Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Vous n’êtes pas tout à fait à l’aise au moment de l’état des lieux de votre voiture de location ? Vous avez peur d’oublier quelque chose ? C’est normal, l’état des lieux du véhicule, signé par les deux parties et qui se joint au contrat de Location, est au cœur de tout. Et s’il compte parmi les pièges à éviter lors d’une location de voiture, le réaliser dans les règles de l’art au départ et à la restitution du véhicule vous assure une vraie tranquillité d’esprit. Lisez cet article jusqu’au bout pour passer cette épreuve haut la main, sans zèle, mais sans omission.


Deux règles de base à garder en tête

1. Ne vous précipitez jamais

S’il vous faut 20 minutes, il vous faut 20 minutes. Dites-vous qu’un bon état des lieux, c’est autant de temps et d’énergie en moins que vous pourriez passer ensuite à tenter de régler un éventuel désaccord.

2. Prenez des photos

Celles-ci seront sûrement moins « instagrammables » que d’autres, mais d’une valeur inestimable 😉 Pas de gêne à avoir, c’est factuel. Extérieures et intérieures, prenez-les en présence du loueur avant de signer l’état des lieux et conservez-les jusqu’à plusieurs jours après la fin de la location. 

Notez que si vous passez par l’application 100% mobile d’une plateforme de location entre particuliers comme Getaround Connect, vous ne rencontrez pas le propriétaire. L’ouverture et la fermeture des portes se fait via l’application. Dans ce cas-là, les clichés du véhicule sous toutes ses coutures font partie intégrante des modalités contractuelles d’état des lieux au départ et à la restitution. Sans cela, pas de déverrouillage autorisé.  

location de voiture combien ça coute

La liste des éléments à regarder avant de partir

Par défaut, le véhicule qui vous est livré est considéré comme étant en bon état. Par conséquent, tout dégât constaté au retour sera estimé de votre responsabilité et il sera difficile de prouver le contraire. Procédez donc à un examen minutieux de la voiture et faites annoter sur la fiche d’état toute anomalie, aussi minime soit-elle.  

  • Passez l’extérieur au crible, pistez toute rayure ou bosse sur la carrosserie. Vérifiez le gonflage et l’état d’usure des pneus, les jantes et les rétroviseurs.
  • À l’intérieur, validez la propreté des sièges, l’état global des accessoires et le fonctionnement des dispositifs mécaniques et voyants lumineux (vitres, essuie-glaces, phares, clignotants, climatisation, etc.). 
  • Confirmez le nombre de kilomètres au compteur si vous louez avec un kilométrage limité. Il doit être identique à celui précisé dans le contrat. Prenez note du niveau de la jauge d’essence.
  • Enfin, profitez-en pour demander au loueur où sont les papiers, s’il y a bien un kit anti-crevaison et les triangles/gilet jaune, ainsi que les documents de constat obligatoires.

Voiture à l'aéroport

Comment procéder lors de la restitution de la voiture ?

Avant toute chose, évitez de rendre le véhicule en-dehors des horaires d’ouverture de l’agence, car la plupart du temps, les conditions de location stipulent que vous restez responsable du véhicule jusqu’à la récupération des clés et des papiers par le personnel. 

Si vous partez en week-end et ne pouvez pas faire autrement, envisagez de mieux vous protéger au moment de décider quelles assurances choisir lors de la location d’une voiture. Selon les lieux et cas de figure, il pourra parfois être judicieux de souscrire la garantie complémentaire de rachat de franchise proposée par le loueur. Car si vous avez réussi à louer votre voiture sans carte bancaire, ce sera à ce stade votre seule et unique parade. À l’inverse, si vous avez utilisé une carte de crédit haut de gamme (Visa Premier, Mastercard Gold, etc.), l’assurance incluse peut couvrir ce type de dommage. À vous donc d’évaluer le risque, de vous renseigner pour le limiter si besoin et d’agir en conséquence. 

  • Arrivez au lieu dit et à l’heure convenue pour éviter d’être facturé d’une demi-journée voire de la journée complète.
  • Anticipez pour ne pas être trop pressé, exigez du loueur un état des lieux en bonne et due forme qui fera foi et repartez avec une copie signée de celui-ci. Car aussi étrange que cela puisse paraître, lors d’une location via une agence traditionnelle, il est assez courant de laisser la voiture sur le parking et de rendre les clés sans que personne ne se soit déplacé. Mieux vaut donc prévenir que guérir, acter et protéger sa caution jusqu’au bout ! Dans le cas d’une location classique entre particuliers, le propriétaire est toujours là. Dans celui d’une location 100% mobile (via Getaround Connect ou autre), le procédé est entièrement digitalisé. L’application vous demandera de reprendre des photos du véhicule.

Note : Si vous vous faites flasher ou recevez une contravention sur le territoire comme ailleurs (si vous avez passé les frontières avec votre voiture de location), le processus habituel en cas d’amende lors d’une location suivra son cours. Vous n’avez rien à faire d’autre qu’attendre, c’est le loueur qui vous fera suivre votre contravention majorée de frais de traitement. 

En revanche, si vous êtes à l’origine d’une dégradation, passez chez un carrossier avant de restituer le véhicule pour obtenir une estimation précise du montant des réparations. Vous serez ainsi mieux préparés pour votre discussion avec le loueur.

Crédits : istock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.