Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

C’est en tout cas l’avis du journaliste de « Lonely Planet », Robert Reid, qui a arpenté l’immensité du Canada de long en large pour rapporter ses impressions et ses conseils sur un site internet dédié. Le résultat : une véritable déclaration d’amour à ce pays et à la ville de Montréal en particulier.

Robert Reid a lancé un gros pavé dans la mare en déclarant sur son site Explore Canada like a local – « Le Canada, comme un autochtone » – que Montréal est la meilleure des villes canadiennes. On ne plaisante pas avec ça au pays de la feuille d’érable. C’est un sacrilège qui a réveillé quelques susceptibilités chez les pro-Toronto. Mais le journaliste est catégorique : la meilleure ville canadienne pour y vivre, c’est Montréal.

« Montréal est ridicule. L’une des 5 meilleures villes au monde, selon moi. J’aime un endroit qui prend les vélos au sérieux, et la ville bat vraiment New York City avec ses petits pains « bagels ». Sans compter toutes ses sortes d’architecture  ».

Que l’on s’entende, par « ridicule« , il veut dire « géniale« .

L’homme n’est pas tombé de la dernière pluie. Robert Reid est en effet rédacteur en chef de « Lonely Planet Travel » aux États-Unis, a écrit plusieurs guides sur l’Amérique du Nord, ainsi que des articles pour « The New York Times » et le « Wall Street Journal ».

Cela dit, tout ceci reste bien entendu subjectif et « les goûts les couleurs… », et nous avons même le droit de douter de son impartialité, sachant que c’est à le demande de la Commission canadienne du tourisme, que « Lonely Planet » a envoyé Reid sur le terrain. Ce dernier précise que la Commission n’a eu aucun droit de regard sur le contenu du site.

Montréal vue du Parc du Mont-Royal
Montréal vue du Parc du Mont-Royal (Crédit : abdallahh : Flickr cc.)

Que nous conseille Robert reid à Montréal ?

Parmi ses nombreuses recommandations, retenons pêle-mêle :

  • La charcuterie hébraïque « Chez Schwartz » où l’on sert, à en croire les commentaires des autochtones, de délicieux sandwiches avec de la viande fumée.
  • L’un des plus beaux parcs de la ville, situé juste dans le downtown : le Parc du Mont-Royal
  • Les petites boutiques du vieux-Montréal qui regorgent d’objets improbables et de créations artisanales à la fois traditionnelles et très fashion.
  • Le restaurant « Au pied de cochon », peut-être le meilleur de la ville, où il faut paraît-il goûter à la « Poutine au foie gras », pas donnée mais délicieuse.
  • La « maison du jazz », car Montréal est un haut-lieu du jazz nord-américain.
La maison du jazz
La maison du jazz (Crédit : justinknabb / Flickr cc.)
Le vieux-Montréal
Le vieux-Montréal (Crédit : Geoff Linvingston : Flickr cc.)

« Montréal, je t’aime… »

Finalement, plus que par un guide touristique, c’est en écoutant les témoignages de ses habitants que l’on peut se faire l’idée la plus juste sur tel ou tel endroit. Si vous envisagez un voyage à Montréal, nous ne pouvons que vous inciter à consulter le site internet du projet communautaire Montréal, je t’aime, qui incite les Montréalais à déclarer leur amour à leur ville. Les témoignages ne sont pas encore en ligne, mais cela devrait être le cas prochainement.

Les prix des billets d’avion Paris-Montréal sont plus accessibles que jamais !

Vol Paris Montréal

Pour explorer une autre facette du Canada, consultez notre article « Terra incognita : le Canada côté sauvage ».


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


9 réponses à “Montréal : la meilleure ville du Canada ?

  1. Eh bien j’aime le pays Canada, précisément la région de Québec à la ville de Montréal, j’aimerai y aller là bas pour travailler et passer un bon moment, je demande le soutien à tout le monde qui est près pour m’inviter voici numéro +243891660405 mail papymungua@gmail.com,papyndevolo@gmail.com,j’ai beaucoup voyagé.
    J’attends votre réponse.
    Ndevolo papy

  2. j’aime bien cette ville j’aimerai bien y rester kelke année si possible le canada est ma ville que je préfère aider moi a y rester kelke annee je serais tres content et je serai redevable envers la personne ki me donnera cette chance alors svp aider moi a réaliser ce reveil mon num est le +22966765840 ou vous me déposer une réponse dans ma boite c’est le elfriedz@hotmail.fr…. je vous en pris contacter moi au plus vite je suis etudiant en 2eme annee de science aider moi a realiser ce super reive merci pour la conprehension j’attend votre reponse merciiiiiis……………………………………………………………………………………………. ELFRIED DEVALEUR

  3. j’aime bien cette ville j’aimerai bien y rester kelke année si possible le canada est ma ville que je préfère aider moi a y rester kelke annee je serais tres content et je serai redevable envers la personne ki me donnera cette chance alors svp aider moi a realiser ce reveil mon num est le +2296765840 ou vous me deposer une reponse dans ma boite c’est le elfriedz@hotmail.fr…. je vous en pris contacter moi au plus vite je suis etudiant en 2eme annee de science aider moi a realiser ce super reive merci pour la conprehension j’attend votre reponse merciiiiiis……………………………………………………………………………………………. ELFRIED DEVALEUR

  4. J ai fais un mini séjour à Montréal et je suis vite repartie sur NY – impossible
    de se nourir correctement – la nourriture n’est pas bonne – au niveau culturel c’est le top – il se passe toujours quelque chose à Montréal toute l’année –

  5. Si jamais vous rencontrer une femme Ginette, c’est souvent un nom qui désigne la dame moyenne né dans les années 50-60, et c’est un nom qu’on donne typiquement à la femme (matante = tante) qui fait de la bonne tarte au sucre 😀

  6. Bonjour,

    Je voulais juste mentionner que je trouve pas du tout juste la traduction « autochtone » pour « local ».
    L’auteur aurait très bien pu écrire « local » puisqu’en Français ça fonctionne aussi bien qu’en Anglais et que le mot « autochtone » a beaucoup d’implications culturelles et sociales.
    Je pense pas qu’un vrai autochtone recommanderait d’aller manger « chez Schwartz » par exemple.

    mais sinon, allez Montréal!

    1. Hé bien non, à mon premier voyage à MTL c’est bien un « autochtone » qui m’a conseillé Schartz. Comme une institution, un indice d’intégration de tous ces migrants, ce mélange de cultures que l’on ne retrouve pas dans tout le Canada. Il m’a conseillé aussi La Banquise pour la poutine. J’aime MTL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous