Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

En Italie, des villages perchés à flanc de falaise font beaucoup parler d’eux. Ce sont les Cinque Terre, ou les « Cinq Terres », un ensemble de cinq petites villes surplombant la Méditerranée. Il s’agit, sans conteste, de l’un des endroits les plus authentiques et les plus pittoresques d’Italie. Découvrez notre itinéraire et nos conseils pour visiter les Cinque Terre.

Les Cinque Terre côté pratique

Le parc national des Cinque Terre est facilement accessible depuis la France grâce à un vol Paris – Gênes ou un vol Paris – Florence, ces deux villes étant situées à moins de deux heures de route des villages. Si vous habitez dans le Sud de la France, louer une voiture peut être une option intéressante, surtout si vous habitez entre Marseille et Nice.

La visite du parc national des Cinque Terre est gratuite lorsqu’elle se fait à pied. De nombreux sentiers de randonnée et de vélo existent d’ailleurs pour relier les différents villages. Mais si la marche n’est pas votre fort, vous avez aussi la possibilité de visiter le parc en bateau à moteur ou en kayak depuis Levanto ou La Spezia.

Les Cinque Terre se visitent de préférence à la belle saison, du mois de mai au mois d’octobre, alors que les précipitations sont rares et que le thermomètre passe au-dessus de la barre des 20°C. Attention toutefois, car les mois de juillet et août correspondent à la haute saison et voient défiler des hordes de touristes.

Itinéraire au cœur des Cinque Terre

L’itinéraire pour visiter les Cinque Terre commence dans la partie Sud du parc national. La découverte de la région peut aussi bien prendre un jour qu’une semaine complète. Pour satisfaire toutes les envies, nous vous avons concocté un itinéraire de trois jours, ce qui s’avère idéal pour ne rien manquer des trésors du parc.

L’itinéraire commence au village de Riomaggiore, à visiter à pied pour profiter de ses jolies rues pavées et de son église gothique du 13e siècle. Depuis le village, une randonnée d’1h30 permet d’accéder au sanctuaire Montenero.

Riomaggiore iStock

L’après-midi, un court trajet en train ou en bateau permet de rejoindre le sentier Via dell’Amore, qui permet d’atteindre le second village de notre itinéraire : Manarola. Ce petit village est souvent bondé mais possède un charme absolument unique !

Manarola village iStock

Pour le deuxième jour de visite des Cinque Terre, nous vous proposons de rejoindre le village de Corniglia à pied, en train ou en bateau. Unique village haut perché, Corniglia propose d’incroyables vues panoramiques sur la mer.

Croniglia iStock

L’après-midi, la découverte se poursuit par ce qui est sans conteste la plus belle randonnée des Cinque Terre : le chemin qui relie Corniglia à Vernazza. Cette balade d’1h30 offre de beaux points de vue sur les villages et de belles opportunités de baignades, et vous permet d’accéder à Vernazza, l’un des plus beaux villages du parc national. C’est d’ailleurs lui qui est le plus souvent représenté sur les cartes postales ! On y découvre notamment un ancien château fort…

Pour le dernier jour de cet itinéraire aux Cinque Terre, direction Monterosso. Le village est accessible en bateau ou le temps d’une randonnée de 2h30. Moins connu que les autres villages, Monterosso est le plus grand de tous, et le seul à abriter une plage. Perdez-vous au cœur de ses ruelles pleines de charme et profitez-en pour visiter le couvent !

Quelques conseils pour visiter les Cinque Terre en Italie

Le parc national des Cinque Terre est avant tout connu pour ses villages à flanc de falaises. Mais ce que les visiteurs savent moins, c’est qu’il s’agit aussi d’une région viticole importante en Italie. Vous aurez d’ailleurs l’occasion de visiter des vignobles et de goûter aux vins blancs locaux !

Pour faire des économies sur votre budget de visite des Cinque Terre, privilégiez la randonnée plutôt que les trajets en bateau ou en train. En plus, les sentiers offrent des vues exceptionnelles sur le parc national. De même, privilégiez Levanto ou La Spezia pour les nuits à l’hôtel. Dans les villages, les établissements hôteliers coûtent bien plus cher.

Pour éviter les foules, renseignez-vous sur les horaires de train et de bateau et évitez-les. Visiter les villages tôt le matin ou à la tombée du jour permet souvent des visites plus confidentielles.

Crédits : iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *