Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   5 min. de lecture

Si pour certains l’arrivée de l’hiver rime avec froid et déprime, pour d’autres, elle est avant tout synonyme de voyages dépaysants et de découvertes inédites ! Et si vous profitiez de cet hiver pour quitter la morosité ambiante et admirer l’un des plus beaux spectacles que nous offre la nature : les aurores boréales. Pas besoin de quitter le Vieux Continent pour s’en mettre plein la vue. Chez lIiligo, nous avons recensé les meilleurs endroits pour observer ce phénomène en Europe.

L’Islande

Ce n’est une surprise pour personne, l’Islande est l’un des meilleurs pays d’Europe pour voir les aurores boréales.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des vols pour Reykjavik vraiment pas chers, à partir de 120€ l’aller-retour depuis Paris. En trois heures de trajet, on se retrouve ainsi propulsé sur une nouvelle planète avec ses plages de sable noir, ses volcans actifs et, surtout, ses aurores boréales !

Pour les admirer, il vous suffira de partir le temps d’un court week-end ou d’un plus long voyage, du mois d’octobre au mois de mars. Un soir où le ciel est dégagé, parcourez quelques kilomètres loin des lumières de Reykjavik et installez-vous au milieu d’un champ. Des lueurs vertes, puis bleues et violettes commenceront à apparaître au-dessus de vos têtes…

Islande aurores boréales

Le Canada

Il y a énormément de choix pour qui rêve d’observer les aurores boréales au Canada. De Terre-Neuve à l’Est jusqu’au Yukon à l’Ouest en passant par tous les territoires nordiques du pays, le Canada fait sans conteste partie des meilleures destinations au monde pour observer les aurores. Certains spots sont toutefois plus recommandés que d’autres. C’est par exemple le cas de la région de Yellowknife dans les Territoires du Nord-Ouest, des alentours de La Ronge au Saskatchewan ou encore des environs de Iqaluit, dans le Nunavut. Par contre, attendez-vous à avoir très froid en patientant… Dans ces régions glaciales, le thermomètre descend régulièrement en-dessous des -30°C en hiver.

Aurores Boréales Alaska iStock 600x330

La Laponie finlandaise ou suédoise

En Laponie, les aurores boréales sont visibles plus de 200 nuits par an. Alors autant vous dire qu’en voyageant sur place en hiver, vous avez toutes les chances d’en voir au moins une ! Pour les admirer, vous pourrez soit vous éloigner de la ville en voiture, soit vous offrir une excursion de nuit en traîneau à chiens ou en raquettes.

En Laponie suédoise, il existe un endroit particulièrement propice à l’observation des aurores : l’Aurora Sky Station, situé au cœur du parc national d’Abisko. Accessible en télésiège, ce site est le meilleur endroit du pays pour observer les aurores boréales de septembre à mars, mais aussi le soleil de minuit en été…

Laponie finlandaise ou suèdoise aurores boréales

Le Groenland

Du mois de septembre au mois d’avril, le ciel nocturne groenlandais se pare régulièrement d’un manteau coloré, aux nuances changeantes au fil des secondes. Certains le considèrent comme le meilleur endroit au monde pour observer les aurores boréales, et c’est vrai que le territoire propose des spectacles grandioses et exceptionnels tout au long de l’hiver… Là encore plusieurs sites sont propices à leur observation. La baie de Disko en fait sans conteste partie. Situé au Nord de l’île, au même niveau que les îles Lofoten en Norvège, Disko profite d’une localisation propices aux aurores… Même chose pour le charmant village de Ilulissat qui, grâce à l’absence de pollution lumineuse, offre de beaux et colorés spectacles presque tous les soirs d’hiver…

week-end-saint-valentin-aurores-boréales

L’Écosse

Avec des vols pour Sumburgh à partir de 200€ l’aller-retour, les îles Shetland représentent une excellente alternative à la Laponie. Situées sur le même parallèle que le Kamtchatka en Russie, elles se trouvent non loin du cercle arctique et offrent des paysages absolument somptueux.

C’est aux extrémités septentrionales de l’Écosse que les chances d’apercevoir les lumières dansantes sont les plus fortes, mais vous pourrez aussi les voir n’importe où dans la région dès lors que toutes les conditions seront réunies : ciel sombre et dégagé, absence de pollution lumineuse, forte activité solaire, nuit froide

Il arrive parfois même que les aurores soient visibles depuis le Siège d’Arthur ou Calton Hill à Edimbourg, mais le phénomène reste rare.

Aurores boréales écosse iStock 600x300

L’Alaska

C’est un voyage rêvé par les aventuriers du monde entier et pour cause, l’Alaska est une terre d’aventure incomparable. En hiver, l’Etat nordique des Etats-Unis se pare d’un épais manteau blanc et, dans son ciel, les aurores boréales se joignent régulièrement à la fête. Trouvez un vol pour Anchorage en plein hiver et apprêtez-vous à vivre l’aventure de votre vie. De mi-septembre à fin mars, entre 20h et 1h du matin en général, gardez les yeux rivés vers le ciel pour les voir apparaître. Le parc national du Denali, situé au Nord d’Anchorage, est sans conteste le meilleur spot d’observation des aurores boréales en Alaska. Alors qu’en journée vous pourrez partir en trek à l’assaut de ses sommets et à la rencontre de ses mouflons de Dall, de ses élans et de ses caribous, à la nuit tombée, c’est un tout autre spectacle qui s’offre à vous… La région de Fairbanks est elle aussi intéressante, à condition de s’éloigner de la pollution lumineuse.

Aurores Boréales Alaska iStock 600x330

La Norvège

Tromso, au Nord de la Norvège, fait probablement partie des destinations européennes les plus réputées pour voir les aurores boréales.

Située au-dessus du cercle polaire, la ville est récemment devenue le fleuron des activités hivernales en Europe. L’avantage de cette destination c’est qu’elle permet de combiner les activités. Vous pourrez ainsi partir, à la nuit tombée, vous balader à traineau, en motoneige ou en raquettes tout en traquant les lumières. Et, sur le chemin, vous aurez peut-être même la chance de croiser un renne ou un aigle pêcheur !

Toujours en Norvège, les îles Lofoten, le Spitzberg et les îles du Svalbard offrent de somptueux paysages tout en affichant une activité aurorale intense !

Norvège aurores boréales

La Nouvelle-Zélande

Vous ne le saviez sans doute pas, et c’est tout à fait normal ! Peu de voyageurs sont au courant qu’en partant voyager en Nouvelle-Zélande au cours de l’hiver austral, c’est à dire de mars à septembre, ils ont de fortes chances d’observer les aurores boréales. D’ailleurs, géographie oblige, elles portent ici un autre nom : aurores australes ! L’archipel du bout du monde compte plusieurs spots d’observation des aurores : les Catlins, une région située à l’extrême Sud-Est, Stewart Island, troisième plus grande île de l’archipel, et le mont John, au centre de l’île du Sud. Evidemment, les aurores australes ne sont pas visibles toutes les nuits, mais si vous vous placez à un endroit sans pollution lumineuse au cours d’une nuit hivernale parfaitement dégagée, alors il y a des chances que vous puissiez les voir !

Aurores-Boréales-lofoten-Norvège

Et vous, avez-vous déjà eu la chance de voir des aurores boréales ? Racontez-nous votre expérience !

Photos : Shutterstock et istock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.