Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   6 min. de lecture

Vous rêvez de découvrir l’Italie dans toute sa splendeur ? Vous avez deux semaines devant vous et vous êtes amoureux d’art, passionné d’histoire ou véritable gourmand en quête de saveurs authentiques ? Alors il y a toutes les chances que cet itinéraire de deux semaines en Italie vous intéresse. Avec 14 jours à votre disposition, vous aurez l’opportunité de vous immerger au cœur de la dolce vita italienne et de multiplier les expériences inoubliables. Prêt à partir à l’aventure ? Voici un itinéraire de deux semaines qui vous fera découvrir les incontournables de l’Italie continentale, des villes historiques aux paysages à couper le souffle dans les terres et sur le littoral. Laissez-nous vous guider !

Jours 1 à 4 : Rome, la ville éternelle

Vous avez trouvé un vol pas cher pour Rome ? Voilà qui tombe bien, car c’est ici que commence notre itinéraire en Italie ! Ces quatre premiers jours seront consacrés à la découverte des incontournables de Rome et de ses principaux trésors antiques.

Commencez par le Colisée, célèbre amphithéâtre ovale qui a vu défiler des milliers de gladiateurs au temps de la Rome antique. Prévoyez au moins 2-3 heures de visite pour bien en faire le tour et visiter les arènes. Un petit conseil : réservez vos billets d’entrée à l’avance pour éviter les files d’attente interminables ! Juste à côté, vous trouverez les vestiges du Forum Romain, ancien cœur politique et commercial de la Rome antique. Flânez entre les ruines des temples, basiliques et arcs de triomphe pour vous imprégner de l’ambiance d’autrefois.

Après cette plongée dans l’Antiquité, remontez le temps jusqu’à la Renaissance en vous rendant au Vatican. Admirez les fresques de la Chapelle Sixtine et l’architecture unique de la basilique Saint-Pierre, l’une des plus grandes églises du monde. N’oubliez pas non plus de faire un détour par le Panthéon, temple antique transformé en basilique, dont le dôme ne cesse de surprendre les – nombreux – visiteurs. Profitez-en pour vous balader dans les ruelles pavées du quartier de la Trastevere et déguster une délicieuse glace italienne.

Entre les visites, accordez-vous des pauses bien méritées sur les plus belles places de Rome, notamment la Piazza Navona. L’occasion d’admirer les fontaines baroques, de savourer un bon café en terrasse et de vous laisser porter par l’ambiance typique de la Ville Éternelle.

Jours 5 à 7 : Florence et la Toscane

Cap au Nord ! Après trois heures de route, vous voilà arrivé à Florence, capitale de la Toscane et berceau de la Renaissance. C’est bien simple, la ville bouillonne d’art, d’histoire et de charme à chaque coin de rue !

Commencez par le quartier de la cathédrale ; c’est ici que trône le Duomo, avec sa majestueuse coupole de Brunelleschi. Grimpez les 463 marches pour accéder à une vue à couper le souffle sur les toits de Florence. Juste à côté, le Campanile de Giotto et le Baptistère, avec ses portes du Paradis, valent eux aussi le détour.

Ensuite, direction le musée des Offices pour admirer les chefs-d’œuvre de la Renaissance. C’est ici que se trouve la Naissance de Vénus de Botticelli ! Partez ensuite flâner sur le Ponte Vecchio, pont emblématique enjambant l’Arno avec ses échoppes de bijoutiers. Après l’effort, le réconfort : faites une pause gourmande avec un gelato ou un panino avant de traverser l’Arno vers l’Oltrarno, le quartier bohème de l’autre rive. Profitez-en pour gravir la colline vers la Piazzale Michelangelo, un sublime point de vue sur Florence à ne pas manquer, surtout au coucher du soleil !

Et puisque vous êtes en Toscane, offrez-vous une escapade dans les vignobles alentours. Notre recommandation ? Greve in Chianti. L’occasion de déguster les vins locaux, de goûter aux spécialités régionales et de vous laisser envoûter par les paysages de carte postale de la région…

Florence Italie Shutterstock

Jours 8 et 9 : Les Cinque Terre

Toujours plus au nord, c’est la Riviera italienne qui vous attend, et plus précisément les Cinque Terre. Ces cinq villages colorés nichés dans les falaises dévoilent des paysages à couper le souffle !

Commencez par Monterosso al Mare, le plus grand des villages. Flânez dans les ruelles pavées de la vieille ville avant de vous prélasser sur la grande plage de sable fin. Ensuite, direction Vernazza, probablement le plus pittoresque des Cinque Terre. Admirez les maisons colorées accrochées à la falaise autour du minuscule port naturel et grimpez jusqu’au promontoire pour accéder à une vue imprenable sur le village et la côte déchiquetée. Un petit conseil : réservez une table à la Belforte pour déguster les spécialités locales !

Ne manquez pas non plus Manarola qui, avec son dédale de ruelles escarpées et ses vignobles en terrasses, n’en finit pas d’en mettre plein la vue. Et pour les plus sportifs, quoi de mieux que de randonner sur le célèbre Sentiero Azzurro ? Cette portion du sentier côtier reliant Monterosso à Vernazza permet de découvrir le parc national autrement. Prévoyez de bonnes chaussures et de l’eau, certaines portions sont plutôt escarpées !

Jours 10 à 12 : Venise, la Cité des Doges

Changement de décor ! Tout à l’est du pays, Venise s’impose comme le point d’orgue de votre roadtrip de deux semaines en Italie.

Direction d’abord la place Saint-Marc pour admirer la majestueuse basilique, avec ses dômes byzantins et ses mosaïques colorées. Il ne faudra pas hésiter à gravir les marches du Campanile pour une vue à couper le souffle sur les toits de la ville. Ensuite, cap sur le Palais des Doges, ancien siège du pouvoir vénitien. Perdez-vous dans le dédale des salles, toutes plus décorées les unes que les autres, avec leurs plafonds peints et leurs sols en marbre.

Ne manquez pas le célèbre Pont des Soupirs qui relie le palais aux anciennes prisons. Evidemment, une balade en gondole sur les canaux vénitiens s’impose. Et quel moment magique que de se laisser bercer au fil de l’eau entre les palais Renaissance et les ponts emblématiques de la ville…

Venise

Jours 13 et 14 : Milan et le Lac de Côme

Terminez votre itinéraire de deux semaines en Italie en beauté ! La capitale de la mode n’a pas fini de vous surprendre.

Premier arrêt au Duomo, impressionnante cathédrale gothique en marbre blanc. Grimpez les 200 marches pour accéder aux terrasses sur le toit et admirer les 135 flèches de près. Une vue à couper le souffle sur la ville vous attend ! Rejoignez ensuite la Galleria Vittorio Emanuele II ; son architecture, avec son dôme en verre et fer forgé, a toutes les chances de vous surprendre.

Vous aurez aussi l’occasion de flâner dans le quartier de Brera, centre artistique et bohème de Milan. Profitez-en pour découvrir la pinacothèque de l’Académie avec ses chefs-d’œuvre de la Renaissance, puis pour faire un détour par la petite église de Santa Maria del Carmine, loin des itinéraires touristiques. Evidemment, les fans de foot ne manqueront pas de visiter le stade San Siro, antre légendaire des clubs milanais. Vous pourrez même faire un tour dans les vestiaires !

Et puisque vous êtes si près, offrez-vous une dernière escapade au lac de Côme avant de rentrer. Rejoignez Bellagio, la « perle du lac », pour une balade dans ses ruelles pittoresques et colorées. Grimpez jusqu’aux jardins de la Villa Melzi pour une vue à couper le souffle sur le lac et les Alpes, puis cap sur l’aéroport de Milan ou celui de Rome (à 6 heures de route) pour votre vol retour.

 

Et pour parfaire cet itinéraire de deux semaines, pensez à consulter notre guide de voyage sur l’Italie !

 

Crédits photos : iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *