Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

La route Transcanadienne est une route touristique traversant le Canada depuis le Pacifique jusqu’à l’Atlantique, sur plus de 8000 kilomètres. Cette route, l’une des plus longues de notre planète, a la particularité de passer par toutes les provinces du pays et de traverser pas moins de six fuseaux horaires. De sommets enneigés en littoraux sauvages, de forêts peuplées d’ours en lacs d’altitude turquoise, on vous emmène à la découverte de la Transcanadienne !

Transcanadienne : l’itinéraire d’ouest en est

La route Transcanadienne peut être parcourue d’ouest en est ou d’est en ouest, mais la première option reste la manière la plus traditionnelle de l’arpenter. Trouvez un billet d’avion pour Vancouver et rejoignez Victoria, son point de départ, sur l’île de Vancouver ; c’est en effet ici que commence la célèbre route.

Depuis Victoria,  la route rejoint Vancouver puis s’enfonce au cœur des Rocheuses dans les parcs nationaux de Jasper, de Banff et de Yoho. Plus loin, vous pourrez visiter deux villes typiquement canadiennes : Regina et Winnipeg. Depuis le Manitoba, la route poursuit son chemin jusqu’à l’Ontario ; c’est la province la plus large, et donc celle qui comprend le plus d’étapes : Thunder Bay, Marathon, Sudbury, Ottawa… Les villes se succèdent sans jamais se ressembler.

Votre roadtrip sur la Transcanadienne prend ensuite un autre tournant alors que vous rejoignez la province du Québec. Après un court passage par Montréal, la route longe le fleuve Saint-Laurent pour rejoindre le Nouveau-Brunswick, où l’itinéraire s’achève à l’extrême est du pays.

Les choses incontournables à voir et à faire sur la Transcanadienne

La Transcanadienne regorge de sites fascinants à visiter. Voici une liste des choses incontournables à voir et à faire sur la Transcanadienne, d’ouest en est :

  • L’île de Vancouver : ses villages de surfeurs, son immense forêt pluviale, ses populations de baleines et d’ours et son atmosphère tellement accueillante.
  • Vancouver : Stanley Park, le jardin botanique, l’aquarium, Downtown.
  • Les Rocheuses : le parc national de Banff, ses sources chaudes et son célèbre lac Louise, le parc national de Yoho et le fameux lac Peyto en forme de loup, le parc national de Jasper et ses populations d’ours, de wapitis et de mouflons sauvages…
  • Le parc national du Mont-Riding, dans le Manitoba : observation des bisons, randonnées à cheval…
  • Les chutes du Niagara.
  • Les grandes villes de l’Ontario : Toronto, Ottawa…
  • Montréal : le Vieux-Montréal, la basilique Notre-Dame, la rue Sainte-Catherine et ses nombreuses boutiques…
  • Le fleuve et l’estuaire St Laurent : pour observer les baleines et les bélugas.
  • Le Nouveau-Brunswick : la baie de Fundy, les rochers Hopewell, le parc provincial Mont-Carleton, le jardin Kingsbrae…

La Transcanadienne côté pratique

Combien de temps consacrer à la découverte de la Transcanadienne ?

Il faut prévoir au moins un mois pour parcourir la Transcanadienne entièrement. Plus vous avez de temps, plus vous profiterez de ce qu’il y a à voir le long de ces 8000 kilomètres.

Où dormir ?

Vous pouvez réserver des hôtels à l’avance en prévoyant votre itinéraire jour par jour, mais cela risque de vous enlever ce sentiment de liberté indescriptible. Si vous voyagez hors saison, préférez les campings et les motels croisés au hasard sur votre route, ou louez un camping-car.

Via quel moyen de transport découvrir la Transcanadienne ?

La location de voiture demeure le meilleur moyen de découvrir la Transcanadienne. Vous pouvez ainsi explorer les provinces du pays en toute liberté, et à votre rythme. La location d’un camping-car offre les mêmes avantages, avec en plus celui de faciliter la recherche de logement pour la nuit. Il existe également un train qui permet de parcourir le Canada d’ouest en est ou d’est en ouest : le Transcanadien.

Conseil pratique

Si vous pensez louer une voiture, vérifiez bien à l’avance que votre carte bancaire sera acceptée par l’agence de location. Les exigences des agences de location peuvent être différentes de celles que nous connaissons en Europe et vous n’avez pas envie de vous retrouver à tendre le pouce.

Crédits : Shutterstock et iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.