Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

La liste des visites incontournables à Londres s’est allongée. Il y a les traditionnels Big Ben, Tower Bridge et Buckingham Palace, plus récemment l’Emirates Airline… et maintenant « The Shard ». Qui veut admirer Londres depuis son 72è étage ?

Vendredi 1er février, le premier jour de son ouverture, 4.800 personnes se sont pressées pour être les premières à voir Londres depuis la nouvelle tour. Débutée en mars 2009, sa construction n’a duré que trois ans et elle a été inaugurée le 5 juillet 2012, soit juste avant le début des Jeux Olympiques, ce qui n’a évidemment rien d’un hasard.

Bureaux, restaurants, spas, etc., The Shard est une petite ville dans la ville. Les étages d’observation pour les touristes se trouvent entre les 68è et 72è étages, donc le plus haut possible, ce qui est plutôt pertinent.

The Shard en quelques infos clés :

  • Désignée par l’architecte italien Renzo Piano à qui l’on doit aussi le Centre Pompidou à Paris
  • 309 mètres et 60 centimètres de hauteur (le plus haut building de l’Union européenne)
  • 95 étages, dont 72 habitables (car avant d’être une attraction touristique, il s’agit bien aussi d’un immeuble d’habitations)
  • 110.000 m²
  • 44 ascenseurs

Des critiques tout de même

The Shard ne met pas tout le monde d’accord cependant. Tel Jonathan Glancey de « The Telegraph » qui trouve que la tour n’est pas à sa place : « Elle serait mieux à Shanghai ou Dubaï « . Trop haute, elle projette son ombre trop loin et fait passer la cathédrale Saint-Paul pour une vulgaire boite à bijoux démodée, selon lui. Sans parler du fait qu’elle a été financée en grande partie par de « l’argent à l’origine douteuse« , en provenance du Qatar.

Des plaisantins prennent même un malin plaisir à tourner en dérision cette majestueuse réalisation symbole de la toute-puissance londonienne, en la comparant par exemple à l’œil de Sauron du Seigneur des Anneaux.

Il faut tout de même avouer que la vue depuis son 72è étage est incroyable. Ne cherchez pas la Tour Eiffel, même avec des bonnes jumelles, mais il paraît que par temps clair on peut voir sur 40 miles, pardon, sur plus de 60 kilomètres !

Vol Londres

The Shard ou London Eye ?

Située sur les quais de la Tamise, la Grande Roue de Londres s’élève à 135 mètres de hauteur. Donc moins haut que The Shard, d’où vous verrez plus loin. Il reste qu’une grande roue, c’est une ambiance différente, plus romantique.

Le billet pour monter dans The Shard coûte 25£, soit 29 euros. Eh oui, ce n’est pas donné…

Photos : masochismtango, M. Moss / flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous