Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Passionnés de culture et mélomanes, prenez note ! Berceau de l’opéra en Europe, l’Italie regorge de trésors architecturaux. De Milan à Venise en passant par Naples, nous vous embarquons dans un voyage à la découverte des plus beaux opéras d’Italie. Leur élégance, leur grandeur et l’histoire qui se cache derrière leurs rideaux de velours risquent de vous en mettre plein la vue ! Envie d’enrichir votre prochain voyage en Italie avec un spectacle fabuleux ? Suivez nos conseils !

1. Le Teatro alla Scala, à Milan

Accrochez-vous, car nous sommes sur le point de pénétrer dans l’antre du prestige de l’opéra mondial. Inauguré en 1778, la Scala est un véritable sanctuaire de musique classique, un passage incontournable lors de votre voyage à Milan. Prenez place dans ce majestueux auditorium, à l’endroit même où Verdi, Puccini et tant d’autres se sont produits et laissés inspirer. C’est ici que « Oberto, Conte di San Bonifacio » de Verdi a reçu ses premiers applaudissements ! Mais attention, la Scala sait aussi jouer des tours : saviez-vous qu’elle possède une fosse d’orchestre modulable unique en son genre, capable de s’adapter à l’ampleur de chaque spectacle ? Et pour les aficionados du bel canto, un petit secret : ne manquez pas de visiter son musée pour admirer les costumes et les instruments d’époque.

2. Le Teatro Massimo, à Palerme

Et maintenant, direction le sud de l’Italie, et plus précisément Palerme, pour découvrir un véritable colosse : le Teatro Massimo de Palerme. Ouvrez grand les yeux, car vous êtes sur le point de rencontrer le géant des théâtres d’opéra italiens ! Inauguré en 1897, le Massimo se dresse avec une majesté qui force l’admiration, son entrée triomphale gardée par deux lions de bronze prêts à rugir d’applaudissements. Au-delà de sa façade néoclassique ; l’intérieur dévoile l’une des meilleures acoustiques au monde. Petite anecdote pour les cinéphiles : souvenez-vous de la scène finale du « Parrain 3 », c’est ici même qu’elle a été tournée ! À vous maintenant de marcher sur les traces de Michael Corleone…

3. Le Teatro San Carlo, à Naples

Vous avez trouvé un billet d’avion pas cher pour Naples ? Profitez-en pour découvrir l’un des plus vieux opéras d’Italie ! Ouvert en 1737, le Teatro San Carlo vous invite à voyager dans le temps. Il peut accueillir près de 1400 spectateurs et compte à lui seul 6 étages en fer à cheval ! Et s’il est l’un des plus vieux en Europe, c’est notamment parce qu’il est parvenu à renaître de ses cendres à plusieurs reprises, reconstruit après des incendies et des révolutions. Le Teatro San Carlo de Naples fut aussi le premier théâtre à utiliser l’éclairage au gaz, une vraie révolution pour l’époque !

4. Le Teatro Regio, à Turin

Changement total de décor si vous partez en vacances à Turin ! Reconstruit dans les années 1970 après un incendie dévastateur, le Teatro Regio brille par son design avant-gardiste qui tranche avec les ornements classiques des opéras traditionnels. À l’intérieur, la lumière joue avec les formes et crée une atmosphère magique qui enveloppe chaque note et chaque mouvement sur scène. Côté acoustique, c’est une véritable merveille technique. La musique remplit l’espace et atteint chaque recoin avec une clarté et une profondeur à couper le souffle ! D’ailleurs, sa réouverture fut marquée par une production de « I Vespri Siciliani » de Verdi, l’un des plus beaux moments dans le monde de l’opéra !

5. Le Teatro La Fenice, à Venise

Vous avez prévu un voyage à Venise en amoureux ? Parmi les choses romantiques à voir et à faire sur place, l’on ne peut que vous conseiller d’assister à une représentation au Teatro La Fenice. Son nom, qui signifie littéralement « le phénix », n’aurait pas pu lui être mieux attribué. Victime de plusieurs incendies, le dernier en 1996, il a à chaque fois été reconstruit, plus splendide que la version précédente. Ne manquez pas de lever les yeux vers le plafond richement décoré. C’est ici que le célèbre ténor Enrico Caruso a donné l’une de ses performances les plus légendaires, et aussi ici que furent présentées les premières mondiales de « La traviata » de Giuseppe Verdi, de « The Rake’s Progress » d’Igor Stravinsky et de « Semiramide » de Gioachino Rossini en 1823.

Opéra La Fenice, Venise

Vous souhaitez pousser la découverte encore plus loin que les frontières italiennes ? Découvrez notre sélection des plus beaux opéras d’Europe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *