Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

La culture juive a été l’une des influences majeures de la civilisation européenne. Depuis la diaspora, le peuple juif s’est réparti dans le monde entier, érigeant d’impressionnants lieux de culte. De Paris à Cordoue, en passant par Florence, ou encore Budapest, vous aurez l’occasion de pousser les portes de grandes synagogues qui valent le coup d’œil. Si la religion juive et ses coutumes ne vous sont pas familières, nous vous encourageons à vous renseigner quant aux règles de bienséance qui s’appliquent au sein de ces espaces religieux. Voici quelques conseils pour visiter une synagogue dans le respect des pratiquants.

La tenue vestimentaire

On trouve ici un point commun avec d’autres religions : il faut respecter certaines règles vestimentaires pour entrer à l’intérieur d’une synagogue. La tenue vestimentaire appropriée est celle qui laisse le moins de parties du corps à découvert. Les shorts et jupes au-dessus du genou sont, par exemple, à éviter. On demande aux femmes de couvrir leur décolleté et leurs épaules. Sachez que les synagogues les plus touristiques peuvent fournir aux visiteurs un tissu ou un châle pour se couvrir le temps de la visite.

Se couvrir la tête

Traditionnellement, il est obligatoire pour les hommes de porter la kippa, la calotte traditionnelle juive, pour entrer dans une synagogue. Le port d’un chapeau ou d’une kippa est un signe d’humilité et de reconnaissance devant Dieu, au-dessus de nous. Dans certains milieux, particulièrement dans le milieu anglo-saxon, les femmes portent aussi la kippa ou se couvrent la tête, par souci d’égalité dans les rituels. À l’entrée des synagogues les plus touristiques, une kippa vous sera remise pour accompagner votre visite. Si vous souhaitez visiter une synagogue moins connue, pensez à apporter de quoi vous couvrir la tête.

Ne tournez pas le dos à l’arche de la Torah

L’arche de la Torah, aussi appelée Aron Kodesh, est une chambre généralement richement ornée, qui abrite les rouleaux de la Torah. Elle est située contre l’un des murs de la synagogue, orientée en direction de Jérusalem. Il est fortement recommandé de ne pas tourner le dos à l’arche de la Torah ; bien qu’il ne s’agisse pas d’une interdiction explicite, c’est un signe de respect qui vous évitera d’offenser un pratiquant particulièrement observateur.

Prêtez une attention particulière aux livres saints

Si vous assistez à un office religieux dans une synagogue, vous serez peut-être tentés de vous servir des livres mis à votre disposition pour suivre la cérémonie. Si vous décidez de les emprunter, soyez attentifs à ces quelques règles pour les poser et les superposer. Si vous prenez un Jumash (une Bible) et un Siddour (livre de prières), n’oubliez pas que, lorsque vous les posez, le premier doit toujours être placé sur le second. De même, aucun livre profane ne peut être placé par-dessus un livre saint. Ne placez donc pas votre guide sur la Bible ou sur le livre de prières. Il n’est pas non plus recommandé de placer les livres sur le banc lorsque vous êtes assis : c’est un signe d’irrévérence de les avoir au même niveau que votre postérieur ! Mieux vaut les tenir dans ses mains. Et si, par hasard, vous en laissez tomber un sur le sol, il sera bien vu de l’embrasser après l’avoir ramassé.

Évitez les démonstrations d’affection à l’intérieur

La synagogue est considérée comme un lieu de prière où les fidèles viennent exprimer leur amour pour Dieu. Les pratiquants n’ont pas de gestes d’affection entre eux, ni envers les enfants à l’intérieur de la synagogue. Par exemple, embrasser un enfant dans une synagogue pourrait être mal vu.

N’utilisez pas la synagogue comme lieu de passage

Le cas est assez rare, mais précisons tout de même qu’entrer dans la synagogue pour en sortir par une autre porte, afin de raccourcir son chemin, est une offense pour le lieu et ses pratiquants. Certains fidèles, lorsqu’ils doivent traverser la synagogue, font une prière avant d’entrer pour ne pas offenser la sacralité du lieu. Toutefois, si vous n’êtes pas croyant, et que vous souhaitez seulement passer, il est préférable de prendre le chemin le plus long (par l’extérieur).

Photo : iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.