Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Autrefois, l’on pouvait préparer ses valises pour voyager en TGV ou Intercités SNCF sans stress, quitte à emmener toute sa garde-robe ! Mais ça, c’était avant… Avant que la SNCF ne décide de jouer les contrôleurs aériens en limitant drastiquement le nombre de bagages autorisés. Ainsi, depuis le 15 février, vous avez uniquement droit à deux gros bagages et un petit accessoire, tout ça bien calibré dans les règles de l’art. Et si vous aviez l’habitude de voyager avec des objets un peu hors normes, comme une poussette ou une guitare, vous n’êtes pas exempté non plus, mais disons que la règle est un peu plus souple… On vous en dit plus !

Les nouvelles règles du jeu

Allons droit au but : dans son élan de réorganisation de l’espace (et peut-être pour éviter que nos trains ressemblent à des camions de déménagement), la SNCF a décidé de mettre un peu d’ordre dans nos bagages. Depuis le 15 février, pour les passagers voyageant en TGV inOui et Intercités, il va falloir jouer à « moins c’est mieux ». Vous êtes limité à deux bagages de soute, valises ou gros sacs à dos, avec pour chacun une taille maximale de 70 x 90 x 50 cm. Et parce que la SNCF pense aussi à vos petites affaires, vous avez droit à un bagage à main, pas plus gros qu’un petit sac à dos ou une sacoche d’ordinateur, calibré à 40 x 30 x 15 cm.

Bagage cabine avion

Les exceptions à la règle

Si vous voyagez avec une poussette, une trottinette pliée, un instrument de musique (à installer dans un étui), ou encore des équipements sportifs comme des skis ou un snowboard, il existe heureusement une petite exception. Vous pouvez emporter l’un de ces objets spéciaux, à condition qu’il ne dépasse pas 90 x 130 cm, mais cela comptera pour l’un de vos deux bagages autorisés.

Vous voulez emmener votre planche de surf lors d’un voyage en train à Biarritz ? Cette dernière devra rentrer dans une housse de 130 x 90 cm !

Et pour les vélos, pas de panique, vous pourrez toujours voyager avec, à conditions de respecter quelques nouvelles règles. Il vous faudra en effet réserver la place de votre vélo moyennant un supplément de 10 €. Pas besoin qu’il soit démonté ! Si vous oubliez de réserver ou que vous ne voulez pas payer de supplément, démontez votre vélo et ranger-le dans une sacoche respectant les dimensions précisées plus haut.

Et attention à la règle d’or : chaque bagage doit être étiqueté !

vélo dans le train

Et en cas de non respect des nouvelles règles bagages SNCF ?

Admettons que vous décidiez de tenter le coup et d’ignorer ces fameuses nouvelles règles bagages de la SNCF… Que se passe-t-il ? Pour l’instant, vous pouvez souffler : la SNCF joue la carte de la pédagogie. Jusqu’au mois de septembre, c’est opération sensibilisation. Au programme : distribution de flyers en gare pour vous rappeler gentiment de ne pas transformer le train en camion de déménagement. Mais, et il y a un gros « mais », à partir du 15 septembre 2024, si vous décidez de jouer les rebelles avec vos bagages, la note pourrait devenir salée. L’on parle ici d’une amende de 50 €. Mieux vaut donc jouer le jeu et adapter ses habitudes de voyage pour éviter les mauvaises surprises…

controleur train

Vous voulez emmener votre compagnon à quatre pattes lors de votre voyage ? Découvrez comment voyager en train avec son animal de compagnie !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *