Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Posée sur les rives du Saint-Laurent, la belle québécoise a de quoi laisser rêveur. Avec son port et son vieux quartier aux airs d’Europe, elle recèle quelques merveilles à débusquer pour vivre l’Amérique autrement. Réserver un vol Paris-Montréal, c’est aussi l’occasion de faire l’expérience d’une Amérique démesurée, folle et attachante. Si vous êtes en quête de post instagram hors du commun ou simplement d’expériences extraordinaires, voici un petit guide de choses à faire hors des sentiers battus lors de vos vacances à Montréal !

10 choses insolites à faire à Montréal

1. Manger une poutine dans une orange

Non, il ne sera ici nullement question du président russe. A moins d’avoir passé l’an dernier sur la planète Mars, vous avez probablement entendu de la nouvelle coqueluche des hipsters : la poutine, plat national québécois. La coqueluche des hipsters ? Il faut bien le dire, la poutine n’a pas toujours eu la côte. Elle a même été pas mal raillée, reléguée au rang d’exemple du mauvais goût québécois ! Mais depuis peu, en dehors des frontières canadiennes, on s’arrache ce plat composé de frites, de fromage et de sauce brune. Rien de bien diététique ! Vous pourrez la déguster dans de nombreux endroits de Montréal, mais tant qu’à faire autant la déguster dans un endroit hors du commun : le Gibeau Orange Julep. Vous ne pourrez pas le manquer sur le Boulevard Décarie : c’est une immense orange d’un diamètres de 40 pieds, une folie d’Henri Gibeau, vendeur de… jus d’orange.

2. Faire du surf sur l’Habitat 67

« Tiens-toi-tu bien ? », comme dirait un cousin canadien, il existe une vague permanente à Montréal ! Le phénomène se trouve sur le fleuve Saint-Laurent. Il est du au courant Sainte-Marie. Celui-ci est ralenti à cet endroit par un fond rocheux et crée une vague pouvant atteindre plus de 2 mètres de haut. La vague est nommée Habita 67 en référence à l’immeuble adjacent. Chaque jour, surfeurs et kayakistes viennent s’y amuser. Mais ce n’est pas le seul endroit où on observe un tel phénomène à Montréal. Les rapides de Lachine forment deux vagues, la vague à Guy et la Big Joe.

3. Manger des insectes dans un insectarium

Bon, d’accord, vous n’êtes pas obligé de passer par la case « à table » mais il est vivement recommandé de faire un tour à l’insectarium de Montréal. C’est la plus grande collection d’insectes d’Amérique du Nord, même aux USA il n’en existe pas telle ! Plus de 160 000 espèces y sont épinglés. Cerise sur le gâteau, si on ose dire, vous pourrez déguster des criquets, des phasmes et des larves de scarabées. Mais vous pouvez aussi bien sortir reprendre de la poutine quelque part….

View this post on Instagram

🐞

A post shared by Alexandra Lange (@langealexandra) on

4. Faire du « magasinage » dans un centre commercial souterrain

En fait, le Montréal souterrain, c’est une véritable ville sous la ville ! De là à croire que les Canadiens vivent sous terre quand les températures chutent à -40, il n’y a qu’un pas ! Ce réseau représente tout de même 32 kilomètres de tunnels souterrains ! Les Montréalais l’appellent la ville intérieure ou encore le RESO. Si, au départ, le but est de se déplacer même pendant les tempêtes hivernales, c’est devenu une habitude bien locale d’y faire du shopping ou, comme on dit ici, de « magasiner ».

5. Explorer la caverne Saint-Léonard

On reste sous terre mais on change d’ambiance ! La caverne Saint-Léonard est une cavité naturelle souterraine dans l’arrondissement de Saint-Léonard indique par un panneau aux accents locaux : « site cavernicole ». Ce n’est pas une grotte, puisqu’elle n’est pas formée par l’eau mais par une activité glacio-tectonique. Sur ses 35 m de long, on trouve des fossiles calcaires vieux de plus de 450 millions d’années !

6. Boire une Butter beer

Tous les fans d’Harry Potter en rêvent ! Quel goût peut bien avoir ce breuvage que boivent Ron, Harry et Hermione pour reprendre leurs esprits entre deux péripéties ! Pour le savoir, direction le Lockhart. Ce bar à cocktails proposent des boissons et des elixirs tout droit sortis du monde des sorciers ! Attention, ce n’est pas pour les afters : le bar ferme assez tôt en semaine, 22 ou 23H.

7. Prendre un bain de chats

Si vous avez pris un bain de foule au Mont Royal, tentez le bain de chats au café Chat L’Heureux. Au 172 avenue Duluth Est, vous pourrez prendre un café en compagnie de Gustave, Luzerne, Milady, Chopin, Boris, Luciole, Luna et Sheldon. Mais, qui sont-ce ? Des chats pardi ! D’adorables boules de poil arrivés de refuge. On peut les caresser et les cajoler ou simplement les observer de loin. Mais attention, ne vous y attachez pas, vous ne pourrez pas repartir avec !

8. Faire la queue au Schwartz’s

Qui n’a pas fait la queue devant le Schwartz’s n’est pas vraiment allé à Montréal. Le Schwartz’s c’est THE place pour déguster de la viande fumée, et dieu que les Montréalais aiment ça, le « smocked beef ». Cet établissement légendaire a été fondé par un immigré Roumain dans les années 40. Le hic ? Revers de la médaille, il y a toujours une queue folle devant l’enseigne ! Vous n’y couperez pas, si vous voulez goûter les sandwichs les plus fameux de Montréal, il faudra prendre votre mal en patience !

9. Une après-midi jeux vidéos ambiance années 80 !

Arcade MTL ? Oui, MTL comme Montréal, d’ailleurs vous entendrez pas mal de « jeunes » appeler leur douce ville « MTL ». Arcade ? Ah, ces jeux d’arcades, nos bon vieux flippers des années 80, entre autres. Vous êtes nostalgiques ? Direction Arcade MTL ! Avec seulement 7 $ en poche, vous aurez accès aux consoles de jeux de votre enfance et à une bonne vingtaine de machines. Le plus ? Le lieu dispose de bières de brasseurs indépendants et d’une longue liste de cocktails. A vous Pac-Man et Tetris !

10. Faire une « halte piétonne »

Wow, y a du neuf sous le soleil du mobilier urbain ! L’Amérique du Nord s’enflamme pour un tout nouveau phénomène : les haltes piétonnes. Késaco ? Ce sont tout simplement des mobiliers souvent industriels, parfois temporaires, installés dans la rue pour que les piétons se réapproprient la ville et l’espace urbain. On n’y fait rien de bien grandiloquent : on papote, on observe les passant, on fait une pause. Le tout premier a été installé au Canada sur le Boulevard Saint-Laurent.

Si vous êtes à la recherche d’un vol pour Montréal ou d’autres destinations en Amérique du Nord, rendez-vous sur notre page vol pas cher pour y découvrir notre sélection de prix hebdomadaire.


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous