FL_11_13_Homme_maquillage
| Nos invités Par

Des visages indiens du quotidien

Passionné de photographie depuis 2007 et son séjour en Suède, Florian aime rapporter de ces voyages un regard inattendu et décalé grâce à ses clichés. Pour le Magazine du Voyageur de liligo.com, il nous présente sa série réalisée en Inde en août 2011. Un condensé d’un voyage de trois semaines entre noir et blanc et couleurs.

Pourquoi avoir choisi de partir en Inde ? 

Mon amie et moi avions le projet d’aller en Inde depuis longtemps, à force d’en entendre parler et d’en voir des images. Je savais que ça ne serait pas un voyage comme les autres et j’attendais d’être prêt pour ce « choc » des cultures. Des amis de retour du Rajasthan ont achevé de nous convaincre.

FL_11_13_Desert

La plupart de tes photos mettent en scène des Indiens en train d’effectuer des tâches de leur quotidien. As-tu effectué ce voyage pour te rapprocher de la population locale, pour profiter de monuments/paysages, ou les deux ? 

L’Inde du Nord et le Rajasthan en particulier offrent une grande diversité de paysages. De nombreux lieux sont marqués par l’Histoire et par l’influence des différentes cultures, des palais des maharadjas aux temples, des villes tentaculaires aux forteresses des déserts. Pour peu que l’on prenne le temps de s’intéresser à ce qui nous entoure, le contact avec la population locale est quasi immédiat et les échanges nombreux. Les indiens que j’ai pu croiser avaient autant envie de connaitre nos modes de vie que moi les leurs. Cela a permis de faire de belles rencontres et de belles photos…

FL_11_13_Femme_pots

As-tu fait, sur place, une rencontre qui t’a particulièrement marqué ? 

Après avoir passé plusieurs jours dans le désert du Thar avec un guide, il nous a invités chez lui. Passer quelques heures dans une famille indienne a été très marquant, partager un repas dans une même pièce avec enfants et grands-parents reste un souvenir inoubliable.
Une anecdote amusante : la veille, nous avions passé la nuit dans le désert, à même le sol. Au réveil, le lendemain matin, nous nous sommes aperçus qu’un visiteur nocturne avait déposé un petit « cadeau » dans nos sacs de couchage : un bousier (une sorte de scarabée) faisant rouler sa boule de bouse de chameau nous avait trouvés sur sa route.

FL_11_13_Red_Fort

Utilises-tu des procédés techniques particuliers (retouches, réglages de l’appareil photo ou autres) que tu souhaites partager ? 

Je prends 90% de mes photos en priorité « ouverture » afin de jouer sur la profondeur de champ. Je traite l’ensemble de mes photos pour améliorer le rendu (contraste, luminosité, tons clairs et foncés, etc.)   et je fais parfois du recadrage mais je n’effectue aucune autre modification.

Quels sont tes futurs projets de voyage ? 

J’ai été dernièrement en Malaisie. J’aimerais aller à Cuba et au Chili.

Retrouvez l’intégralité du reportage sur notre page Facebook et le travail de Florian ICI.
Photos : Florian Lebrun

Laissez un commentaire