Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   5 min. de lecture

Il suffit d’un petit tour sur les comparateurs de voyages comme Liligo, pour se rendre compte que la fourchette de prix des locations de voiture est plutôt large. Entre les prix d’appels à 10 ou 20 € par jour, et les offres des grandes agences de location à 50 €, voire plus de 100 € par jour, il n’est pas toujours évident de reconnaître le bon rapport qualité / prix. Il y a des réflexes à adopter pour détecter les vrais bons plans (à retrouver par ailleurs dans ce guide pratique), mais également pour anticiper les éventuels frais annexes. Vous craignez de vous faire arnaquer ou “piéger” ? Pas de panique, il suffit de prendre le temps de bien se renseigner. À commencer par la lecture de cet article. 😉

1. Trouver un bon prix de départ

Qu’est-ce qu’un bon prix de départ pour une location de voiture ? Il n’y a pas qu’une seule réponse à cette question ! De multiples entreprises de location proposent leurs services à des prix et conditions différentes. Comme dans le secteur aérien, il y a des entreprises low cost, des entreprises plus classiques avec un haut niveau de service, et des entreprises qui se positionnent quelque part entre les deux. Il n’y a donc pas un juste prix qui convienne à tout le monde. Ce que vous devez retenir, c’est que la gamme de prix que vous choisissez correspond à un certain niveau de service fourni par l’agence de location. À vous de décider, en connaissance de cause, quel budget vous souhaitez allouer à votre location, en fonction de ce que vous recherchez.

Pour les petits budgets

Vous cherchez la location la moins chère du marché, quitte à faire quelques concessions ? Dans ce cas, le low cost peut vous correspondre. Gardez à l’esprit que de nombreux services, extras et assurances ne sont pas inclus dans le prix d’appel.

Notre conseil : Prenez un peu de temps pour bien vous informer et comprendre toutes les conditions de la location.

Par exemple, vous pouvez trouver une voiture de location à Lyon entre 9 € et 30 € avec Ada ou Getaround. C’est un excellent choix pour parcourir de courtes distances. En effet, le kilométrage est limité pour ces offres.

Pour bénéficier de meilleures conditions de location

Vous souhaitez louer une voiture l’esprit tranquille, en sachant que de nombreux services sont inclus pour vous faciliter la vie ? Notre conseil : réservez auprès d’une grande agence de location.

Par exemple, vous pouvez trouver une voiture de location à Bordeaux pour environ 100 € avec Avis, Enterprise ou Hertz. Cette location inclut le kilométrage illimité, l’annulation gratuite et la politique de carburant plein/plein.

combien coute la location de voiture

2. Comprendre ce qui peut faire varier le coût réel de la location

Une fois que vous avez trouvé une offre dont le prix de départ vous semble correct, gardez en tête les différents facteurs qui peuvent faire augmenter le prix initial. Ceci est valable quel que soit le type de location de voiture pour lequel vous optez. Voici les points principaux à connaître.

Les assurances complémentaires

A minima, la responsabilité civile, couvrant les dommages corporels et matériels causés à autrui, est comprise dans votre location. En revanche, en cas de sinistre responsable, la facture sera salée. Les loueurs vous proposent en général de racheter une partie de la franchise. À vous de voir si vous assumez ou limitez le risque. Évidemment, toute garantie additionnelle a un impact sur le montant total de votre location.

Quel que soit votre choix, vous trouverez détaillées dans le contrat et les Conditions Générales de Location les assurances incluses, souscrites et proposées.

Petite astuce : Si vous avez une carte bleue premium, rapprochez-vous de votre banque avant de finaliser votre réservation. Vous êtes peut-être couverts pour la location de voiture. Même chose si vous êtes propriétaire d’un véhicule, demandez à votre assureur si une extension d’assurance est possible.

Le supplément jeune conducteur

Le nombre d’années de permis et l’âge minimum requis pour louer une voiture varient d’une agence et d’un pays à l’autre. Le plus souvent, cela signifie qu’un supplément est appliqué lorsqu’on a moins de 25 ou 26 ans, et qu’on doit louer une voiture en tant que jeune conducteur. Vous n’y pouvez rien, les statistiques parlent pour vous et les loueurs se couvrent en vous appliquant une majoration plus ou moins conséquente.

Quelques exceptions : chez Ada, il est possible de louer sans aucun surcoût dès 18 ans et le 1er jour d’obtention du permis. Chez Europcar, la politique développée est plutôt attractive en la matière, même si plus restrictive, ponctuelle ou locale.

Les équipements d’hiver qui peuvent être obligatoires

Louer une voiture avec des pneus neige ou un dispositif amovible antidérapant est désormais légalement obligatoire du 1er novembre au 31 mars dans 48 départements français. Avant de partir, consultez le site de la Sécurité Routière ou un site officiel de l’Union Européenne pour savoir si vous êtes concerné.

Cet équipement est quasiment toujours en supplément dans les agences classiques de l’hexagone. En revanche, il est gratuit si vous louez une voiture entre particuliers via Getaround ou OuiCar.

Extras et suppléments, réservez en connaissance de cause

Tout d’abord, commencez par identifier vos besoins. Ils ne sont pas les mêmes si vous vous rendez à 200 km de chez vous, ou si vous comptez visiter le sud de l’Italie pendant 15 jours.

Si vous cherchez un siège-bébé, a priori, vous avez vos raisons. 😉 Mais la boîte automatique garantie, le GPS ou même la climatisation ne sont pas toujours nécessaires et font, l’air de rien, monter en gamme et grimper la facture. Tout autre cas de figure : même si vous êtes tenté, avez-vous vraiment besoin par exemple d’ajouter une remorque à votre voiture de location ? Cela implique qu’elle soit équipée du bon système d’attelage et, si vous la trouvez (ce qui en soi est déjà un défi), ça a un coût.

À l’inverse, si la route est longue, OUI, pouvoir se relayer au volant est un vrai plus. Ajouter un conducteur supplémentaire au contrat n’a rien d’un luxe. En France, la plupart des agences classiques vous facturent un supplément journalier entre 10 et 20 € par chauffeur additionnel. L’option est gratuite sur les plateformes de location entre particuliers (Getaround, OuiCar, etc.).

location de voiture combien ça coute

3. Rester dans vos frais pendant la location

Retournez le véhicule à temps

Le retour de votre voiture de location est un rendez-vous à une date et une heure données, dans la même succursale ! En cas de retard, vous prenez le risque que l’on vous facture une journée de plus.

Respectez la politique de carburant

Avant de partir, assurez-vous d’avoir compris avec quel niveau de carburant le véhicule devra être rendu. La plupart des locations fonctionnent aujourd’hui selon la politique plein / plein. Mais il y a encore des exceptions à cette règle. Pensez-donc à passer à la pompe à essence avant de ramener le véhicule. En cas de manquement, c’est une surprise sur la facture qui vous attend.

Surveillez le compteur si besoin

Réfléchissez à la distance que vous souhaitez parcourir, et optez pour la formule qui vous convient le mieux entre kilométrage limité (moins cher, mais contraignant, par définition) ou illimité (plus cher, mais pas forcément nécessaire). Que ce soit chez un loueur classique ou via une plateforme de location entre particuliers, le dépassement de kilomètres peut vite coûter cher.

combien coûte la location d'une voiture

Crédits : istock

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.