Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   5 min. de lecture

Si vous avez l’âge minimum requis pour louer une voiture, disposez de tous les documents nécessaires pour le faire, maîtrisez toutes les astuces pour bien assurer ce véhicule de location, vous êtes déjà sur la bonne voie ! Vous remplissez, a priori, toutes les conditions pour louer une voiture avec pragmatisme et en profiter pleinement. Mais vous êtes-vous déjà penché sérieusement sur la politique de kilométrage avant de signer ? Illimitée ou limitée, êtes-vous sûr d’avoir toujours opté pour la solution qui collait le mieux à vos besoins ? Si la réponse est non alors cet article devrait vous aider pour la prochaine fois. 😉

Pourquoi ce choix est-il un peu perturbant ?

Aujourd’hui, nombreuses sont les agences de location classiques (Sixt, Europcar, Avis, Hertz et tant d’autres) qui offrent la possibilité de bénéficier du kilométrage illimité. Ce forfait s’applique alors à toute la durée de location lorsque le kilométrage limité inclut un nombre maximum de kilomètres par jour, et ce quelle que soit la catégorie du véhicule.

Dans la plupart des pays européens, les deux types de formules coexistent. Cependant, chaque loueur est libre de laisser le choix au locataire ou d’en imposer une. Dans tous les cas, les conditions de la politique de kilométrage doivent être incluses dans votre contrat de location et clairement explicitées.

Mais soyons honnête, « illimité »… que celui ou celle qui ne trouve pas le terme terriblement tentant vous jette la 1ère pierre. 😉 Surtout que la plupart du temps le kilométrage illimité ne présente véritablement aucune limite, en France en tout cas. Les exceptions sont très rares même si elles existent bel et bien chez certains loueurs, dans certains pays, au-delà d’une certaine durée de location par exemple.

Pour autant, ne vous laissez pas anesthésier. Car si le kilométrage illimité peut être avantageux, s’il n’est pas du tout adapté à vos plans vous paierez plus cher pour toutes les routes que vous ne prendrez pas.

itinéraire road trip iStock

Sur quelles bases décider ?

Il y a tout d’abord des principes fondamentaux qui ne trompent pas.

Vous pouvez opter sans réserve pour le kilométrage ILLIMITÉ si :

  • Vous louez pour plusieurs semaines et pensez improviser, sans but précis ;
  • Vous n’avez qu’une vague idée de votre itinéraire pour aller d’un point A à un point B et risquez de faire des détours ;
  • Vous avez surtout envie de ne pas avoir de pression ni de question à vous poser, le budget n’est pas votre préoccupation principale.

Vous payerez certes sensiblement plus cher au départ mais ce sera sans surprise au retour. Vous n’aurez rien de plus à régler lors de la restitution du véhicule (hors autres suppléments éventuels bien sûr). À bas les contraintes, vive la liberté et la tranquillité d’esprit !

À l’inverse, vous pouvez opter sans réserve pour le kilométrage LIMITÉ si :

  • Vous louez dans un but précis (une maison à rejoindre, un meuble à aller chercher…) et dans un périmètre géographique clairement balisé ;
  • Vous connaissez précisément votre destination et le trajet que vous allez emprunter ;
  • Vous n’avez prévu d’utiliser votre voiture de location que pour assurer des déplacements ponctuels ou indispensables en un lieu donné ;
  • Votre budget est limité et vous pensez adapter votre itinéraire quotidien en fonction pour mieux l’optimiser.

Avec un nombre de kilomètres inclus que vous estimez a priori suffisant pour vous, vous payez un montant plus ajusté. Il vous faudra juste surveiller le compteur au fur et à mesure car aucun contrôle quotidien n’est effectué. À la restitution du véhicule, seule compte la distance totale parcourue et vos dépassements pourraient transformer un prix initial défiant toute concurrence en gouffre. À titre indicatif, aujourd’hui en France, le forfait jour classique inclut de 100 à 300 km et le kilomètre supplémentaire (ce fameux fanion rouge qui nous obsède) est généralement affiché à partir de 0,40 € le kilomètre supplémentaire et jusqu’à 2 € selon la catégorie de la voiture.. Ça va très vite !

Le prix de ce kilomètre supplémentaire (ou du mile dans les pays anglo-saxons, un mile équivalant à 1,6 km) varie selon les catégories de véhicules et les loueurs. Vous le trouverez indiqué à côté du nombre de kilomètres inclus sur les comparateurs et dans les Conditions Générales de Location des compagnies.

Pour avoir une idée du tarif réel de votre location avant de réserver, c’est très simple : pas de précipitation, estimez et comparez en n’écartant aucune option sur simple a priori.
Pensez à votre itinéraire : combien de kilomètres devriez-vous parcourir ? Cela rentre-t-il dans une offre basique au kilométrage limité ? Le cas échéant, à combien de kilomètres supplémentaires cela correspondrait-il ? Faites vos calculs en appliquant le prix de ce kilomètre supplémentaire de différents loueurs, puis regardez les formules proposées intégrant le kilométrage illimité. Vous pourriez être surpris du résultat !

Beauty in time of sunset

Le cas à part de la location de voiture entre particuliers

Le concept de « kilométrage illimité » est aussi mis en avant sur certaines plateformes de location entre particuliers mais prend une autre forme qui ne tourne pas forcément à votre avantage, notamment au-delà d’une semaine de location.

Chez Getaround par exemple, il n’y a pas à proprement parler de limite au nombre de kilomètres que vous pouvez parcourir. En revanche, il y a un kilométrage inclus par heure ou par jour (40 km /200 km) en fonction de la durée de location que vous pouvez augmenter en achetant un pack plutôt avantageux au moment de la réservation. En cas de dépassement du forfait total (kilométrage inclus + pack éventuel), les kilomètres supplémentaires vous seront facturés après restitution du véhicule selon le barème prédéfini contractuellement, le type de véhicule (voiture ou fourgon) et sa catégorie. Attention : avec Getaround, il vous faudra bien anticiper vos déplacements car vous ne pourrez plus acheter de pack additionnel une fois la location activée et, à l’inverse, vous ne serez pas remboursé des kilomètres non parcourus.

Chez Virtuo, c’est encore autre chose. Il y a un forfait kilométrique par jour inclus dans votre location (à date, 150 km en France) que vous pouvez également augmenter en achetant un pack mais qui lui a ses limites (500 km/jour, 3000 km maximum par période de 30 jours). Comme partout, vous paierez ensuite plus cher le dépassement de forfait au kilomètre en fin de location, en revanche sur cette plateforme il y a moyen d’éviter cela puisque vous pouvez augmenter votre forfait kilométrique à tout moment durant la période de location.

Votre choix est fait ? Ne reste plus qu’à trouver la voiture de location idéale avant de vous installer sereinement derrière le volant ! Découvrez également notre guide de la location de voiture pour être incollable sur le sujet. 😉

Crédits : iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.