Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   7 min. de lecture

Ça y est c’est décidé, cet été vous partez en vacances en Grèce ? Ça tombe bien car le pays a rouvert ses frontières aux voyageurs vaccinés – ou sur simple présentation d’un test PCR – depuis le 14 mai, accompagné par la mise en place de mesures sanitaires permettant de vous accueillir dans les meilleures conditions. Aujourd’hui, on vous propose 10 idées de destinations pour visiter la Grèce autrement. Let’s go ?

Retrouvez toutes les informations touristiques utiles sur le site officiel de l’office du tourisme de Grèce. Vous pouvez également suivre leurs actualités et faire le plein d’inspiration depuis leur compte Facebook et Instagram.

1. Andros, un paradis pour les randonneurs

Andros est la deuxième plus vaste île des Cyclades. Elle se démarque de ses voisines par ses paysages verdoyants et ses vallées sauvages ponctués par des sites archéologiques remarquables (comme le monastère de Panachrantos), des jolis villages, des plages sauvages et de nombreuses sources où se rafraîchir ! Ici, ce sont plus d’une vingtaine de sentiers balisés sur plus de 100 km qui vous attendent ! Un conseil : laissez vos tongs et sandales dans votre sac à dos et équipez-vous de votre attirail de randonnée pour partir à la découverte de tous les trésors cachés de l’île.

Comment s’y rendre ? Prenez un vol pour Athènes, puis rendez-vous à Rafina (moins d’1h de route de la ville) pour prendre le ferry qui rejoindra l’île d’Andros en environ 2h. Vous pourrez également y accéder depuis Mykonos.

île-Andros-iStock

2. Anafi, pour être seul au monde

C’est au cœur de paysages arides et sauvages parsemés de belles maisons blanches cycladiques et surtout de nombreuses chapelles (80 au total !) que l’île Anafi accueille les vacanciers en quête de tranquillité et d’isolement. Dépaysement garanti face à ses 40km de littoral et plages idylliques au sable parfaitement blanc et à l’eau émeraude parmi Monastiri, Katsouni, Megas Potamo ou encore Kleisidi.

Comment s’y rendre ? Le plus simple est de prendre un vol depuis la France pour Santorin, de là où, une liaison en ferry rejoint l’île d’Anafi en environ 1h35. L’île est également accessible depuis Athènes, la Crète et Milos (attention, le trajet est beaucoup plus long).

Anafi-Grèce-iStock

3. Iraklia, pour ses plages de sable clair et ses eaux turquoise

Direction maintenant l’archipel des petites Cyclades, entre Naxos et Amorgos, sur l’île d’Iraklia. Cette petite île d’environ 150 habitants sur 18 km2 propose une ambiance calme et reposante pour les voyageurs en quête d’un coin de paradis préservé du tourisme. Au programme : promenades et petites randonnées jusqu’au Mont Pappas (le plus haut point de l’île – 419m) pour observer la vue panoramique sur toute l’île et profiter des sources naturelles du coin, visite des petits villages aux maisons blanchies à la chaux, et enfin bronzette sur ses plages beaucoup moins fréquentées mais pas moins paradisiaques. Les plages de Livadi et Agios Georgios sont les plus proches du port. Si vous êtes bon marcheur, n’hésitez pas à vous rendre jusqu’à la plage de Tourkopighado pour vous baigner dans ses eaux transparentes.

Comment s’y rendre ? L’île d’Iraklia est accessible en ferry depuis Athènes (8h) et les îles d’Amorgos, Paros et Naxos (le plus court, environ 1h/1h30)

île-d’Iraklia-Grèce-iStock

4. Dion antique, pour les amateur d’histoire

Le parc archéologique de Dion – situé dans le Nord de la Grèce, non loin de la ville de Katerini et du Mont Olympe – dévoile une toute autre facette de la Grèce. Construit au Vème siècle avant J.-C. Ce site – marqué par la civilisation balkanique – témoigne de la grandeur de la macédoine antique dirigée par Alexandre le Grand. Vous y découvrirez des vestiges d’anciens sanctuaires, théâtres, thermes et villas antiques. Un musée propose également de compléter votre visite par la découverte de vestiges retrouvés sur le site parmi lesquels une mosaïque avec la célèbre tête de la Méduse.

Comment s’y rendre ? Prenez un vol pour Thessalonique puis louez une voiture pour vous rendre sur le site de Dion et visiter, par la même occasion, la région du Mont Olympe.

Ruines-de-Dion-Grèce-iStock

5. Ios, pour faire la fête

Vous comptez profiter de vos vacances en Grèce pour faire la fête ? L’île d’Ios fait partie des meilleures destinations grecques pour se déhancher sur des rythmes endiablés. Et pour cause ? Pendant les mois d’été, de nombreuses “beach parties” sont organisées et vous trouverez également beaucoup de bars et de clubs, principalement dans le village de Chora. Ce n’est pas un hasard si les locaux la surnomment “Party Island”. Ses magnifiques plages vous offriront de quoi vous lover les lendemains de soirée.

Comment s’y rendre ? Prenez l’avion jusqu’à Santorin, Naxos, Paros, Mykonos ou Athènes puis le ferry jusqu’à Ios.

Ios-Grèce-iStock

6. Sifnos, pour ses trésors culinaires

Situé au Sud-Ouest de l’archipel des Cyclades, Sifnos est facilement accessible depuis le continent. Sur cette île grecque, on ne plaisante pas avec la cuisine ! Ses traditions gastronomiques et spécialités culinaires l’ont rendue célèbre, et à juste titre ! Sa traditionnelle revithadda, alias soupe de pois chiche, ses boulettes de pois chiches ou revithkeftedes, sa salade de câpres et bien d’autres mets ne laisseront pas vos papilles indifférentes. Entre les repas, partez explorer ses villages typiques au cœur de paysages variés entre mer et montagne.

Comment s’y rendre ? L’île est reliée par ferry avec de nombreuses îles comme Milos, Santorin, Paros, Mykonos… Mais également accessible depuis Athènes (comptez entre 2h à 3h de traversée).

Sifnos-Grèce-iStock

7. Kassos, pour découvrir la grèce authentique

Envie de dépaysement au cours de votre voyage en Grèce ? L’île de Kassos séduit par ses plages sublimes et sa nature environnante, ses activités sportives et sa tranquillité, mais surtout pour son authenticité, ses traditions et ses chaleureux habitants. Ici, ne manquez pas la découverte de ses maisons anciennes pleines de charme, de ses spécialités gastronomiques locales – L’Elaiki et le Sitaka qui sont des fromages locaux, les pâtes au Sitaka, le Pilaf de Kassos plein d’arômes originaires d’Egypte et le Ouzo, boisson typiquement grecque – et si vous en avez l’occasion, assistez à un de ses célèbres festivals religieux ou culturels qui ont lieu entre les mois de juillet et septembre. Renseignez-vous avant votre départ !

Comment s’y rendre ? Deux options s’offrent à vous pour vous rendre sur l’île de Kassos. Prendre un vol pour Rhodes depuis la France, puis voler de Rhodes à Karpathos, et de Karpathos à Kassos ; ou, prendre un vol pour Héraklion depuis la France puis passer par Rhodes et Karpathos pour enfin arriver à Kassos. Et oui, cette petite île typiquement grecque se mérite ! Et il vous faudra vous armer de patience pour l’atteindre car les vols pour Rhodes et Héraklion ne sont pas directs.

8. Amorgos, pour les amoureux de plongée

C’est ici que Luc Besson a jeté son dévolu pour le tournage du célèbre film “Le Grand Bleu”. Ce qui en dit long sur ce temple de la plongée sous-marine. Ses paysages sous-marins d’une grande diversité et ses sites – abritant le témoignage de la Grèce antique – font le bonheur de nombreux plongeurs. Les spots les plus réputés sont : Deep Blue Wall, Limenaraki, The Northern Wall of Nikouria, Gramvonissi… Entre autres ! Ils sont idéales pour plonger au milieu d’une faune impressionnante : coraux colorés, barracudas et thons, éponges, meroux et si la chance vous sourit, vous apercevrez peut-être des phoques moines de Méditerranée et des dauphins.

Comment s’y rendre ? Là encore, l’île d’Amorgos n’est pas l’une des plus faciles d’accès, ce qui explique son caractère préservé. Des liaisons depuis le Pirée (à 20min du centre d’Athènes) sont disponibles. Comptez entre 5h et 10h de bateau pour vous y rendre. Les îles des Cyclades et des petites Cyclades proposent également des traversées jusqu’à Amorgos.

Amorgos Grèce iStock

9. Les gorges de Vikos, pour ses panoramas remarquables

Situées sur le continent, dans la région de l’Epire, les gorges de Vikos sont les deuxièmes gorges les plus profondes au monde après le grand canyon aux Etats-Unis. Ce lieu encore préservé et sauvage est parfait pour la randonnée. Vous pourrez profiter de ses chemins à flanc de falaises pour observer ce panorama magique ou emprunter la descente jusqu’aux gorges pour rejoindre ses eaux bleu turquoise. En chemin, vous serez émerveillé par sa végétation luxuriante et les quelques monastères et ponts en pierre du XVIIIe.

Comment s’y rendre ? Prenez un vol pour Ioannina (avec une escale à Athènes), puis louez une voiture pour vous rendre sur place.

gorges de Vikos Grèce iStock

10. Metsovo, pour son atmosphère romantique

Si au premier abord, ce sont plutôt des îles comme Santorin, Paros ou Thassos qui attirent l’attention des amoureux, Metsovo n’a rien à leur envier. Ce petit village en pierre situé dans le Nord de la Grèce – dans les montagnes du Pinde – garantit une atmosphère romantique loin des touristes internationaux. Au programme, dégustation de vin dans le célèbre vignoble de Katogi, pause gourmande pour découvrir les spécialités metsovones comme son fromage, randonnée autour de la Grande Forêt et des prairies de Politsoara et découverte du lac des sources de l’Aoos.

Comment s’y rendre ? Prenez un vol pour Ioannina (avec une escale à Athènes), puis louez une voiture sur place pour vous rendre à Metsovo et visiter ses alentours.

Metsovo-iStock

Alors qu’attendez-vous ? Réservez votre séjour en Grèce et filez à la découverte de ces destinations hors des sentiers battus pour un séjour inoubliable ! 🙂

Découvrez également notre guide des incontournables à voir et à faire en Grèce.

Crédits : iStock

Réponse à “Où partir en Grèce ? 10 idées de destinations hors des sentiers battus

  1. Je souhaite allez en grece cest mon rêve faite moi signe quant il aura une belle offre cordialement merci pour cest bellles images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *