Comparez tous les billets d'avion et trouvez un vol Toulouse - Santiago pas cher

Quel est le mois le moins cher pour un vol Toulouse - Santiago ?

*Les prix indiqués sont une moyenne par mois des prix trouvés par les utilisateurs de Liligo pendant les 30 derniers jours.

Astuces pour trouver un vol pas cher de Toulouse à Santiago

Découvrez nos quelques astuces pour réserver votre vol vers Santiago (Chili) depuis Toulouse (France) au prix le moins cher possible.

Habituellement, le mois le moins cher pour prendre un billet sur cet itinéraire est le mois de mars, avec un prix moyen du billet à 655 € (calcul sur les deux dernières années). La saison la plus touristique correspond aux mois de décembre, octobre et mars.

Pour un prix attractif, il est conseillé d’acheter son billet d’avion au moins 32 jours avant la date de départ.

Prix des billets d’avion depuis Toulouse vers Santiago

Voici quelques informations et astuces à savoir avant de réserver votre vol :

  • Les prix des billets d’avion vont de 689 € à 873 €
  • Le prix moyen d’un billet d’avion est d’environ 655 €

Les meilleures offres de vols en ce moment

Informations sur les vols entre Toulouse et Santiago

Vols directs entre Toulouse et Santiago

Il n'y a pas de vols directs pour cet itinéraire.

Vols Toulouse - Santiago les moins chers

Actuellement, pour les 30 prochains jours, il y a 4 vols en aller simple entre Toulouse et Santiago. Le vol le moins cher est au prix de 337 €.

  • De Toulouse (TLS) jusqu’à Santiago (SCL) avec Ryanair, le 08-11-2021 à 22:45 337 € (CBGO)
  • De Toulouse (TLS) jusqu’à Santiago (SCL) avec Lufthansa, le 08-11-2021 à 13:00 509 € (Opodo)
  • De Toulouse (TLS) jusqu’à Santiago (SCL) avec Lufthansa, le 08-11-2021 à 13:00 509 € (Govoyages)

Prochains vols Toulouse - Santiago

Actuellement, pour les 30 prochains jours, il y a 4 vols entre Toulouse et Santiago à partir de 337 € :

  • De Toulouse (TLS) jusqu’à Santiago (SCL) avec Ryanair, le 08-11-2021 à 22:45 337 € (CBGO)
  • De Toulouse (TLS) jusqu’à Santiago (SCL) avec Lufthansa, le 08-11-2021 à 13:00 509 € (Opodo)
  • De Toulouse (TLS) jusqu’à Santiago (SCL) avec Lufthansa, le 08-11-2021 à 13:00 509 € (Govoyages)
info ville de départ :
Toulouse, France
aéroport :
Aéroport de Toulouse-Blagnac (TLS)
heure locale :

Toulouse est une ville du pays France, le fuseau horaire est GMT+2.
A Toulouse, il est actuellement {fromLocalTime}, la température est en moyenne de 15 °C, avec un minimum de 10 °C et un maximum de 22 °C.

La ville de Toulouse (TLS) dispose de 1 aéroport(s) : Aéroport de Toulouse-Blagnac.

info destination :
Santiago, Chili
aéroports :
Comodoro Arturo Merino Benítez International Airport (SCL)
Los Cerrillos Airport (ULC)
heure locale :

Santiago est dans le pays Chili, le fuseau horaire est GMT-3.
A Santiago, il est actuellement {toLocalTime}, la température est en moyenne de 19 °C, avec un minimum de 14 °C et un maximum de 29 °C.

La ville de Santiago (SCL) dispose de 2 aéroport(s) : Comodoro Arturo Merino Benítez International Airport, Los Cerrillos Airport.

Les infos utiles sur Santiago

Santiago : y a-t-il des restrictions de voyage liées au coronavirus ?
 

Les voyages internationaux au Chili sont autorisés. Il est nécessaire de se conformer aux exigences pour s'assurer que l'entrée est autorisée.

Autres restrictions

Un « pass mobilité » ou un permis exceptionnel pour quitter le pays est requis pour quitter le Chili. Le permis de quitter le Chili peut être demandé sur www.comisariavirtual.cl

Vaccination requise

Les voyageurs sont tenus de présenter un certificat international valide pour une vaccination complète contre le COVID-19, avec l'utilisation d'un vaccin autorisé par l'Institut chilien de santé publique (ISP), l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la Food and Drug Administration des États-Unis ( FDA) ou l'Agence européenne des médicaments (EMA). La preuve de vaccination doit être validée avant l'arrivée et une fois validée, les voyageurs obtiendront un pass mobilité de 30 jours qui s'activera après la période d'isolement de 5 jours. Les voyageurs doivent valider leur statut vaccinal sur https://mevacuno.gob.cl/ Les ressortissants et les résidents peuvent entrer sans preuve de vaccination, mais nous n'avons pas été en mesure de vérifier s'il existe d'autres restrictions.

Quarantaine requise

Les voyageurs sont tenus de s'isoler pendant 5 jours à leur arrivée.

Test/certificat médical requis

La preuve d'un test PCR négatif, effectué dans les 72 heures précédentes, doit être fournie au départ. Pour les voyageurs ayant des vols de correspondance, le résultat doit être dans les 72 heures avant le dernier point d'embarquement.

Autres mesures médicales

A des fins de suivi sanitaire, un formulaire de suivi quotidien vous sera envoyé par email pendant 14 jours après l'arrivée. Il est nécessaire de remplir les formulaires en temps opportun.

Documents supplémentaires requis

Une «déclaration sur l'honneur du voyageur» doit être remplie dans les 48 heures avant le départ et le code QR généré doit être présenté à l'arrivée. Les voyageurs étrangers doivent avoir une assurance médicale avec une couverture minimale de 30 000 $ US pour couvrir toutes les dépenses liées au COVID-19.- Déclaration sous serment du voyageurPour plus de détails Office du tourisme, Chili

Mesures gouvernementales

Le Chili rouvre progressivement avec des directives plus restrictives ou plus souples en vigueur selon la région que vous visitez. Les restrictions de mouvement et de rassemblement peuvent dépendre du fait que vous ayez ou non un laissez-passer de mobilité (Pase de Movilidad) qui est fourni à ceux qui sont complètement vaccinés. La réponse COVID-19 pour les différentes régions du Chili est disponible en espagnol sur https://www.chileatiende.gob.cl/coronavirus/plan-paso-a-paso

Port du masque

Les masques faciaux sont obligatoires dans tous les espaces publics et dans les transports en commun.

Transports publics

Les transports en commun fonctionnent selon un horaire modifié. Les passagers peuvent être tenus de subir des contrôles de santé et de présenter leur état de santé et leurs antécédents de voyage aux points de contrôle. Une preuve d'un test PCR négatif effectué dans les 72 heures, ou une preuve de vaccination, peut être requise pour entrer dans les régions à haut risque.

Restaurants

Les restaurants sont ouverts dans les zones à faible risque avec une capacité réduite pour permettre la distanciation sociale.

Bars

Les bars restent fermés pour limiter le taux de transmission.

Boîtes de nuit

Les discothèques restent fermées pour limiter le taux de transmission.

Magasins

Les services essentiels sont ouverts avec des mesures de sécurité adaptées en place, telles que l'utilisation de désinfectant pour les mains et la distanciation sociale. Certains magasins non essentiels sont autorisés à ouvrir en fonction des restrictions régionales.

Lors de votre retour

Exceptions pour les voyageurs vaccinés

Les voyageurs qui présentent un certificat valide de vaccination complète contre le COVID-19, délivré en Israël, n'auront besoin de s'isoler que pendant 24 heures, ou jusqu'à ce que le test à l'arrivée soit confirmé négatif. La dose finale doit avoir été administrée au moins 7 jours avant le départ et dans les 6 mois qui précèdent. Les voyageurs vaccinés en dehors d'Israël peuvent demander une exemption en passant un test sérologique, de plus amples informations sont disponibles sur https://corona.health.gov.il/en/directives/air-travel-covid19-green/#vaccinated-and- récupéré Les exemptions sont révoquées si un « pays rouge » a été visité au cours des 14 jours précédant le voyage, les pays sont classés par niveau de risque sur https://www.gov.il/en/Departments/DynamicCollectors/green-red-countries? sauter=0

Quarantaine requise

Les voyageurs sont tenus de s'isoler pendant 14 jours à leur arrivée. Cette période peut être raccourcie si deux résultats de test consécutifs sont confirmés sur le test effectué à l'arrivée et un deuxième test effectué au jour 7 de la période d'isolement. Ceux qui se sont récemment remis du COVID-19 en Israël n'auront besoin de s'isoler que pendant 24 heures, ou jusqu'à ce que le test à l'arrivée soit confirmé négatif. Les voyageurs récemment remis de COVID-19 en dehors d'Israël peuvent demander une exemption en passant un test sérologique, de plus amples informations sont disponibles sur https://corona.health.gov.il/en/directives/air-travel-covid19-green/ #vacciné-et-récupéré Les exemptions sont révoquées si un «pays rouge» a été visité au cours des 14 jours précédant le voyage, les pays sont classés par niveau de risque sur https://www.gov.il/en/Departments/DynamicCollectors/green -pays-rouges?skip=0

Test/certificat médical requis

La preuve d'un test PCR négatif, effectué dans les 72 heures précédentes, doit être présentée au départ. Ce document peut être en anglais tant que le numéro de passeport du voyageur est indiqué sur le document. Les voyageurs peuvent plutôt fournir des documents attestant qu'ils se sont rétablis de la COVID-19. Cela nécessitera la preuve d'un résultat positif au test PCR, pris au moins 11 jours avant et pas plus de 90 jours avant le départ, ou un certificat de récupération. Seuls les tests passés et les certificats délivrés en Israël seront acceptés.

Test à l’arrivée

Un test PCR sera administré à l'arrivée. Le test coûte 80 NIS s'il est prépayé lors du processus de « déclaration d'entrée » ou 100 NIS s'il est payé à l'arrivée. Seule la devise israélienne sera acceptée pour les paiements en espèces à l'arrivée.

Préparez votre séjour à Santiago

Bons plans et conseils sur le Magazine du Voyageur

Découvrez d’autres offres de vols pas chers