Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Louer une voiture à l’étranger permet de donner une autre dimension à son voyage, mais surtout vous permet de disposer d’une liberté totale. Que vous souhaitiez parcourir la côte Amalfitaine à bord d’une Fiat 500 ou sillonner la Route 66 au volant d’une Mustang : le road trip a le vent en poupe et cela depuis de nombreuses années déjà ! Mais comment trouver une voiture de location pas chère ? Quels sont les points à vérifier ? Quelle assurance choisir et quel type de permis de conduire est nécessaire ? liligo.com fait le point pour vous.

Où louer une voiture à l’étranger ?

En amont de la location d’une voiture, il faut se renseigner sur l’âge minimum pour pouvoir louer une voiture. Cela peut varier selon les pays, mais dans la plupart des cas, les loueurs demandent d’avoir 21 ans minimum, avec au moins 1 an de permis.

Il existe trois possibilités pour louer une voiture à l’étranger :

  • Les agences internationales. Des loueurs comme Europcar, Sixt, Hertz, ou Avis proposent des voitures de location dans le monde entier. Comparez les prix, les assurances offertes et les services proposés afin d’obtenir le meilleur rapport qualité/prix.
  • Les agences locales. Les agences locales sont de petits loueurs indépendants ou des entreprises familiales qui proposent généralement des offres alléchantes.
  • Les particuliers. De plus en plus en vogue, ce système issu de l’économie collaborative vous permet de louer une voiture à l’étranger à l’heure, à la journée ou à la semaine. Cela permet de réduire considérablement les frais liés à la location de voiture.

liligo.com recense toutes ces options afin de vous offrir une comparaison exhaustive des offres et des services disponibles.

Quel permis pour conduire à l’étranger ?

Le permis de conduire est INDISPENSABLE pour louer une voiture à l’étranger. Il existe deux types de permis acceptés par les loueurs : le permis français et le permis international. Le permis français est accepté par toutes les agences de location basées dans l’Union Européenne et par la plupart des agences des pays hors de l’Union pour une durée limitée variant de 3 mois à 1 an. Ne faisons pas pour autant une généralité puisque le permis international (en plus du permis français) s’avère indispensable pour conduire en Australie, en Nouvelle-Zélande ou aux Philippines, par exemple.

Pour savoir si vous avez besoin d’un permis international, rendez-vous sur le site Service-Public.fr. Pour obtenir votre permis international, une simple demande doit être faite plusieurs semaines avant votre voyage à l’étranger auprès de votre préfecture ou de votre mairie. Il est gratuit et valable trois ans. Vous aurez les mêmes l’autorisation de conduire les mêmes catégories de voitures qu’en France.

Quelle assurance pour louer une voiture à l’étranger ?

Le choix de l’assurance peut vite se transformer en cauchemar lorsque l’on n’est pas bien renseigné. Étudiez en détail votre contrat d’assurance avant de signer. Attention, si vous êtes jeune conducteur ou sénior, il se peut que certaines agences mettent en place une majoration.

Le contrat signé avec l’agence de location ne comprend que la responsabilité civile, visant à protéger les autres personnes et les biens lors d’un accident responsable. Les contrats de base comportent généralement des franchises exorbitantes. Pour faire baisser le montant des franchises et améliorer votre couverture d’assurance, il est possible de souscrire à des assurances complémentaires. Il en existe trois sortes principales :

  • La TP (Theft Protection) est une assurance contre le vol qui fait baisser le montant de la franchise en cas de vol.
  • La PAI (Personal Accident Insurance) permet de couvrir le conducteur du véhicule de location ainsi que ses passagers. Elle prévoit une indemnité forfaitaire en cas de dommages corporels ou décés des occupents du véhicule.
  • La CDW (Collision Damage Waiver) fait diminuer le montant de la franchise sur les dommages causés au véhicule. C’est à dire qu’en cas d’accident ou de vol, cela va permettre la prise en charge partielle ou totale des frais liés aux dommages par le loueur lui-même. Attention tout au même au coût elevé que cela peut engendrer, cela peut doubler le montant de la location de voiture.

Des assurances à porter de main 

De nombreuses cartes bancaires incluent des assurances (sous l’unique condition que le paiement de la location soit effectué avec cette même carte bancaire). Les cartes Visa et MasterCard comportent souvent la prise en charge de la franchise par exemple. Nous vous recommandons donc de contacter votre banque pour en savoir plus avant de souscrire à une assurance proposée par le loueur.
De plus, faites bien attention à ce que votre carte bancaire soit une carte de crédit et non de débit. Il serait possible que vous ne puissiez pas récupérer votre véhicule suivant les agences.

Selon les assurances auto personnelles, vous pouvez également bénéficier de certains avantages lors de votre location de voiture. Si votre contrat indemnise le bris de glace, l’incendie … la voiture de location peut aussi profiter de la même chose.

 

Avant de partir, pensez aussi à vous renseigner sur le code de la route local. Alors que les autoroutes polonaises limitent la vitesse à 140km/h, les autoroutes japonaises et norvégiennes sont limitées à 100km/h! Chaque pays possède ses propres règles et limitations, prenez-en connaissance avant de louer une voiture à l’étranger. Veillez aussi au sens de la circulation, si vous partez en Angleterre ou en Nouvelle-Zélande par exemple, les véhicules roulent à gauche.  Vous pouvez également consulter un guide sur les pièges à éviter en louant une voiture afin de faire le bon choix.

 

Credit : Unsplash

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous