Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Vous avez des envies d’ailleurs, de découvertes linguistiques, de road trip multiculturel ou juste de passer quelques jours dépaysants dans le Pays Basque ibérique ? Génial. Le voyage est le meilleur remède contre la monotonie. Aujourd’hui, (hors périodes intempestives de pandémie), franchir une frontière est devenu un acte anodin, notamment lorsqu’on vit au sein de l’Union européenne. Heureusement, ce n’est plus du tout incompatible avec la location d’une voiture, tant que vous préparez minutieusement votre circuit et respectez certaines règles fondamentales. Lisez bien cet article, l’aventure commence ici !

3 choses à savoir avant de vous lancer

1. Les conditions dépendent du pays, du loueur et de la catégorie du véhicule 

Que vous louiez dans une agence traditionnelle ou via une plateforme de location entre particuliers, même combat puisque c’est une question d’assurance. Il est généralement autorisé (voire gratuit) de circuler entre les pays du nord et de l’ouest de l’Europe, mais moins simple et payant de passer dans les pays de l’Est. Enfin, pour rejoindre un pays non européen, lorsque ce n’est pas tout simplement interdit, vous aurez souvent besoin d’un accord écrit du loueur et devrez assumer un supplément significatif. 

Notez par ailleurs que plus le modèle de voiture est cher, plus il y a de chances qu’il ne soit pas autorisé à quitter le territoire. Pour ce genre d’aventure, les véhicules de catégorie économique ou intermédiaire seront vos meilleurs alliés. 

2. Les restrictions territoriales varient en fonction du lieu de départ

Lorsqu’il s’agit de passer les frontières avec une voiture de location, il est toujours plus facile d’aller se promener dans les pays les plus proches. Ainsi, pour passer facilement en Croatie, mieux vaut louer une voiture en Slovénie plutôt qu’en Allemagne. 

3. Vous devez à priori rendre le véhicule là où vous l’avez loué 

La location en « Aller simple » entre différents pays est rarement possible. Lorsque c’est le cas, elle peut être limitée à certaines succursales, comme chez Sixt par exemple, et vite faire exploser le budget. En effet, la taxe qui vous est facturée pour couvrir les frais de transport est calculée en fonction de la distance entre l’agence de retrait et celle de restitution. 

passer une frontière avec une voiture de location

Comment faire ? Voici une feuille de route en 6 étapes !

1. Vérifiez que votre permis français est valable sur tout le parcours

Tant que vous ne quittez pas l’Union européenne, il n’y a pas de problème. Si vous devez passer par la Suisse ou Monaco, votre permis est valable pour un court séjour touristique. Pour louer une voiture hors de l’Union européenne et éventuellement traverser une ou plusieurs frontières, renseignez-vous avant de partir sur les conditions de validité de votre permis.

2. Renseignez-vous sur la réglementation locale en vigueur 

Sachant que vous allez devoir vous concentrer sur une route inconnue et jalonnée de panneaux de signalisation rédigés dans une langue que vous ne maîtrisez peut-être pas, autant prendre les devants. Informez-vous des règles de circulation à respecter : limitations de vitesse, taux d’alcoolémie autorisé, utilisation du téléphone en voiture, obligation de rouler avec les phares allumés en journée ou certains pneus en hiver, etc.

Profitez-en pour vous poser plein de bonnes questions au passage. Ai-je l’âge minimum légal pour louer une voiture (18 ans en Allemagne, mais souvent 25 ans aux États-Unis) ? Faut-il une vignette spécifique pour rouler sur l’autoroute (les loueurs prévoient la vignette locale, mais pas toujours celles pour l’étranger) ? Quel est le moyen de paiement adéquat aux péages

Vous pourrez facilement obtenir ces informations auprès de votre loueur ou sur des sites officiels de l’U.E. (très utiles, notamment si vous louez entre particuliers).  

Enfin, pour dédramatiser, au cas où : sachez qu’en cas d’amende lors de votre location sur un territoire étranger déclaré en amont au loueur et autorisé, la procédure reste la même. Le loueur vous fera suivre votre contravention majorée de frais de traitement et l’administration française prendra le relais pour le paiement, le retrait de points éventuel, etc. 

3. Réfléchissez à ce qui vous attend pour « rouler couvert » ! 

L’assurance contre le vol, les dégradations ou l’incendie est-elle incluse dans votre contrat ? Vous voulez embarquer vers les Baléares ou la Sardaigne depuis la Côte d’Azur : êtes-vous assuré pour passer la frontière en ferry ? Dans chaque pays, la situation et les risques encourus diffèrent. Pour mieux les limiter, identifiez quelle(s) assurance(s) choisir en complément de la responsabilité civile automatiquement comprise dans le prix de votre location (et étendue, bien sûr, dès lors que le passage de frontière a été spécifié dans le contrat).  

Vous pourrez ensuite les souscrire auprès du loueur ou d’un assureur indépendant.

4. Trouvez le véhicule qui convient parfaitement à votre voyage 

Comparez pour dénicher le meilleur prix en intégrant toutes vos conditions, le bon équipement selon l’itinéraire et la saison (dispositif antidérapant, climatisation, etc.), la politique de kilométrage adaptée (illimitée si vous partez à l’aventure), etc. 

5. Réservez en ligne ou directement en agence

Liligo est très pratique pour comparer les offres de location de voiture et identifier le loueur qui propose le meilleur prix selon vos critères. Dans un deuxième temps, si vous avez une demande particulière, par exemple si vous devez louer votre voiture sans carte bancaire ou si vous voulez passer des frontières avec la voiture de location, nous vous recommandons de contacter directement le loueur. Cela vous permettra de confirmer les informations importantes, puis de faire la réservation, en ligne ou directement en agence.

6. Auprès du loueur, soyez transparent sur toutes les étapes de votre voyage 

N’omettez aucune escapade au moment d’établir le contrat de location avec le loueur, même s’il applique un supplément ou des frais de traversée de frontière, cela ne vous apportera rien de bon. En cas d’accident, tout sera à votre charge et ce ne sera plus la même histoire. Notez par ailleurs qu’un loueur s’apercevant a posteriori que vous avez passé une frontière sans l’avoir prévenu est en droit de vous envoyer la facture. À date, chez Hertz, c’est 600 € de pénalité financière.

frontière avec voiture de location

Voilà. Procédez méthodiquement à l’état des lieux du véhicule, gardez bien en tête les pièges à éviter lors d’une location et c’est parti, roulez « jeunesse » 😉

Crédits : istock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.