Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Après deux expatriations à Madrid et Singapour, Cécile est partie vivre six mois en Islande. Elle en est revenue des souvenirs plein la tête et des photos de paysages magnifiques plein son appareil.

Comment t’est venue l’idée de t’installer en Islande ?

C’était un pur hasard ! Je cherchais un stage à l’étranger et j’ai envoyé des dizaines et des dizaines (= des centaines) de CV partout dans le monde. J’ai été acceptée en Islande, je suis donc partie en Islande. Je suis partie d’avril à septembre 2013. J’y suis donc restée 6 mois environ.

Orange, bleu, vert, gris, blanc, marron, turquoise : tes photos (cliquez sur le lien pour les admirer) représentent une belle palette de couleurs ! Peut-on en conclure que les paysages islandais sont plus variés que ne le veut l’imaginaire collectif ?

L’Islande a une réputation mitigée. Les pro-nature adorent, les autres ignorent ! Lorsque j’ai annoncé que je partais vivre en Islande, beaucoup de mes amis ont été étonnés, ce n’est pas une destination courante pour faire un stage. Mais effectivement, les paysages islandais sont sublimes et très étonnants. Les couleurs de certains endroits sont absolument incroyables, tout ça ne semble pas réel.

cecile-ailleurs cascade skogafoss sud islande

On entend beaucoup parler de l’Islande comme d’une destination de rêve pour tous les gens amoureux des grands espaces. Qu’en est-il de sa capitale, Reykjavík ?

Reykjavík est une toute petite capitale. Ça me faisait un peu peur car l’année d’avant, je vivais à Singapour et j’avais adoré l’effervescence de cet endroit. J’avais clairement peur de m’ennuyer à Reykjavík. C’est en fait une capitale très conviviale car tout le monde se connait. En sortant le soir dans un bar, puis un autre, il n’est pas rare de croiser plusieurs amis, c’est très sympa.

Y a t-il eu un décalage entre ce que tu imaginais de l’Islande avant ton séjour et ce que tu y as découvert ?

Je m’attendais à des paysages sublimes, à ce niveau là je n’ai pas été déçue, quelle beauté !

glacier islande

Une petite question qui aidera nos lecteurs désirant tenter l’expérience de l’Islande : comment as-tu organisé ton séjour ?

Je suis partie seule. J’ai rencontré du monde sur place et notamment ma coloc’ qui était stagiaire dans la même entreprise que moi. Ensemble, nous avons parcouru le pays avec une voiture de location. L’été, se déplacer en Islande n’est pas compliqué.

Comment as-tu été accueillie par les Islandais ?

Très bien ! Les Islandais sont des gens très sympathiques. La culture de la fête et de la convivialité est très présente. Par exemple, les Islandais vont régulièrement dans des spas et saunas en plein air pour simplement bavarder le soir après le travail.

Située au-dessus de deux plaques tectoniques, l’Islande connaît une activité volcanique importante (comme nous avons pu le voir il y a quelques années avec l’Eyjafjallajökull). Cela a-t-il des conséquences sur la vie de tous les jours de la population locale ?

Il faut se méfier de ce genre de sujets. Certains ont pris du recul dessus et il est vrai que les éruptions ont beaucoup apporté au tourisme et à la renommée du pays (on n’a jamais autant parlé de l’Islande aux infos !). Pour d’autres, les souvenirs sont plus négatifs. Pour autant, les Islandais ont appris à vivre avec les éléments naturels.

lac Alftavatn islande

Quel a été le lieu ou l’événement qui t’a le plus marqué lors de ton voyage ?

J’ai fait le trek du Laugavegur (dans les Hauts Plateaux du pays). C’est le trek le plus connu d’Islande, j’ai mis 5 jours à le faire (et autant à m’en remettre), mais j’en ai pris plein les yeux. La fatigue extrême joue beaucoup dans l’intensité de ce souvenir ! 🙂

As-tu rencontré des trolls (qui, si je ne m’abuse, font partie intégrante de la culture islandaise) ? 🙂

Aucun ! Incroyable je sais, ils doivent bien se cacher quelque part…. ! 😉

plage noire vik

As-tu visité d’autres destinations « exotiques » ou originales ?

Reykjavik était ma 3e expatriation, j’ai commencé à Madrid puis Singapour. Pour le coup, mon séjour en Asie a été très exotique et dépaysant. C’était le top pour découvrir l’Asie mais la chaleur a vite été insupportable pour moi.

Quels sont tes futurs projets de voyage ?

Aucune idée, je viens de débuter un travail sur Paris et je me concentre là dessus pour le moment ! Mais j’ai beaucoup d’idées de destinations en tête ! 🙂

Retrouvez l’intégralité du reportage sur notre page Facebook.

Photos : Cécile Martin

Retrouvez nos précédentes interviews de photographes :

Un voyage sur les rails du Transsibérien

Des visages indiens du quotidien

Plongez dans le quotidien des porteurs de souffre de Kawah Ijen

Un Portugal entre ombres et lumières

Le Chili, un paradis pour photographe


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous