Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Voyager avec un bébé peut être une tâche compliquée, qui peut même se révéler être une véritable mission. Si, en plus, vous nourrissez votre bébé au lait maternel, cela ajoute de nouvelles inquiétudes. Mais il est hors de question de laisser ces quelques difficultés gâcher vos vacances ! Voici donc quelques conseils pour les jeunes mamans qui allaitent ou tirent leur lait et s’apprêtent à prendre l’avion pour des vacances en famille.

Pour que tout se passe pour le mieux, l’important est d’être préparé. En lisant cet article, vous vous préparez, et vous garantissez un voyage moins stressant.

Voici donc notre liste de 5 conseils pour les parents qui allaitent leur bébé ou pratiquent le tire-allaitement :

1. Préparez tout le nécessaire

En tant que parents, vous êtes toujours préparés. Mais il y a quelques petites choses supplémentaires à savoir lorsqu’on doit nourrir son bébé. Vous avez le droit d’amener un bagage à main normal ET un sac de lange en plus avec vous dans l’avion. Un tire-lait, en revanche, est catégorisé comme un article personnel. Vous avez donc le droit de l’emmener dans la cabine de l’avion, mais à la place d’un bagage à main habituel, pas en plus.

Si vous allaitez au sein, prendre l’avion ne devrait pas poser de difficulté particulière : tant que maman et bébé sont réunis, c’est plutôt simple. C’est si vous utilisez un tire-lait qu’il faudra être un peu plus préparée. Voici donc nos quelques conseils.

Cela peut valoir le coup de prendre un simple tire-lait manuel s’il rentre dans le sac de lange de bébé (une pierre deux coups !). Si votre vol dure plus de 8h, amenez un sac réfrigérant pour le lait maternel.

Les indispensables à prendre avec vous pendant le vol

Parmi les choses qu’il ne faut pas oublier de prendre avec vous pendant le vol :

  • un désinfectant pour les mains (de moins de 50 cl pour ne pas être ennuyé au contrôle de sécurité) ;
  • des lingettes désinfectantes ;
  • une couverture ou un porte bébé (si vous préférez avoir votre intimité lorsque vous allaitez votre bébé dans l’avion).

Il est recommandé de ne pas utiliser l’eau du robinet de l’avion pour nettoyer le tire-lait ou les biberons. Préférez demander une bouteille d’eau minérale, ou gardez-les dans un sac plastique (à prévoir aussi) pour les nettoyer une fois sur la terre ferme.

Bebe-dans-lavion-iStock

2. Déclarez votre lait

Normalement, au passage de la sécurité, on ne devrait pas vous embêter si vous transportez du lait maternel dans vos bagages à main. Il vaut mieux cependant le dire dès le départ, et placer le lait dans des sacs Ziploc hors de votre bagage. N’hésitez quand même pas à consulter les politiques des compagnies aériennes, car certaines ont des spécificités.

3. À quel moment nourrir bébé ?

Pour encourager votre enfant à avaler, et ainsi à libérer la pression de ses oreilles pendant le décollage et l’atterrissage, vous pouvez leur donner le sein à ce moment-là. Ainsi, plus de mal aux oreilles pour bébé, mais plus non plus pour Maman, Papa et tous les autres passagers à côté !

4. Emmenez tout en double – voire en triple

Ce qu’on veut dire par là : les provisions sont importantes et une fois dans les airs, mieux vaut avoir trop que pas assez. Prenez donc plus de coussinets d’allaitement et plus de sacs de conservation que nécessaire. C’est d’autant plus nécessaire lorsque vous prenez un vol long courrier en allant au Canada, en Inde ou aux États-Unis par exemple.

Les compagnies qui autorisent un sac à langer gratuitement

Que bébé soit assis sur vos genoux ou dispose de son propre siège, toutes les compagnies vous autoriseront à emmener un sac à langer gratuitement avec vous. Les conditions varient toutefois d’une compagnie aérienne à l’autre :

  • Ryanair autorise les sacs à langer pesant jusqu’à 5 kg et présentant des dimensions de 35x20x20cm maximum.
  • Air France autorise les sacs à langer pesant jusqu’à 12 kg (poids total du sac à langer + du bagage cabine) et présentant des dimensions de 40x30x15cm maximum.
  • British Airways autorise les sacs à langer (en tant que bagage cabine) pesant jusqu’à 23 kg et présentant des dimensions de 56x45x25cm maximum.
  • Emirates autorise les sacs à langer (en tant que bagage cabine) pesant jusqu’à 23 kg et présentant des dimensions de 55x38x20cm maximum.
  • Transavia autorise les sacs à langer (en tant que bagage cabine) pesant jusqu’à 10 kg et présentant des dimensions de 55x40x20cm maximum.

Vous voyagez avec une autre compagnie ? Consultez leurs conditions pour voyager gratuitement avec un sac à langer avant de partir !

bébé dans les bras de sa maman iStock

5. Prenez soin de vous

À l’aéroport comme dans l’avion, vous êtes plus susceptible de souffrir de mammite (ou mastite), c’est-à-dire d’une inflammation du sein douloureuse. Pour éviter cette contrariété, restez bien hydratée, lavez-vous fréquemment les mains, reposez-vous et tentez, tant que possible, de ne pas trop modifier votre emploi du temps d’allaitement.

Vous voilà prête à allaiter votre bébé en avion. Mais avant de partir, pensez à consulter notre guide complet pour prendre l’avion avec un bébé pour un voyage serein !

Photos : iStock

27 réponses à “Prendre l’avion lorsqu’on allaite : 5 choses à savoir

  1. Bonjour,

    Pour ma part j’ai 3 enfants, j’ai beaucoup voyagé, parfois des longues heures de vol (France/Guyane). Je n’ai eu aucun souci pour allaiter. Aucun souci de mastite, mammite… Peut être que cela dépend des personnes.
    Je crois qu’il existe des crèmes que l’on peut appliquer, les mêmes que l’on utilise lors des premiers jours d’allaitement contre les vergetures du mamelon. Il faudrait se renseigner en pharmacie. Mais il ne faut pas que ça vous retienne de partir !!

    Bonne journée à vous toutes.

  2. Bonjour et merci pour cet article très intéressant.
    Prendre l’avion avec Bébé lorsque l’on est en allaitement au sein est effectivement chose aisée, même si une jeune Maman peut sentir une certaine pression à ce sujet : c’est déjà compliqué de prendre l’avion avec un Bébé à cause du regard des autres (« ah genial, ca va pleurer pendant tout le vol », « on n’a pas idée de voyager avec un bébé » etc), ainsi on se pose parfois des questions supplémentaires sur le droit à l’allaitement à bord. Oui l’allaitement est naturel mais non, toutes les mamans ne sont pas suffisamment confiantes en elles pour être sereine vis à vis du fait d’allaiter à bord. Pour mon premier fils, j’avais vérifié s’il existait des astuces pour l’allaitement en vol. D’autant plus, qu’un parent avec un bébé et obligatoirement côté fenêtre à cause des contraintes d’évacuation en avion, ce qui est certes logique mais très penible ! Un grand mange permettant de cacher l’épaule de la Maman et la tétée de Bébé s’avère bien pratique pour un allaitement en toute intimité dans cet endroit ainsi que pour permettre à bébé de s’endormir en câlin lors de l’allaitement.
    Ne pas hésiter à demander de l’aide au personnel de bord pour la logistique car ils préfèrent que le vol du bébé et des parents se passent le mieux possible, pour la qualité du vol de tous.
    Aujourd’hui, je reviens sur votre article car je suis dans une situation différente. Allaitant mon second fils mais ayant repris le travail, je tire-allaite donc lorsque mon fils et moi sommes séparés. J’ai un déplacement professionnel prévu dans le mois qui vient et, je voulais être sûre de pouvoir emporter mon tire lait électrique dans mon bagage cabine, car même si le vol est relativement court, j’ai peur d’une perte de bagage. Ce serait la catastrophe pour le tire lait et mon allaitement ! Me voilà donc rassurée, je vais pouvoir intégrer mon tire-lait électrique dans mon banane cabine. Excellente nouvelle !
    Encore merci pour votre article.
    Bonne journée.

    1. Bonjour Nathalie,
      Merci pour votre message et les quelques conseils prodigués. Effectivement, notre article est tourné vers les mamans qui utilisent un tire lait, car cela peut s’avérer un peu plus compliqué en avion que l’allaitement au sein.
      Nous vous souhaitons un bon déplacement !

  3. Il faut noter que le choix du tire lait est également très important. Un modèle adapté au voyage, peu encombrant est assez indispensable pour les vacances… Un modèle manuel peut être aussi une bonne astuce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *