Vol Iran : comparez les prix des billets d'avion

Les meilleurs prix en ce moment

Prix des billets d’avion France - Iran

• Un billet d’avion France - Iran coûte en moyenne 488 €.
• Les prix des billets d’avion varient habituellement entre 253 € et 1453 €.
Le mois le moins cher pour réserver un billet d’avion France - Iran est : novembre.
• La haute saison correspond aux mois de septembre, novembre et octobre.

Informations sur les vols

Iran : y a-t-il des restrictions de voyage liées au coronavirus ?

Les voyages internationaux en Iran sont autorisés pour les voyageurs vaccinés. Il existe des exemptions pour les ressortissants non vaccinés. Il est nécessaire de se conformer aux exigences pour s'assurer que l'entrée est autorisée.
Foreign Travel Advice, United Kingdom

Lors de votre voyage, vous devrez suivre les directives imposées par le gouvernement local de Iran. Ces directives sont basées sur les niveaux de risque. Elles visent à améliorer votre sécurité.
La transmission du COVID-19 est modérée en Iran. Le niveau de transmission est basé sur les données mondiales sur la santé et les maladies de l'Université John Hopkins, mises à jour en novembre 2022.

Vaccination

Les voyageurs sont tenus de présenter un certificat international en cours de validité attestant d'une vaccination complète contre le COVID-19 au moyen d'un vaccin approuvé..

La dernière dose doit avoir été administrée au moins 14 jours avant le départ. Des exemptions sont prévues pour les ressortissants iraniens non vaccinés.

Tous les détails peuvent être trouvés sur le site https://www.gov.uk/foreign-travel-advice/iran/entry-requirements

Test de dépistage / Certificat médical

La preuve d'un test PCR négatif, effectué dans les 72 heures précédentes, doit être fournie au départ. Les ressortissants iraniens arrivant sans test PCR valide devront être placés en quarantaine pendant 14 jours, à leurs propres frais.

Mesures gouvernementales

Outre les consignes de sécurité, des mesures sanitaires préventives telles que le lavage fréquent des mains et la distanciation sociale sont encouragées pour lutter contre les épidémies. Des directives plus restrictives ou plus souples peuvent être en place en fonction de la région visitée. Nous vous recommandons de vous tenir au courant des directives locales tout au long de votre voyage.

Utilisation d'un masque

Les masques faciaux sont obligatoires dans les environnements clos et dans les transports publics.

Transports publics

Les transports publics fonctionnent comme d'habitude.

Restaurants

Les restaurants sont ouverts avec une capacité réduite pour permettre la distanciation sociale.

Bars

Veuillez noter que les bars ne sont pas autorisés à fonctionner en Iran. La vente d'alcool est interdite.

Discothèques

Veuillez noter que les bars ne sont pas autorisés à fonctionner en Iran. La vente d'alcool est interdite.

Magasins

Les commerces et services sont ouverts avec des mesures de sécurité adaptées, telles que l'utilisation de désinfectant pour les mains et la distanciation sociale. Les commerces non essentiels peuvent être fermés dans certaines régions.

Lors de votre retour

Les voyages internationaux vers la France sont autorisés. Il n'y a actuellement aucune exigence en vigueur, comme la quarantaine ou les tests de santé.

Combien y a-t-il de vols directs depuis la France ?

Il y a en moyenne 71 vols par semaine depuis la France métropolitaine vers Iran.

En ce moment, il n’y a pas de vols directs depuis la France vers Iran.

Quelle est la durée d’un vol France - Iran ?

La durée du vol dépend de votre aéroport de départ. Voici quelques exemples :

Un vol Paris-Téhéran dure 7 h 5 min.
Un vol Paris-Mashhad dure 9 h 15 min.
Un vol Lyon-Téhéran dure 8 h 40 min.

Les durées indiquées correspondent aux vols les plus courts trouvés sur ces itinéraires.

Quelles compagnies aériennes proposent des vols France - Iran ?

Les principales compagnies aériennes qui opèrent des vols entre la France métropolitaine et Iran sont Qatar Airways, Air France, Turkish Airlines, Transavia France, Easyjet, Aer Lingus, Emirates, Vueling, Ryanair, Iberia, Air Serbia, KLM, Air Malta, Lufthansa, Swiss, Austrian Airlines et Pegasus Airlines.

Quel est le meilleur aéroport de départ ?

L’aéroport de départ le plus populaire est : Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.
23% des vols pour Iran partent de cet aéroport.

L’aéroport de départ le moins cher en moyenne est : Aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.

Quels sont les aéroports où atterrissent le plus de vols depuis la France ?

Les aéroports où atterrissent le plus de vols sont : Imam Khomeini International Airport, Shahid Hashemi Nejad Airport et Tabriz International Airport.

Mini guide Iran

Contrairement aux idées reçues, l’Iran est l’un des pays les plus accueillants du Golfe Persique. Il est riche en culture et en histoire. Ses paysages désertiques, ses ruines antiques, mais aussi ses monuments dédiés à la culture musulmane vous éblouiront bien au-delà de vos attentes !

Plus d'informations sur le pays

Quel climat ?

Le climat en Iran peut changer d’une région à une autre. Cette différence s’explique par la variation des reliefs étendus du Nord au Sud et d’Est en Ouest du pays.

  • Entre décembre et février : durant cette période, les régions situées sur le plateau central et à proximité des Monts Elbourz (Téhéran et ses alentours) connaissent un froid assez rude qui s’accompagne de neige. Du côté du Golfe Persique, la météo est plus clémente et les températures plus agréables.
  • Entre avril et juin : la température augmente un peu partout dans le pays. Le climat est favorable aux activités en plein air même sur le plateau central en mai et juin, sans que le soleil ne soit trop pesant. Seule l’île de Kish peut connaître des températures atteignant facilement les 33 °C.
  • De juillet à août : c’est la période la plus chaude de l’année en Iran. En juillet, la température peut atteindre les 37 °C sur la plupart du pays, notamment sur la côte où l’été est très chaud et sec.
  • De septembre à octobre : la température extrême commence peu à peu à redescendre jusqu’à 30 °C sur l’île de Kish, et même à 20 °C le matin à Téhéran. Le climat en Iran est alors bien plus favorable à des sorties et des visites culturelles au cours de la période automnale.
Quand partir ?

Il est possible de se rendre en Iran peu importe la saison et la période. Pour ceux qui veulent admirer la beauté du pays dans son ensemble, il est préférable de vous y rendre entre avril et juin. Le froid ne sera pas trop rude sur le plateau central et le niveau d’ensoleillement agréable aux activités en plein air. Les mois de septembre et octobre offrent également les mêmes avantages climatiques.

Pour ceux qui veulent profiter des plages longeant le Golfe Persique, évitez la saison estivale. La chaleur y est écrasante même en bord de mer. La période idéale pour cela se situe entre le mois de novembre et le mois d’avril.

Quelles sont les choses à voir et à faire ?
  • Téhéran : la capitale iranienne raconte toute l’histoire de l’ancien Empire perse. Ses vestiges de l’ère Qadjar, ses palais (Golestan, Niavaran, etc.) ainsi que son Musée National sont des incontournables à visiter. La chaîne de montagnes Elbourz possède également de nombreuses pistes de ski accueillantes pour les amoureux des sports de glisse.
  • Ispahan : c’est une ville pleine d’histoire qui plaira aux passionnés. Elle est située dans le plateau central du pays où l’on peut découvrir les plus majestueuses et les plus belles mosquées du Moyen-Orient comme celle de l’Imam ou du Cheikh Lotfallah. La rivière Zayandeh Roud vous fait également profiter d’un cadre agréable pour des balades en plein air.
  • Chiraz : cette ville est la capitale culturelle du pays. On y raconte l’histoire et les œuvres de poètes de renoms comme Saadi et Hafez. Vous pourrez également y visiter des vestiges culturels comme le jardin d’Eram et celui d’Afif-Abad, la citadelle de Karim Khan ou encore la mosquée Nasir-ol-Molk qui sont tout autant de trésors à découvrir à Chiraz.
Comment se déplacer ?

Pour les déplacements en ville, les taxis en Iran sont très prisés. Ils peuvent être privés ou collectifs. Les services collectifs sont généralement peu chers. Les véhicules (Peugeot 405) sont reconnaissables par leur couleur verte et parfois jaune. Attention toutefois aux services de taxis privés (VTC), facilement accessibles mais qui peuvent rapidement se montrer très onéreux.

Le pays dispose également d’un réseau de bus. Les autocars qui sillonnent l’Iran sont de qualité et affichent des prix très abordables. Il existe également des bus haut de gamme qui sont plus confortables mais plus coûteux. Pour le trajet, il faut s’informer au niveau des guichets des sociétés de bus. Il en existe 12 dans le pays. Ces bus desservent les principales villes touristiques iraniennes.

Si vous êtes à Téhéran, la capitale iranienne dispose de son propre réseau de métro. Une place vous coûtera 3 000 rials.

Si vous n’appréciez pas les offres de transport collectif, vous pouvez louer une voiture en Iran pour aller de ville en ville de manière indépendante et confortable. Il sera possible de choisir le type de véhicule qui vous convient allant des berlines aux 4X4.

Quelles sont les fêtes et événements importants ?
  • Le festival du feu perse : cet événement est célébré chaque année le dernier mardi soir de l’année persane. Il est aussi connu sous le nom de Tchaharchanbé-Souri. Durant les festivités, on allume un grand feu autour duquel les iraniens dansent et passent la soirée. Le feu, symbole de lumière, est allumé pour annoncer une année radieuse et éloigner les mauvais esprits. Cette fête est célébrée dans la région depuis 1700 ans av. J-C.
  • Narouz : c’est la fête qui célèbre le Nouvel An en Iran. Les Iraniens partagent l’événement avec les Turcs entre le 20 et le 22 du mois de mars. Il marque le premier jour du printemps et est célébré de manière très festive par les Iraniens.
  • Sizdah Bedar : cette fête marque la journée de la nature en Iran. Elle est célébrée à la fin des 13 jours qui suivent le Nouvel An. Chaque famille sort alors pour communier avec la nature et organiser un pique-nique au parc afin d’accueillir le printemps.
Quelles spécialités culinaires ?
  • Le chelow kabab : c’est un plat typiquement iranien concocté avec du riz pilaf qui va servir d’accompagnement à des brochettes de viandes.
  • Le polow : ce met peut se concocter de différentes manières, mais il s’agit généralement d’un riz cuit avec un peu de viande. On y ajoute ensuite des herbes. La viande peut aussi être remplacée par des légumes comme le haricot vert (loobla polow) ou bien des cerises griottes (albaloo polow).
  • Le koofteh : c’est une boulette de viande et de pois cassés hachés mélangée avec différents types d’herbes et d’épices du pays.
Voyager avec des enfants

Si vous choisissez de vous déplacer en bus en Iran, il vous faudra être vigilant quant au respect de la culture locale. Les filles et les femmes doivent se placer à l’arrière de l’autocar. Les hommes quant à eux, se trouvent à l’avant. Cela est aussi valable pour les enfants en fonction de leur âge.

Avant votre départ, il est nécessaire de souscrire à une assurance voyage. Ce document sera vérifié dès votre arrivée à l’aéroport. Il faut y retrouver en plus des garanties souscrites, la durée de votre séjour et les bénéficiaires des indemnisations, y compris vos enfants.

Il n’est pas possible d’utiliser des cartes bancaires en Iran (sanction internationale). Vous devez emmener assez d’espèces et les convertir en rials ou en tomàns (1 euro = 46 400 rials = 4 640 tomàns). Prévoyez assez d’espèces pour votre famille et vous-même. Il vous sera impossible de retirer de l’argent une fois en Iran.

En période estivale, il faut faire attention à la chaleur. Couvrez vos enfants de chapeaux et buvez beaucoup d’eau en bouteille.

Iran : quels sont les principaux aéroports?

De nombreuses compagnies aériennes proposent des trajets vers la capitale du pays à intervalle régulier depuis : Marseille, Nice, Lyon, Toulouse, Nantes, Montpellier et Paris.

L’aéroport principal du pays est aéroport international Imam-Khomeini. C’est l’une des infrastructures aéroportuaires les plus modernes du pays située à 30 kilomètres au Sud de la capitale.

Après votre vol pour l’Iran, il faut compter environ 1 h 30 de trajet en voiture pour rejoindre le quartier central de la capitale. Vous pourrez choisir entre l’un des véhicules fournis par les trois compagnies de taxi locales pour vous conduire au centre-ville (Sabz-e Tehran taxi Services, Tehran Wireless Taxi service ou Seirosafar Taxi Service).

Le tarif appliqué dépend de la société choisie, mais seule Tehran Wireless Taxi service facture la course au nombre de kilomètres parcourus. Pour Seirosafar Taxi Service, la course est fixée à 85 000 IRR.

Si vous préférez prendre une place dans un bus pour Téhéran, comptez environ 2 h de route minimum. Une compagnie dessert la capitale et l’aéroport au quotidien.

Des loueurs de véhicules privés comme Keddy ou Europcar offrent aussi leurs services de location de voiture à Téhéran. Leurs guichets se trouvent dans le hall d’arrivée des vols en provenance de la France.

L’aéroport international Mehrbad est une autre infrastructure située à Téhéran. Il fut le premier aéroport de la capitale à recevoir des avions commerciaux en provenance du monde entier. Plus proche du centre de la capitale (12 km), une compagnie de taxi vous propose des trajets vers le centre-ville. Son comptoir se situe à la sortie du terminal de l’aéroport (Tehran Telephone Taxi Service).

Parmi les nombreuses compagnies aériennes desservant l’Iran, on compte notamment Air France, Mahan Air ou Iran Air. Il est également possible de trouver des vols avec Turkish Airlines, Emirates, Qatar Airways ou encore British Airways.

Iran : préparez votre séjour

Vols Iran

Plus de destinations