Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Avez-vous déjà rêvé de longer la côte Atlantique de Brest à Hendaye ? De rallier la maison de famille à votre rythme, librement, tout en sachant que vous n’aurez pas besoin de voiture sur place ? Vous êtes-vous déjà dit qu’une voiture, ce serait quand même plus simple pour rejoindre cet aéroport en pleine campagne ? Que vous géreriez bien vous-même votre déménagement vers une autre région ? Pour toutes ces situations, louer un véhicule est idéal. Car oui, on peut louer pour un aller simple. Nous vous disons tout dans cet article.

Quel est le principe ?

La location en aller simple vous permet de prendre en charge un véhicule de tourisme ou un utilitaire dans une agence physique puis de le restituer dans une autre. C’est souvent possible sur le territoire français, et parfois aussi ailleurs en Europe. Les modèles de voitures haut de gamme échappent souvent à cette règle. Quelles que soient les motivations de votre déplacement, louer une voiture en aller simple vous évite d’avoir à revenir sur vos pas.

Quelles options s’offrent à vous ?

1. Réserver sans surprise via une agence traditionnelle

Le prix n’est pas un frein pour vous et vous voulez surtout ne pas perdre de temps dans vos recherches ? Alors pour vous, cette option est la solution confortable par excellence. Nous vous recommandons toutefois de prendre quelques minutes pour comparer en ligne les tarifs pouvant passer du simple au double d’un loueur à l’autre. Sur Liligo, sélectionnez l’option « Lieu de retour différent » au moment de lancer la recherche.

Les prix varient selon les conditions de chacun, la catégorie du véhicule, la distance entre les deux succursales, le lieu et le pays. Pour tenter de limiter les frais, vous pouvez d’ailleurs tester plusieurs agences d’arrivée, en évitant soigneusement les aéroports et gares si vous le pouvez. Ainsi, pour un Paris-Marseille ville avec un modèle Eco ou familial par exemple, le supplément avoisine les 150 €, mais avec un utilitaire sur le même parcours, il peut atteindre 600 €, soit 3 fois plus cher que la location en elle-même !

Ce supplément est un montant fixe qui couvre le rapatriement du véhicule et le manque à gagner lié à sa non-disponibilité pour un temps à l’agence de départ.

2. Miser sur une solution de « convoyage » s’adressant aux particuliers

Des agences traditionnelles proposent ce service : En théorie, c’est très intéressant, n’étant jamais à l’abri d’une bonne surprise, nous le mentionnions donc ici. Hertz One ou Europcar OneWay proposent en effet d’acheminer un véhicule de la compagnie d’un lieu à un autre pour 1€ (et même sans supplément jeune conducteur), seulement les offres sont extrêmement rares.

Des plateformes en ligne en ont fait leur spécialité : Des sites tels que DriiveMe ou HiFlow Rent ont vu le jour pour mettre en relation les loueurs professionnels et les particuliers désireux de faire un trajet en aller simple. Tout le monde est gagnant. Le loueur peut rééquilibrer son parc automobile en déplaçant ses voitures à moindre coût (il n’a pas d’agent ou chauffeur à envoyer, pas de transporteur à mobiliser). Quant à vous, vous ne payez qu’1€ symbolique pour voyager pendant 24H en France, et parfois en Europe. Seuls les frais de carburant et de péage sont à votre charge, tout est compris jusqu’à l’assurance tous risques.

Vous êtes certes contraint dans le temps (24H pour 1€ mais parfois 48H pour 9€ sur certaines offres DriiveMe). Attention, le kilométrage reste tout de même limité, et le dépassement peut avoir de lourdes conséquences sur votre facture (100€ dès 1H de retard, 0,50€ le kilomètre hors forfait par exemple). Pour le reste, rien ne diffère d’une location classique. Vous devez remplir les conditions d’âge et d’années de permis précisées sur la fiche en ligne, avoir une carte bancaire à votre nom et être en mesure de laisser une caution. Une franchise peut également être appliquée et vous pouvez la racheter en souscrivant une garantie complémentaire.

Si vous êtes flexible, ce modèle est intéressant. Vous pourriez prévoir une escapade sur la base des nombreuses offres mises en ligne quotidiennement ou bien caler un déménagement sur les disponibilités d’un utilitaire pour la ville qui vous intéresse. Car il n’y a pas toujours de trajet correspondant précisément à votre date ou bien aux lieux de départ et d’arrivée que vous souhaitez. En même temps, une location à ces conditions-là, ça mérite bien quelques concessions !

location de voiture combien ça coute

Crédits : istock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.