Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Vos meilleures chances de pouvoir faire l’observation d’une aurore boréale sont cet automne. Ce n’est pas nous qui l’affirmons, mais les scientifiques de la toute-puissante agence américaine NASA. Et si vous troquiez votre bikini avec un bon bonnet en laine et changiez vos plans d’été indien par un voyage en Scandinavie ?

Compte tenu de l’activité solaire observée, le spectacle devrait être de toute beauté, prévoit la « National Aeronautics and Space Administration » (NASA). Impossible de prédire à coup sûr où, quand et avec quelle intensité une aurore boréale va se produire. Ce serait bien trop facile et cela ferait perdre beaucoup de leur pouvoir de fascination sur nous autres simples mortels.

Mystérieuses et imprévisibles donc, mais la NASA – qui a plus d’un tour dans son sac et quelques compétences bien spécifiques en la matière – est tout de même capable de nous éclairer un peu de ses lumières : le phénomène lumineux des aurores boréales est directement lié à l’intensité de l’activité solaire. Un premier pic d’activité a été observé plus tôt cette année, et un second maximum solaire devrait se produire à l’automne et durer potentiellement plusieurs semaines, jusqu’à 2014.

Vol Helsinki

Où faire les meilleures observations ?

Ce phénomène lumineux se produit dans les hautes latitudes du globe, en approchant du cercle polaire. La Russie, la Scandinavie, l’Alaska et le Canada sont les meilleurs spots. Seconde condition sine qua non : que le ciel ne soit pas pollué par de la lumière artificielle . Il faut donc s’éloigner de plusieurs dizaines voire centaines de kilomètres des grands centres urbains, idéalement.

En Europe, on peut faire de très belles observations dans le nord de la Suède, de la Finlande et de la Norvège. Cela peut -être l’occasion de passer un week-end à Stockholm ou Helsinki, avant de prendre la direction de la Laponie. Notre suggestion : découvrir une capitale scandinave le temps d’un week-end et conclure son voyage par un circuit dans le Nord, avec des haltes dans les spas d’eau chaude.. ou froide. Le froid peut faire des miracles pour la santé !

Quand les faire ?

Par automne, nous entendons à partir de la fin du mois de septembre/début du mois d’octobre à l’hiver. Les meilleures observations seront possibles – selon la Nasa – à la fin d’octobre, en novembre, en février et au début du mois de mars 2014. Vous tentez le coup ?

Photos : Image Editor, travel manitoba / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous