Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Impossible d’évoquer la Bosnie sans penser à son passé douloureux et aux nombreux conflits dont elle fut le théâtre. Cependant, son histoire lui a aussi donné une richesse incroyable. Tour à tour peuplée par les dynasties romaines, slaves, turques, austro-hongroises et yougoslaves, la Bosnie est un des lieux les plus multiculturels du monde et offre des espaces naturels d’une pureté rarement égalée en Europe. Découverte de ce pays qui deviendra sans aucun doute une destination prisée d’ici quelques années.

Une population multiculturelle, dans un cadre somptueux

La Bosnie-Herzégovine est un des seuls endroits au monde où l’on peut apercevoir côte à côte une mosquée, une église orthodoxe et un couvent catholique. Le multiculturalisme de cette nation est une de ses premières forces. Alors que l’on s’imagine encore la Bosnie comme une nation rasée par les guerres, de nombreux monuments sont toujours debout et le pays compte même deux sites classés au patrimoine de l’UNESCO. Quant à Sarajevo, c’est aujourd’hui une ville lumineuse et pleine de vitalité, qui a rapidement pansé ses blessures. Le sourire des habitants, qui recollent progressivement les morceaux du conflit de 92-95, en fait une ville vraiment attachante.

Côté environnement, les campagnes bosniaques sont de véritables bijoux : forêts vierges, rivières et cascades limpides, canyons et grottes en font une destination idéale pour découvrir le rafting, la randonnée, la spéléologie, le canyonning et bien d’autres activités.

Pour terminer, la Bosnie est un pays où l’on aime se mettre à table : le melting-pot culturel se ressent dans l’assiette, avec une cuisine savoureuse aux accents orientaux, méditerranéens et hongrois.

À voir, à faire

La Bosnie est contrastée, entre les grandes plaines du Nord et la région montagneuse du Sud, les Alpes Dinariques. Elle dispose d’une petite enclave ouverte sur la mer, longue de seulement 13 km, en faisant un des pays au littoral le plus petit du monde. Le pays est bordé par la Save, un affluent du Danube et parcourue par l’Una et la Neretva, deux cours d’eau magnifiques.

Une semaine en Bosnie-Herzégovine est un minimum, pour pouvoir visiter Sarajevo et Mostar et se mettre au vert dans la région de la rivière Una. Mais si vous avez plus de temps, le pays a largement de quoi vous occuper plusieurs semaines tant le patrimoine culturel est dense et la nature luxuriante. Voici une idée d’itinéraire en une semaine :

  • Sarajevo, 2 jours : Sarajevo est une ville qui se vit autant qu’elle ne se visite. Prenez le temps de prendre un café et de visiter le marché à Baščaršija, le vieux quartier turc. Flânez au hasard des rues : vous tomberez sur certains des plus beaux monuments religieux de la péninsule des Balkans, parmi lesquels la mosquée Gazi-Husrevbey et l’église orthodoxe de Sarajevo. Ne manquez pas le musée du Tunnel, émouvante plongée dans la vie quotidienne à Sarajevo pendant la guerre.
  • Mostar, 2 jours : de Sarajevo, prenez le train vers Mostar. Le train traverse le canyon de la Neretva. Ce trajet est si pittoresque qu’il est devenu une attraction touristique. Mostar, perle de l’Herzégovine, est célèbre pour le pont Stari Most, qui enjambe une rivière aux couleurs enchanteresses. Mostar est une ville très agréable et calme, où il fait bon se reposer quelques jours.
  • Une escapade en nature depuis Bihać, 3 jours : un voyage en Bosnie ne peut s’achever sans une découverte de sa nature verdoyante et exceptionnellement bien préservée. Depuis le joli village de Bihać commencent les excursions dans la vallée de la rivière Una, que vous apprécierez en rafting en en kayak.
lanternes sarajevo
Lanternes à Sarajevo. Photo : cc Holia/Flickr

En pratique

  • Y aller : de Paris, il n’y a pas encore de vols low cost vers Sarajevo ou les villes alentours, mais une dizaine de compagnies régulières (Adria, Croatie Airlines, Malev, Lufthansa, Alitalia…) assurent un service quotidien, autour de 250 € aller-retour. Le vol dure environ 2 heures. Rechercher un vol Sarajevo
  • Se loger : le pays en est à ses balbutiements en termes d’infrastructures touristiques. Privilégiez les hôtels récents, ne vous fiez pas trop au nombre d’étoiles affichées. Une nuit dans un hôtel commun coûte environ 20 €. Comptez 100 € la nuit dans les hôtels les plus chics. Dans les campagnes, ne manquez pas l’expérience de dormir chez l’habitant (cherchez les panneaux indiquant sobe). Vous vous ferez certainement accueillir chaleureusement avec un verre de raki.
  • Transport : si vous souhaitez découvrir la nature du pays et vous aventurer sur les petites routes et dans les petits villages, mieux vaut louer une voiture. Autrement, utilisez le réseau de bus, plutôt efficace même s’il vaut mieux ne pas être trop pressé. Il y a un train entre Sarajevo et Mostar, à ne pas manquer (cf. à voir, à faire).
  • Argent : la monnaie est le mark convertible. Il vous suffira de diviser par deux pour convertir les marks en euros. L’euro est largement accepté dans les villes. Le coût de la vie est moins élevé qu’en Europe de l’Ouest, en voyageant à la routarde vous n’aurez pas besoin de plus de 30 € par jour.
Mostar
Mostar respire la joie, malgré les traces du passé que l’on aperçoit sur ses murs. Photo : cc kevinbotto/Flickr

Conclusion : si la Bosnie-Herzégovine était…

  • …une couleur : le vert émeraude de la Neretva à Mostar
  • …une activité : le rafting
  • …une curiosité naturelle : la légendaire pyramide de Bosnie
  • …un type de voyage : culturel
  • …un mode d’hébergement : une pension de famille (sabe)
  • …un animal : le lynx
  • …une personnalité : Emir Kusturica, réalisateur serbe né à Sarajevo
  • …un souvenir : ustensiles en cuivre
  • …un plat : sarma (feuilles de vigne garnies)

Consultez le guide Bosnie-Herzégovine du Routard, pour des informations détaillées sur ce magnifique pays et préparez votre voyage en utilisant notre moteur de recherche de vols, hôtels et location de voiture en Bosnie !


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous