Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

Le Permis Vacances Travail ou Working Holidays Visa est la solution idéale pour partir à l’aventure et découvrir un pays étranger tout en travaillant. Largement (voire trop) démocratisée chez les Français qui rêvent de partir en Australie, cette formule existe aussi dans 8 autres pays. Alors un PVT c’est quoi ? Comment l’obtenir ? Où partir ? Voici toutes les réponses à vos questions.

Si vous vous intéressez aux différentes façons de s’expatrier quand on est jeune (entre 18 et 35 ans !), vous n’aurez pas manqué de remarquer l’intense couverture médiatique faite en début d’année à propos des PVT pour le Canada. Si cet intérêt actuel peut s’expliquer par l’immense attrait qu’exerce ce pays (et plus spécifiquement la province de Québec), saviez-vous pour autant qu’il existe, en parallèle, pas moins de huit autres accords du même type entre la France et différents pays? Tout savoir sur les Permis Vacances Travail, c’est maintenant!

Une solution idéale pour voyager et travailler

Un PVT (Permis Vacances Travail ou Working Holidays Visa en anglais), qu’est-ce donc?

C’est un accord bilatéral signé entre deux pays et autorisant les personnes âgées de 18 à 30 ans (35 ans pour le Canada) à voyager et à travailler pendant une durée d’un an dans le pays signataire, à condition de respecter quelques conditions obligatoires et propres à chacune des destinations.

Concrètement cela signifie, pour nous Français, que nous pouvons nous rendre pour vivre, voyager et travailler légalement pendant un an dans chacun des pays ayant signé cet accord avec la France, à savoir le Canada, l’Argentine, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud, le Japon, Hong-Kong, la Russie et, bientôt, le Brésil!

Un permis facile à obtenir

Pour faire une demande de PVT, rien n’est plus facile : il vous suffit dans beaucoup de cas de vous rendre sur le site officiel du pays choisi et de vous laisser orienter par la suite. Pour la Nouvelle-Zélande ou l’Australie, tout se fait électroniquement en une vingtaine de minutes et pour une poignée de dollars (une centaine environ). Faites cependant attention : certains WHV sont plus difficiles à obtenir que d’autres, tel le Japon, qui demande un programme détaillé de toute votre année ou encore l’Argentine et le Canada, soumis à quotas (un nombre limité de places). D’autres sont de même littéralement confidentiels (la Russie) ou en instance de création (le Brésil).

Si rien ne vous empêche de faire tous ces pays un par un, il faut quand même savoir que vous êtes limités : vous n’avez pas le droit, par exemple de passer plus d’un an sur le territoire en tant que PVTiste/WHVer (sauf exception pour l’Australie, sous certaines conditions très spécifiques), vous devez posséder – obligatoirement – une assurance voyage vous couvrant pour l’intégralité de votre séjour et justifier d’une certaine somme d’argent pour subvenir à vos besoins pendant vos premiers mois sur place (la somme varie entre 2000 et 3000€).

La plus belle des aventures

Une fois votre permis en poche, c’est à vous de décider ce que vous allez en faire: en mode nomade à travers le Bush et l’Outback australien, sédentaire dans le quartier du Plateau à Montréal ou encore fermier quelque part dans la Pampa argentine: aucune limitation à ce que vous pouvez vivre, aucun rêve inaccessible et toute une année pour découvrir, expérimenter, apprendre et, pourquoi pas, continuer vers d’autres aventures placées sous le signe du Voyage et qui n’attendent plus que vous!


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


2 réponses à “Travailler et voyager : la solution PVT

  1. Avant pour un voyage touristique ou un voyage de tourisme médical je faisais juste une demande de visa (malheureusement avec une durée déterminée) mais avec le PVT on peut associer visite et travaille. Je vais en parler à mes amis(es) car partir en groupe c’est beaucoup mieux 🙂

  2. Bonjour,

    Je cherche désespérement la date pour le PVT au Brésil. Peut-étre avez vous accès à une telle information… Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous