Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   5 min. de lecture

18 ans, enfin la liberté ! Vous avez comme l’impression que le monde entier s’ouvre à vous et une fois votre permis de conduire en poche, l’appel de la route et des petites et grandes vadrouilles se fait fortement sentir. Oui. Mais attention : que ce soit pour le road movie ou pour le petit déménagement entre copains avec un véhicule de location, il va falloir creuser le sujet car les conditions pour louer une voiture lorsqu’on est (très) jeune conducteur sont spécifiques. Si l’expérience en a démotivé plus d’un, elle a aussi coûté très cher à d’autres. Vous êtes perdu ? En quête de solutions ? Vous ne savez pas vers quel loueur vous tourner ? Vous craignez de passer à côté d’infos essentielles ou de découvrir des frais cachés ? Laissez-nous vous montrer la voie !

Quel âge devez-vous avoir pour louer une voiture ?

S’il est vrai que de manière générale tout conducteur inexpérimenté, aussi peu fougueux soit-il, suscite par définition la méfiance d’un loueur automobile, l’âge minimum varie en fonction du pays de location et de sa réglementation, de la compagnie et de la catégorie de véhicules.

Pour louer un modèle basique/éco en France et dans la plupart des pays européens, les loueurs imposent, en général, d’avoir au moins 21 ans et/ou d’être titulaire du permis de conduire depuis au moins 1 ou 2 ans, ces années étant considérées comme une période probatoire validant vos capacités à gérer la route. D’autres véhicules comme les monospaces ou de gros utilitaires ne peuvent être loués qu’à partir de 25 ans et après 5 ans de permis.

Pour autant, pour vous, rien n’est perdu. Légalement parlant, l’âge minimum pour louer une voiture dans l’hexagone est de 18 ans. Il est de 19 ans dans les pays scandinaves et de 23 ans au Royaume-Uni. Aux États-Unis et au Canada, tout conducteur âgé de moins de 25 ans est soumis à des conditions souvent encore plus strictes à vérifier au cas par cas, de rares agences dans certains États proposant des locations dès 18 ou 20 ans.

Location de voiture entre amis iStock

Quel impact votre âge a-t-il sur les conditions de location ?

Chez les loueurs qui acceptent les conducteurs de moins de 21 ans, vous n’avez besoin que des documents classiques pour louer une voiture, en l’occurrence une pièce d’identité, votre permis de conduire et un moyen de paiement valide (majoritairement une carte de crédit). Que vous soyez jeune conducteur ou non, en France et en Europe, l’assurance incluse dans le prix de la location comprend la responsabilité civile couvrant les dommages corporels et matériels causés à autrui. Attention cependant, dans de nombreux autres pays hors UE il est recommandé d’assurer votre voiture de location en complément pour vous couvrir en cas d’accident.

En revanche, en plus des éléments habituels et réglementaires (politique de kilométrage, frais de carburant, etc.), vous trouverez la plupart du temps dans votre contrat de location une surcharge journalière plus ou moins conséquente voire une double franchise du fait de votre jeune âge. Ces surcoûts ne vous sont pas exclusivement réservés, ils s’appliquent par ailleurs à tout jeune conducteur de moins de 25 ou 26 ans selon les compagnies.

Avant de vous lancer, comparez toujours les conditions de location en détail et vérifiez pour chaque résultat que le prix total inclut bien les frais jeune conducteur. À l’étranger clairement, en fonction des agences, un Avis ou un Sixt n’applique pas du tout la même politique tarifaire qu’un Record Go ou un Turisprime.

Beauty in time of sunset

Quelles solutions s’offrent à vous ?

Pour protéger et rassurer les propriétaires, la réponse ne se trouve pas du côté de la location entre particuliers. Le jour même de votre permis, oubliez cette idée ! Getaround, par exemple, reste parfaitement dans la norme minimale des 2 ans de permis, allant croissant en fonction de la catégorie du véhicule ; la compagnie applique également un supplément forfaitaire jeune conducteur de 15€, certes bien inférieur aux tarifs jours pratiqués par les agences classiques.

En revanche, il y a des offres qui ne se refusent pas.

En France, optez pour un loueur « youngest-friendly »

Ada, par exemple, loue des véhicules dès le 1er jour d’obtention du permis de conduire, sans aucun surcoût et avec la vignette A en sus. Pour la journée ou pour la semaine, à vous la petite citadine pas chère pour partir prendre l’air, une vraie 4 places pour profiter des vacances entre amis, un utilitaire jusqu’à 9m3 pour aller chercher un meuble d’occasion ou même un 2 roues juste pour tester !

Dans certaines agences Europcar et uniquement en réservant via le site web, la location d’un véhicule catégorie A ou B (éco/citadine) est également possible dès 18 ans en formule tout compris, surcharge jeune conducteur offerte. Sous deux conditions néanmoins : avoir obtenu le permis de conduire depuis au moins 24H et dans le cadre de l’Apprentissage Anticipé de la Conduite.

Pour sillonner certains pays étrangers, pensez local et stratégique

Le montant du supplément dépend entièrement du pays dans lequel vous louez puis de la société de location que vous choisissez, d’où l’intérêt de se poser sur le sujet, d’anticiper un minimum son parcours si on le veut autonome et motorisé et de comparer. Pour un jeune conducteur titulaire d’un permis de conduire valide depuis au moins un an, on peut parler d’une offre non surtaxée dès 19 ans chez Budget en Allemagne, d’un surcoût quotidien de 15€ en Espagne limité à un seuil maximum rapidement atteint quelle que soit la durée de location ou de 35£/jour au Royaume-Uni.

Si vous êtes déjà un gros loueur dans l’âme, envisagez les cartes membres

Sachez qu’avec certaines cartes de réductions ou de fidélité comme la carte Avis Club Mouv’, le supplément jeune conducteur est offert. Si vous louez régulièrement, ce sera très vite rentabilisé.

Pour un besoin ponctuel et sans prise de tête, osez la voiture sans permis

Rent A Car propose désormais la location de véhicules Aixam. Vous devez juste être majeur et en possession du BSR (Brevet de Sécurité Routière), du permis AM (catégorie du permis de conduire aujourd’hui nécessaire pour conduire un scooter jusqu’à 50cm3) ou d’un titre reconnu équivalent délivré par un état de l’UE ou de l’Espace économique européen (EEE) depuis au moins 2 ans.

prix location voiture

Besoin de louer une voiture ? Comparez et trouvez les offres les moins chères sur Liligo. Découvrez également notre guide pour louer une voiture au meilleur prix.

Crédits : iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.