Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

L’une des premières raisons qui pousse de plus en plus de voyageurs à découvrir l’Écosse réside dans sa nature préservée et ses grandes étendues sauvages. Les landes, les lochs, les montagnes et les forêts font partie d’un décor grandiose qui procure des sensations à peine croyables.

C’est dans ce cadre préservé et accessible grâce à un vol Paris-Édimbourg que nous vous proposons de découvrir la nature écossaise dans toute sa splendeur.

Trois zones naturelles distinctes

Ce n’est pas parce que l’Écosse est la région la plus montagneuse du Royaume-Uni que ses paysages ne se résument qu’à des massifs et des cols vertigineux. La région peut d’ailleurs être divisée en trois zones naturelles bien distinctes, possédant chacune ses propres particularités.

Eilean Donan Castle, Loch Duich, Scotland

Les Highlands abritent les sommets les plus élevés de la Grande-Bretagne dont le célèbre Ben Nevis, culminant à plus de 1340 mètres de hauteur. Véritable paradis des randonneurs, on y trouve des profondes vallées, des falaises abruptes et des landes de bruyères. Les fjords des Highlands rappellent la beauté des paysages scandinaves quand le fameux Loch Ness, lac de mythes et de légendes, vient rappeler aux voyageurs qu’ils se trouvent en plein cœur de l’Écosse.

Les Southern Uplands sont situés à la frontière de l’Angleterre et de l’Écosse. Les hauts sommets sont ici entourés de collines verdoyantes et de forêts épaisses, parfois rompues par des landes et des lacs d’altitude. Les Southern Highlands possèdent également un littoral escarpé d’où s’élancent de vertigineuses falaises sur une mer agitée.

Les Lowlands, comme leur nom le laisse présager, représentent la partie sud de l’Écosse. Il s’agit de la région la plus peuplée et la plus variée avec ses forêts de tourbières, ses grandes villes, ses longues plaines et ses plages.

Une faune extrêmement variée

Voyager au cœur de la nature écossaise implique aussi l’observation des animaux sauvages locaux. Grâce à une politique stricte de préservation de l’écosystème, l’Écosse a d’ailleurs même réussi à préserver des espèces en voie de disparition.
Dans les Hébrides et sur l’île de Skye, il est possible d’admirer l’aigle royal et l’aigle des mers alors qu’autour des lochs, l’on trouve des oies sauvages et de rares plongeons arctiques.

Dans les terres, ce sont les poneys de Shetland, les cerfs rouges et les bœufs des Highlands qui traversent les landes en totale liberté. L’Écosse est également l’habitat privilégié des loutres d’Europe, des chats sauvages, des renards et des moutons. Le territoire écossais est quadrillé par de nombreuses rivières habitées par des saumons, des truites et des écrevisses, à déguster ensuite dans un restaurant traditionnel.

cote Ecosse

Mais si l’Écosse est réputée pour sa faune, c’est avant tout la baleine qui attire de nombreux touristes sur le littoral. On compte, dans les eaux qui entourent la région, pas moins de 22 espèces de dauphins et de baleines à admirer le temps d’une excursion en bateau. La meilleure période pour observer les rorquals, les baleines à bosse et les orques est l’été.

L’Écosse arrivait à la troisième place du top 10 des destinations touristiques Lonely Planet 2014 et il ne fait aucun doute que la nation sera une nouvelle fois mise à l’honneur en 2015. Que vous soyez passionné d’activités en plein air ou amateur de grands espaces sauvages, il ne fait nul doute que votre voyage en Écosse vous laissera des souvenirs mémorables.


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous