Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   7 min. de lecture

Pour un dépaysement complet à seulement trois heures de vol de Paris, faites vos valises pour le Maroc ! Quelle partie du Maroc vous fait le plus rêver ? Ses villes impériales, leurs places animées et leurs souks ? Ses plages sur l’océan et la mer Méditerranée ? Les montagnes de l’Atlas, ou encore les dunes du Sahara à perte de vue ? Dans tous les cas, vous serez surpris par la variété des paysages et des lieux d’intérêt historique et culturel. Vous vous régalerez de couscous, de tajine, de dattes et de pâtisseries orientales. Le tout accompagné du délicieux thé à la menthe, la boisson de l’hospitalité. En préparation de votre voyage, nous vous proposons de découvrir 10 lieux incontournables à voir au Maroc. Rendez-vous en fin d’article pour plus d’informations sur le pays, quand partir, et quel moyen de transport choisir.

Envolez-vous vers le Maroc !

> Depuis Paris

> Depuis Lyon

> Depuis Bordeaux

> Depuis Bruxelles

> Depuis Marseille

> Depuis Nantes

> Depuis Nice

> Depuis Toulouse

Tous les vols pour le Maroc

Pensez à vous créer une alerte de prix, pour suivre l’évolution des prix des vols pour le Maroc au plus près ! 

Les incontournables à voir et à faire au Maroc

1. Marrakech, la ville impériale qui a donné son nom au pays

Marrakech est la ville la plus connue et la plus visitée du Maroc. Elle doit sa popularité à la multitude de marchés et de festivals qui l’animent toute l’année. Marrakech vit au rythme de ses évènements culturels, artistiques et nocturnes. De la place Jemaa-el-Fna aux jardins de la Ménara, il y a toujours quelque chose à faire ou à visiter à Marrakech. Pour découvrir tous les charmes de la ville, ne manquez pas les 10 incontournables de Marrakech !

Badi Marrakech iStock

2. Essaouira, l’inoubliable port historique

Depuis Marrakech, rejoignez la côte en quelques heures pour découvrir une tout autre atmosphère. Essaouira est réputée pour sa médina toute blanche, qui est classée au patrimoine de l’Unesco. C’est l’endroit idéal pour prendre le temps de flâner dans les petites ruelles, déguster le traditionnel thé à la menthe et acheter quelques épices et objets d’artisanat local. Vous pourrez aussi visiter les fortifications de la ville, dont l’architecture rappelle celle de Saint Malo. Un peu plus loin, promenez-vous sur le port et sur la plage où s’entraînent les surfeurs. Saviez-vous qu’Essaouira accueille chaque année la coupe du monde de kitesurf ?

incontournable au Maroc : Essaouira

3. Rabat, la capitale du Maroc

Pour les amateurs d’histoire, Rabat est la destination idéale. C’est la quatrième ville impériale du pays, un mélange saisissant de tradition historique et de modernité. Abd al-Mumin a été le fondateur de Rabat au 12e siècle, utilisant sa célèbre forteresse comme base pour combattre les Espagnols. Parmi les bâtiments les plus emblématiques de la ville figurent la Tour Hassan et la Kasbah des Oudaias. La médina, située au bord de la mer, est la zone la plus visitée. Elle est entourée de murs, autrefois construits par les Andalous expulsés d’Espagne. Vous y trouverez trois portes : Bab Bouiba, Bab Chellah et Bab Mellah. Par ailleurs, les mosquées de Jemaa de Muley Sliman et de Jemaa Kebir, construites au XIVe siècle, sont les plus recommandées pour leur beauté et leur grandeur.

à voir au Maroc : Rabat

4. Le village fortifié d’Ait Ben Haddou

Ait Ben Haddou est le Ksar le plus emblématique du Maroc. Un Ksar est un village fortifié composé de Kasbahs faites de sable, d’argile, d’eau, de paille et/ou de fumier. C’est une façon de construire des habitations à partir de matériaux provenant du sol, moulés puis séchés au soleil. D’où cette impression que la construction émerge du paysage lui-même. La ville est constamment entretenue et restaurée, afin que ce décor si particulier puisse continuer de ravir ses visiteurs.

Ait Benhaddou incontournable au Maroc

5. Chefchaouen, la ville bleue

Sous le soleil brûlant du Maroc, Chefchaouen garde ses ruelles et ses maisons au frais, entièrement recouvertes de peinture à la chaux de couleur bleue. Bleu ciel, bleu indigo, bleu profond, les nuances sont changeantes selon les heures de la journée, ce qui en fait la ville la plus photogénique du Maroc. Assurez-vous que votre promenade dans la médina passe bien par la place Uta el-Hammam, c’est là où se trouvent la grande mosquée et la kasbah. Faites une petite pause avec un thé avant de reprendre votre promenade, cette fois dans les incontournables jardins de la kasbah. Si vous aimez marcher, partez profiter des magnifiques points de vue depuis les montagnes environnantes. Le coucher de soleil sur Chefchaouen a sa réputation, venez le voir de vos propres yeux !

Chefchaouen à voir au Maroc

6. Asilah, la perle de l’Atlantique

Asilah est une petite ville marocaine située sur la côte atlantique, entre Tanger et Rabat. Elle est très fréquentée en été par les touristes, tant marocains qu’étrangers. Ils l’apprécient pour son atmosphère détendue, sa gastronomie et ses plages de sable fin. Son influence portugaise en fait un lieu très riche culturellement, comme en témoignent les remparts qui entourent la célèbre et emblématique vieille ville. En bord de mer, ne manquez pas les maisons peintes de blanc et de bleu.

incontournable au Maroc: Asilah

7. Tanger, la ville cosmopolite

Située à l’extrême nord du pays, Tanger est une ville très touristique, probablement du fait de sa proximité avec la culture européenne. Parmi ses lieux incontournables, on trouve la Grande Mosquée (construite au 17ème siècle), le Grand Souk, la médina (le quartier historique) et la Ville Nouvelle, construite par les Européens au cours du 20ème siècle autour de ce qui est connu comme la Place de France. Le parc de la Mendoubia est un endroit calme et paisible, idéal pour se ressourcer. Dans la Ville Nouvelle, promenez-vous le long du boulevard Pasteur pour voir le Gran Teatro Cervantes, un bâtiment de style moderniste hérité de l’administration espagnole de la ville.

Visiter Tanger au Maroc

8. Les montagnes de l’Atlas

L’Atlas est une chaîne de montagnes qui traverse le Maroc. Il s’agit de la plus haute chaîne de montagnes d’Afrique du Nord, avec des sommets pouvant atteindre plus de 4 000 mètres. Y voyager est un excellent moyen d’explorer les paysages sauvages et les villages pittoresques du Maroc. En passant par la N9, la route qui traverse la chaîne de montagnes, les vues sont à couper le souffle, des vallées magnifiques aux sommets enneigés. Au cours de ce voyage, vous passerez par la vallée du Draa, la palmeraie de Skoura et le désert du Sahara.

Atlas Maroc

9. Les cascades d’Ouzoud

Pour contraster avec les villes marocaines et les paysages désertiques, venez admirer les cascades les plus remarquables de l’Atlas marocain. Dans un paysage de grès rouge, l’eau creuse bruyamment son chemin dans la vallée parsemée d’oliviers et d’amandiers. Un nuage de gouttelettes viendra vous rafraîchir pendant votre descente à pied. En bas des cascades, vous pourrez passer la journée à admirer le paysage et la nature luxuriante, puis vous restaurer sur place.

Incontournable au Maroc : cascades Ouzoud

10. Merzouga, les portes du désert

Lorsqu’on rêve d’un voyage au Maroc, on imagine souvent les dunes et le désert à perte de vue. Si l’expérience vous tente, le village de Merzouga, proche de la frontière avec l’Algérie, est un bon point de départ pour une immersion au Sahara. La mer de sable doré de l’Erg Chebbi et les dromadaires seront bien là pour vous accompagner, le temps d’une excursion ou d’un bivouac. Ne vous attendez pas à une expérience hors des sentiers battus, Merzouga est un village entièrement tourné vers le tourisme. Point positif : vous y trouverez un grand choix d’hôtels plus ou moins luxueux, ainsi que d’activités, toujours accompagnées par des guides locaux.

Excursion à Merzouga au Maroc

Maroc : guide pratique

  • Population : 36,91 millions d’habitants (2020)
  • Langue : Arabe
  • Monnaie : Dirham marocain
  • Meilleurs moments pour partir : Printemps et Automne
  • Visa : Pour les ressortissants français, pas besoin de visa pour les séjours de moins de 3 mois.

tajine-plat-traditionnel-marocain

Quand aller au Maroc ?

Le printemps et l’automne sont les meilleures périodes pour profiter du Maroc dans des conditions idéales. Le mois de juin est parfait pour se baigner sur les côtes atlantiques et méditerranéennes. En revanche, les mois de juillet et août sont particulièrement chauds, et les vents du désert balayant la poussière et le sable ne sont pas des plus agréables. Marrakech se visite avec un climat agréable tout le reste de l’année, en particulier les mois d’avril, mai, juin, puis septembre et octobre

Dans les montagnes de l’Atlas, le climat est plus sec, et plus froid en altitude. Pour partir en trek, les mois d’été sont les plus favorables.

Comment se déplacer au Maroc ?

Au Maroc, il est tout à fait possible de se déplacer en transports en commun, principalement en bus, à l’intérieur des grandes villes et entre deux villes. Dès votre arrivée à l’aéroport, vous pourrez choisir entre le bus et le taxi

Si vous avez envie de voir un maximum de choses en peu de temps, le voyage organisé est peut-être fait pour vous. C’est l’option choisie par de nombreux voyageurs pour visiter le Maroc. L’avantage : un minibus vous attend et vous accompagne pendant toute la durée du séjour, vous n’avez rien à organiser ! L’inconvénient : vous voyagez avec un groupe et un programme fixe. 

Vous préférez faire votre propre itinéraire et voyager comme bon vous semble ? Louez une voiture au Maroc et partez à l’aventure ! Pour visiter les grandes villes, une citadine peut suffire, les routes sont goudronnées et en bon état. Pour un road-trip dans les zones montagneuses ou désertiques, louez une voiture robuste, comme un 4×4. Au Maroc, des kilomètres de routes magnifiques s’offrent à vous, tant sur les côtes, que dans les montagnes de l’Atlas, ou encore dans le Sud marocain et le désert. Découvrez nos idées de road-trip dans notre article dédié : Que faire avec une voiture de location au Maroc ?

Photos : Istock

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.