Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

On parle beaucoup du Canada, du Québec, de la Colombie Britannique, de l’Ontario… Mais certaines provinces méconnues méritent elles aussi que l’on s’y attarde. C’est notamment le cas du Nunavut, territoire situé à l’extrême Nord du pays, habité depuis la nuit des temps par les Inuits…

Les terres immaculées du Grand Nord

Isolé du reste du monde, tout au nord du Canada, le Nunavut est l’une des régions les moins densément peuplées au monde avec une moyenne de 0,02 habitant au km2. Il faut dire que les conditions y sont rudes, avec des températures souvent en-dessous de -20°C en hiver. Malgré la rudesse de ce climat et l’immensité du désert de neige, la faune sauvage s’avère abondante. Il suffit de voyager de parc en parc, entre les montagnes, les lacs d’altitude et les forêts boréales, pour multiplier ses chances d’apercevoir un ours noir, un loup, un phoque, un élan ou même, plus rare, un ours blanc. Les différents parcs nationaux protègent quant à eux, en plus des animaux, des sites naturels d’exception comme le cratère de météorite du parc de Pingualuit et les vallées glaciaires du parc national Tursujuq.

Face à cet environnement glacial, les possibilités d’activités sont nombreuses. Le ski nordique et la motoneige sont ici légion, et tout un réseau de pistes a été créé en lieu et en place des traditionnelles routes goudronnées. Accompagnés d’un guide local, les voyageurs pourront également partir faire de la randonnée à pied ou en raquettes en fonction de la saison, de la pêche sur glace, du canot ou encore du traîneau à chiens. Mais l’activité hivernale à faire absolument dans le Nunavut, c’est bien sûr l’observation des aurores boréales. Le territoire est si au nord qu’on peut presque les admirer en toute saison !

Our blanc Nanuvut

Rencontre avec les Inuits au Nunavut

Jusqu’ici, les Inuits, que l’on appelait autrefois Esquimaux, sont le seul peuple à avoir osé s’aventurer dans cet environnement polaire. Leur installation dans la région remonte à des milliers d’années et ils sont parvenus à préserver fidèlement leurs coutumes et leurs traditions ancestrales. Les Inuits vivent un peu partout sur le territoire, mais c’est principalement dans les parcs nationaux que l’on part à leur rencontre. En visitant les petits villages, les voyageurs ont parfois la chance d’écouter les récits du doyen autour d’une tasse de thé. Ce sera l’occasion d’en apprendre plus sur les rituels anciens de ce peuple et sur les nombreuses anecdotes entourant la chasse au phoque.

D’ailleurs, nous vous conseillons de profiter de votre rencontre avec les Inuits pour participer à leurs activités quotidiennes : pêche sur le lac gelé, construction d’igloo, dépeçage des animaux, cueillette de coquillages sous la glace, chasse au phoque, trajets en traîneau à chiens… L’immersion sera totale et, surtout, vous aurez l’impression de faire partie intégrante de la communauté, où le respect et le partage constituent des valeurs essentielles.

Inuits Nanuvut

Le Nunavut côté pratique

Comme tout territoire lointain et isolé, le Nunavut se mérite ! Pour vous y rendre, il vous faudra d’abord trouver un billet d’avion pour Ottawa puis prendre un autre vol pour Iqaluit, la capitale du Nunavut qui compte, tenez-vous bien, moins de 8000 habitants ! Sur place, les hôtels se font rares et nous vous recommandons de réserver votre séjour bien à l’avance.

Photos : iStock et Instagram


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous