vous proposeront certainement une assurance complémentaire généralement appelée SLI « supplemental liability insurance ». Cette dernière propose une extension de garantie d’un montant pouvant atteindre 2 millions d’euros.

Être assuré contre les dommages du véhicule et le vol

En Europe, cette garantie est incluse dans la formule d’assurance de base. Mais, attention, ce n’est souvent pas le cas aux États-Unis, au Canada ou encore en Australie.

L’assurance auto de base des loueurs européens propose en général une garantie CDW « collision damage waiver ». Elle s’applique en cas d’accident et de collision, même sans assurance complémentaire. Le vol est également compris dans la formule de base. Toutefois, il faut généralement s’acquitter d’une franchise et il est rare que les affaires qui se trouvaient dans l’habitacle de la voiture soient couvertes par cette garantie.

Assistance de votre voiture de location

Une assistance dépannage est incluse dans la formule de base et donc dans le prix de votre location, mais bien souvent uniquement en cas d’accident. Dans le cas où vous vous tromperiez de carburant ou que vous perdriez vos clés, le dépannage restera à votre charge.

location de voiture

Quelles sont les assurances complémentaires à envisager ?

Il n’est pas toujours évident de décider de souscrire à des assurances complémentaires et facultatives lors de la location d’une voiture, surtout si on a la sensation d’être poussé à le faire pour des raisons commerciales. Inévitablement, elles impacteront le montant par jour – et donc global – de votre location mais le sujet mérite d’être étudié. 

Le rachat de franchise 

Souscrire une assurance complémentaire a un 1er intérêt : réduire voire annuler le montant souvent exorbitant de la franchise. La franchise, c’est la partie des dommages non garantie par l’assureur et que vous devrez payer de votre poche en cas de sinistre de votre fait (ou si le tiers responsable n’a pas été identifié). Son montant est fixé dans le contrat et peut varier de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros selon le loueur et la catégorie du véhicule. En rachetant cette franchise (partiellement ou totalement), en cas de pépin, vous n’aurez pas à assumer la somme concernée. À vous de peser le pour et le contre, de faire vos propres calculs et de décider si vous prenez ce risque ou non. 

Les garanties supplémentaires  

De nombreuses options s’offrent à vous parmi lesquelles trois principales :

  • L’assurance dommages couvrant les frais de réparation sur un véhicule loué, que vous trouverez parfois sous le nom barbare de Collision Damage Waiver (CDW) ;
  • L’assurance corporelle du conducteur et des passagers, également appelée PAI (Personal Accident Insurance) ;
  • La protection contre le vol et le vandalisme (TP / Theft Protection), pour laquelle le contrat doit spécifier clairement les conditions de la prise en charge en cas de vol de la voiture mais aussi de vos effets personnels laissés à bord. 

Sachez que la plupart du temps, les assurances ne couvrent pas le vol ou la perte des clés, tout sinistre provoqué par un mauvais comportement du conducteur (vitesse excessive, consommation de drogue ou d’alcool…), de fausses informations sur le conducteur, etc. Et notez que dans certains pays comme les États-Unis ou le Canada, ces assurances complémentaires sont fortement recommandées car les coûts liés à un accident peuvent atteindre des sommets.

prix location voiture

Les solutions alternatives à l’assurance complémentaire

Si vous décidez de compléter votre assurance basique par des options, le plus simple et rapide est d’accepter directement la proposition du loueur. Dans ce cas, pas de négociation ni de comparaison possible, le coût dépendra des tarifs des prestataires experts avec lesquels il collabore. 

Pour optimiser votre budget et/ou la qualité de la couverture proposée, vous pouvez aussi considérer 3 pistes alternatives :  

Souscrire une assurance auprès d’une compagnie indépendante 

Les prix peuvent être plus élevés mais vous pouvez moduler vos garanties et vous façonner une assurance sur-mesure. Tout dépend de vos plans, de vos contraintes et de vos besoins. 

Étendre les garanties du contrat de votre véhicule personnel 

Si vous avez une voiture et êtes déjà titulaire d’un contrat d’assurance à votre nom, sachez que la plupart des assureurs permettent de transférer les garanties de celui-ci à un véhicule de location. Cette assurance temporaire, généralement limitée à 30 jours, peut offrir une couverture plus étendue, avec une franchise moins élevée. 

Profiter de l’assurance auto de votre carte bancaire  

Avant de souscrire un rachat de franchise, vérifiez si cette garantie n’est pas incluse dans votre contrat de carte bleue. En effet, les détenteurs de cartes premium de type Visa Premier, Visa Platinum, Mastercard Gold ou American Express, bénéficient automatiquement d’une assurance pour la location de voiture intégrant celle-ci, dans la limite de deux sinistres réglés par année civile. Très utile, cette assurance offerte ne permet cependant pas d’ajouter d’autres options, peut vous limiter dans la durée de location et exclure certaines catégories de véhicules (notamment haut de gamme).

Renseignez-vous auprès de votre banque pour préciser les garanties (dommages matériels, vol, frais d’immobilisation en cas de panne, etc.) et confirmer qu’elles s’appliquent bien dans le pays où vous effectuez la location (dans certains pays, certaines assurances sont obligatoires et celle de la carte bleue ne suffit pas).

Alors rassuré ? 🙂 Lancez une recherche sur Liligo pour trouver votre prochaine location de voiture à petit prix.

Crédits : iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.