Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Les aurores boréales font rêver de nombreux voyageurs. Retrouvez ici la définition de ce phénomène naturel ainsi que la liste des pays où voyager pour être sûr (ou presque) d’assister à ce magnifique spectacle.

Si vous avez déjà voyagé dans ce qu’on appelle « le Grand Nord » (où si vous projetez d’y voyager bientôt) en hiver, vous savez que l’un des plus beaux spectacles auxquels vous pouvez assister est celui d’une aurore boréale. Quand toutes les conditions sont réunies, c’est un véritable show de toute beauté qui se déroule devant vos yeux, avec des jeux de lumières multicolores qui dansent dans un ciel étoilé. Cependant, savez-vous ce qu’est – réellement – une aurore boréale et où vous avez les meilleures chances d’en apercevoir pendant votre prochain voyage?

Qu’est-ce qu’une aurore boréale?

L’aurore, qu’elle soit polaire (dans l’hémisphère nord) ou australe (dans l’hémisphère sud) est avant tout un phénomène lumineux provoqué par l’interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère. Autrement dit, une aurore ne peut se produire que lorsque les particules émises par le Soleil s’électromagnétisent au-dessus de la stratosphère. Elles recouvrent ainsi le ciel de draperie phosphorescentes pouvant furtivement reproduire sur leur bord toutes les couleurs du spectre lumineux. Pour avoir la chance d’assister à ce spectacle, certaines conditions sont requises:ciel clair, dégagé, sans lune visible et, surtout, une absence de toute sorte de pollution lumineuse! Si vous avez de la chance et que vous avez anticipé votre nuit d’observation assez longtemps en avance, vous allez pouvoir, vous aussi, admirer les couleurs (dues à la rencontre entre l’azote, l’oxygène et l’hydrogène) de quelques minutes à plusieurs heures.

aurore boreale

Où peut-on voir une aurore boréale?

Pour être certain d’assister à ce spectacle, il faut passer le cercle arctique et voyager le plus au Nord possible! En ce sens, toutes les destinations en Scandinavie et plus spécialement en Laponie (Norvège, Suède, Finlande), sont d’excellents endroits où vous êtes (presque) sûr de voir votre patience récompensée. Si vous longez le cercle arctique, les autres destinations idéales viennent d’elles-mêmes : Canada, Alaska, Russie, Islande, Groenland… Cependant, les régions nordiques de ces pays n’ont pas le monopole de l’aurore boréale (ou australe si vous allez plus vers l’Australie ou la Nouvelle-Zélande). En effet, il est possible – avec un bon concours de circonstances – de pouvoir assister à un spectacle nocturne en Écosse, en Irlande du Nord ou, cas extrême très rarement répertorié, en Belgique! Pour être sûr d’être bien préparés, surveillez attentivement l’activité aurorale, balisez la zone où l’activité sera la plus intense et regardez les prévisions aurorales (sur une échelle de 1 à 9) basées sur l’indice KP.

Bonne chance (et rappelez-vous bien qu’on ne gagne pas à tous les coups au jeu des aurores polaires).


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous