Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Louez-vous souvent une voiture ? Un peu, beaucoup, passionnément ? Quels que soient vos besoins et vos motivations, il existe différents types de location de voiture. Certains sont faciles à mettre en place dès lors que vous remplissez les conditions de base pour louer une voiture. D’autres peuvent relever du défi, mais tous ont leurs avantages et leurs inconvénients. De même, en évitant les pièges et en adoptant les bons réflexes, vous êtes généralement à même d’estimer combien coûte une location de voiture. Repassons ensemble les différentes solutions qui s’offrent à vous.

Réserver auprès d’une agence de location classique

Des entreprises spécialisées dans l’autopartage en libre-service comme Ubeeqo proposent de louer à la demi-heure et désormais, des grands groupes du secteur, comme Hertz, Europcar ou Ada, permettent de louer à l’heure avec des conditions simplifiées. Ces agences traditionnelles restent cependant largement sollicitées pour des locations d’une durée allant d’une journée à un mois. Pour information, au-delà des 30 jours, vous passez en « Location Moyenne Durée », renouvelable chaque mois pendant 1 an, et ensuite en « Location Longue Durée » qui vous engage sur quelques années. C’est alors le cadre complet qui change, la transaction impliquant plus souvent un constructeur automobile qu’un loueur.

La location temporaire via une agence classique a deux principaux avantages : vous circulez à bord d’une voiture neuve et pouvez opter pour une offre incluant souvent le kilométrage illimité. C’est la solution idéale pour les passionnés d’automobile ayant envie de tester de nouveaux modèles et pour les aventuriers partant en road trip.

Le prix étant dégressif sur la durée, le coût à la semaine est toujours plus intéressant ; cependant, dans tous les cas de figure, le montant de la facture reste très variable. Il dépend de la compagnie, du lieu de prise en charge, des assurances et éventuels frais supplémentaires (conducteur additionnel ou jeune conducteur par exemple), de la période, etc. Nous vous recommandons donc de vous y prendre à l’avance et d’utiliser un comparateur en ligne comme Liligo avant de réserver. C’est rapide et les tarifs sont actualisés, cela vous permet de faire de belles économies.

location de voiture

Passer par une plateforme entre particuliers

Le fonctionnement de la location de voitures entre particuliers est limpide : vous louez son véhicule à un propriétaire via une plateforme digitale sécurisée, pour quelques heures à quelques semaines, en France et dans les pays limitrophes. Affiliés avec des compagnies reconnues, ces sites comme Getaround ou OuiCar incluent une assurance multirisque et même une assistance routière 24H/24. Comme chez un professionnel, le contrat prévoit une franchise et une caution à bloquer.

Si ce type de location est de plus en plus prisé, c’est qu’il a de nombreux points forts. Il est plus flexible et, la plupart du temps, nettement plus économique, ce que vous pouvez aisément vérifier à l’aide d’un comparateur incluant les sites concernés. Hors périodes de forte demande comme les ponts ou week-ends de grands départs, pas besoin de vous y prendre trop à l’avance. Les possibilités à proximité de là où vous vous trouvez sont nombreuses, l’équipement dont vous avez besoin est inclus, le processus est rapide.

Location de voiture entre particuliers

Disposer d’une voiture de location pour un aller simple

Pour un road trip ou un déménagement, pour rejoindre un aéroport ou une maison de famille isolés, il peut être pertinent de louer un véhicule pour un aller simple. Vous le prenez alors dans une agence physique et le restituez dans une autre de la même compagnie.

Ce n’est pas possible dans le cadre d’une location entre particuliers, mais la plupart des loueurs traditionnels proposent cette onéreuse option one way. Ils appliquent en effet un supplément couvrant les frais de rapatriement jusqu’à l’agence d’origine et le manque à gagner lié à l’indisponibilité du véhicule pendant ce laps de temps. Celui-ci pouvant passer du simple au double d’une offre à une autre, mieux vaut prendre là encore quelques minutes pour comparer en ligne.

Autre option, plus contraignante, mais pour le coup très avantageuse, surtout si vous n’avez pas d’impératif de date ou d’adresse : trouver un véhicule associé au trajet que vous devez effectuer sur un site spécialisé comme DriiveMe ou HiFlow Rent. Dans les faits, vous rendez service à un professionnel en le lui acheminant depuis un autre lieu en France ou en Europe ! Vous avez généralement 24 heures pour voyager et un nombre de kilomètres limité, mais cela vous coûte 1€. Seuls les frais de carburant et de péage sont à votre charge ; et bien sûr, vous devez laisser une caution.

Louer une voiture sans caution

Soyons honnêtes : louer une voiture sans caution est très rarement envisageable. Ce dépôt de garantie d’un montant significatif, bloqué sur votre compte puis libéré si tout va bien, est en effet prévu pour couvrir d’éventuelles réparations, pénalités ou contraventions.

En France, vous pouvez parfois le réduire, voire l’annuler moyennant lourde finance en souscrivant une assurance complémentaire proposée par le loueur. C’est par exemple le cas dans une agence traditionnelle comme Goldcar ou sur une plateforme entre particuliers comme Getaround. Ailleurs en Europe, sur certaines destinations touristiques, ces options sont un peu plus répandues, mais toujours très chères : elles peuvent vite doubler le prix final de votre location. À date, seule la compagnie Sunny Cars a fait le pari de location sans caution (sur certains lieux de prise en charge uniquement et pour certains modèles). Elle se porte garante pour vous auprès du loueur local et vous vous engagez à la rembourser en cas de problème.

Crédits : istock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.