Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Marrakech, phare culturel et commercial de l’Afrique du Nord, dont la médina, les souks et l’atmosphère électrique attirent les visiteurs du mode entier, de France en premier lieu. Marrakech, c’est aussi la porte du massif montagneux de l’Atlas, un terrain de jeu idéal pour les amateurs de montagnes. En route !

Marrakech et son bouillonnement perpétuel

La médina et ses souks

Vous atterrissez tout juste d’un vol Paris-Marrakech ? Après avoir déposé vos affaires à l’hôtel (un Riad ?) c’est la direction de la médina que prennent les visiteurs. C’est là que l’on prend au mieux le pouls de la ville. Les étals d’épices, de tissus, d’objets artisanaux et de toutes les merveilles dont regorgent l’Afrique du Nord offrent un spectacle vraiment dépaysant. Un spectacle pour les yeux, les oreilles et les narines. Vous souhaitez parfaire votre art du marchandage ? C’est le bon endroit !

Nous conseillons de réserver une journée entière à arpenter les souks de la médina, où les bonnes affaires sont légion. Ou deux demi-journées, car leur bouillonnement peut aussi être très épuisant.

La place Jemaa el fna

Cette place démesurée est le centre nerveux de la ville. La vie qui y règne est absolument incroyable. Comment ce flot de taxis, de camionnettes, de mobylettes tirant des carrioles remplies à ras-bord font-elles pour ne jamais (ou presque) se télescoper ? C’est un véritable spectacle en soi, auquel vous pourrez assister depuis la terrasse d’un café en buvant du limoun ou d’un restaurant en dégustant un couscous. Amateurs de reptiles, ne manquez pas les charmeurs de serpents.

Le jardin Majorelle et la Koutoubia

Après tant de bouillonnement, un peu de quiétude dans l’oasis de calme qu’est le jardin botanique Majorelle. Il porte le nom d’un peintre français, Jacques Majorelle, qui en était tombé amoureux au début du 20è siècle. Le jardin est depuis la propriété d’Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé.

La mosquée Koutoubia symbolise la ville de Marrakech. Cet édifice religieux édifié au 12è siècle est un joyau de l’art des Almohades. Vous n’aurez pas la chance de grimper dans son minaret de 77 mètres de haut, mais il est permis de flâner dans ses jardins, depuis lesquels on aperçoit les sommets de l’Atlas.

A l’assaut de l’Atlas !

Quelques dizaines de kilomètres au sud de Marrakech, on trouve le principal massif d’Afrique du Nord : le Haut-Atlas. Pourquoi ne pas louer une voiture à Marrakech pour aller faire une randonnée dans le parc national du Jbel Toubkal, à 50 km de distance seulement ? Ou mieux encore, pour faire un trek à l’assaut des sommets du Toubkal ? Attention, à réserver aux personnes en bonne forme physique et avec un guide uniquement, car il culmine à 4167 mètres !

Une simple randonnée dans les vallées de l’Atlas valent tout autant le déplacement, car les paysages sont magnifiques : des vallées profondes et verdoyantes (la vallée des Roses, des Bougmez), contrastent avec les sommets de rocaille ou enneigés.

L’Atlas est aussi un endroit de découverte culturelle très précieux. La partie Est du massif est le territoire des Berbères, les hommes libres « Amazigh ». Les conditions de vie sont chiches dans leurs petits villages accrochés au flanc des montagnes. On y vit du pastoralisme et de tout ce que l’on arrive à faire de ses propres mains. Dans ces rudes espaces naturels, l’hospitalité est une règle d’or. Vous le constaterez en faisant un circuit. Beaucoup d’agences en proposent au départ de Marrakech.

Photos : RobRyb, louisathomson, scott.presly, Jim Callender, Hector Garcia, Ninalngemkamp, Effervescing Elephant, Effervescing Elephant / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous