Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Rorqual, baleine à bosse, béluga, dauphin… L’estuaire du fleuve Saint-Laurent au Québec est l’un des meilleurs spots d’observation au monde. Notre objectif : remonter ce fleuve mythique, de Montréal jusqu’à son embouchure, pour voir un cétacé, en vrai ! Qui part avec nous ?

Vous aussi vous avez toujours rêvé d’aller au Canada ? Pas évident de choisir entre la Colombie-Britannique, à l’Ouest, et le Québec, à l’Est. Ces deux régions naturelles peuvent chacune s’enorgueillir d’avoir des paysages sublimes et une culture passionnante. Il est beaucoup moins cher qu’avant d’aller au Canada, des compagnies aériennes proposent des billets entre Paris et Montréal autour de 500 euros.

Dans ce 1er article, nous présentons le fleuve à Montréal et à Québec. Dans un second post, nous remonterons le fleuve le long de son estuaire, un paradis marin pour les cétacés.

Fiche d’identité

  • Source : embouchure du Lac Ontario à Kingston , région des Grands Lacs (USA)
  • Embouchure : Golfe du Saint-Laurent, Océan Atlantique
  • Longueur : 1 600 km, au 17ème rang mondial
  • Largeur : 100 km à la hauteur de Sept-îles
  • 80 % de la population du Québec habite sur ses rives

Arrivée à Montréal

Pour suivre le Saint-Laurent et découvrir l’immensité des paysages canadiens, il va nous falloir louer une voiture à Montréal, à l’arrivée. 250 kilomètres nous séparent de Québec City, la 1ère étape sur notre parcours. Mais n’allons pas trop vite en besogne ! Montréal est une ville fascinante, ultra-moderne et dynamique, mais qui possède à la fois un patrimoine historique et culturel important. Ce qui suit n’est pas exhaustif !

Le Vieux-Montréal : dans le quartier historique, votre guide vous conseillera sans doute d’aller voir la Place d’Armes et sa statue de Paul de Chomedey, l’un des fondateurs de la ville, la Basilique Notre-Dame et son « Gros Bourdon ».

Le Parc du Mont Royal : promenades en été, luge et patin à glace en hiver dans le poumon vert de la ville.

Le Musée d’Archéologie et d’Histoire : pour tout savoir de la ville depuis sa fondation jusqu’à nos jours.

Montréal

Les hauteurs de Montréal

Saint Laurent en hiver
St Laurent
Photos : stuart001ukazartazabdallahh, Artur Staszewski, manumilou / Flickr cc.

1ère étape : Québec City

Québec est la porte d’entrée de l’estuaire du fleuve. Plus en amont dans l’estuaire, l’eau est salée et la marée océanique se fait nettement sentir, ce qui encourage plusieurs espèces de cétacés. Mais avant de partir les traquer (avec nos jumelles seulement !), une petit halte à Québec s’impose.

L’observatoire : il culmine à 220 mètres de hauteur, vous offrant une vue saisissante sur Québec City et sa région.

Le Château Frontenac : un célèbre hôtel de Québec situé dans le quartier du Vieux-Québec, qui domine le Saint-Laurent.

Le Parc de la Chute-Montmorency : à 12 km du centre historique, face à l’île d’Orléans, cette chute d´eau culmine à 83 mètres de hauteur, soit 30 mètres de plus que celles du Niagara !

Cascade Saint Laurent

6512654617_17521ee184

7452813176_c542f64d07
 Photos : adqproductions, rognonton, po.fortin, Jean David et Anne Laure, bill_comstock / Flickr cc.

Dans un prochain post, nous partirons de la ville de Québec pour remonter le fleuve Saint-Laurent, avec toujours le même objectif : voir des baleines !


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous