Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   7 min. de lecture

Capitale de l’Occitanie, Toulouse est (étrangement) surnommée la “Ville Rose” en raison de son architecture typique marquée par la brique rouge. Principalement connue pour sa Place du Capitole et reconnue grâce au talent de son équipe de rugby locale, elle regorge d’activités qui font son dynamisme et sa singularité. Pour une visite culturelle, une balade sur les berges ou un verre en terrasse, laissez-vous guider et séduire par les incontournables à voir et à faire à Toulouse !

Envolez-vous (ou roulez) vers Toulouse !

Privilégiez le train pour les distances courtes !

Depuis Paris : Avion/ Avion
Depuis Lille : Avion/ Avion
Depuis Nantes : Train / Avion
Depuis Bordeaux : Train 
Depuis Lyon : Train / Avion
Depuis Marseille : Train / Avion
Depuis Barcelone : Train / Avion

1. Admirer la Place du Capitole

Située en plein cœur de la ville, cette vaste place est bordée par le Capitole de Toulouse qui abrite aujourd’hui l’Hôtel de Ville et sa sublime Salle des Illustres (où sont célébrés des mariages… sisi, on vous jure !). Avancez jusqu’au centre de la place pour découvrir, sous vos pieds, une gigantesque Croix Occitane ornée à chaque extrémité des 12 signes du zodiaque. Haut lieu de rassemblement, on y célèbre notamment les victoires du Stade Toulousain dans une ambiance festive propre au Sud-Ouest ! Envie de profiter plus longuement du panorama ? Installez-vous sur une des terrasses situées face au Capitole pour une pause café ensoleillée. 🙂

View this post on Instagram

La place du Capitole…😮 Envisagée dès le dernier quart du XVIIe siècle par les capitouls, la place du Capitole, à Toulouse, n'est réalisée qu'à partir de 1731 et ne sera achevée que 120 ans plus tard. La place du Capitole, à Toulouse, dans les années 1890. L’idée de créer une place royale, à Toulouse, est assez ancienne. Elle traîne dans les cartons des capitouls depuis le tout début du XVIIe siècle. Une première ébauche de fontaine devant l’hôtel de ville est exposée dès 1602, sans suite. Ce n’est que 74 ans plus tard que les édiles entérinent un espace dégagé, orné d’une statue de Louis XIV. Si le Roi Soleil donne son accord, il n’en va pas de même pour les propriétaires des moulons (des maisons voisines) alentours… De la façade de Cammas aux alignements de Virebent Le premier d’entre eux, entre les anciennes rues Saint-Martial et celle des Ménestriers, n’est rasé qu’en 1731. En 1750, le projet d’uniformisation de la façade de la maison commune par l’architecte Guillaume Cammas oblige à détruire un autre important moulon, qui s’étend jusqu’à la grande rue Matabiau (aujourd’hui rue de Rémusat) et à élargir la place qui devient alors la plus grande de Toulouse. Bien qu’inachevée et à la forme encore incertaine (oscillant entre deux plans, l’un en trapèze et l’autre en carré long), elle y accueille un marché, de nombreuses fêtes officielles et devient un lieu de promenade prisé. Mais les façades qui la bordent sont encore anarchiques. Jacques-Pascal Virebent, l’architecte et ingénieur en chef de la Ville, ordonne alors des alignements de bâtiments de brique enduits de blanc au sud puis au nord sous l’Empire et la Restauration. Reste à bâtir l’épineuse façade ouest qui court jusqu’à la rue du Taur. Vers 1840, la mairie souhaite restructurer le Capitole et la salle lyrique. Elle projette d’embellir ladite façade d’un « grand théâtre ». Jean-Jacques Esquié, le futur architecte de la prison Saint-Michel voit grand. Il propose un édifice plus haut que l’hôtel de ville et qui s’étendrait sur l’arrière jusqu’à la rue Mirepoix… #lesabbatoirstoulouse #pontneuftoulouse #métrotoulouse #lesarenestoulouse #visitetoulouse #placesaintgeorges #placeducapitole #capitole #Immo

A post shared by R. Delbosc Immobilier Toulouse (@richarddelbosc_kellerwilliams) on

2. Visiter la Basilique Saint-Sernin

Envie d’histoire ? A deux pas de la Place du Capitole, au bout de la rue du Taur, la Basilique Saint-Sernin fait partie du patrimoine historique et religieux de Toulouse depuis plus de 1000 ans ; elle est par ailleurs inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. La Basilique abrite notamment les reliques de Saint-Saturnin, premier évêque de Toulouse, qui ont fait sa réputation et grâce auxquels le lieu était l’un des plus importants centres de pèlerinage de l’Occident Médiéval. Avec son clocher qui domine la ville, Saint-Sernin est aujourd’hui l’une des plus grandes églises romanes conservées en Europe.

Basilique Toulouse

3. Faire son marché à Victor Hugo

Pour faire son marché, prendre un verre ou grignoter un morceau, le Marché Victor Hugo, situé sous un haut parking extérieur à quelques pas de la Place du Capitole, vous accueille du mardi au dimanche de 7h à 14h depuis plus de 120 ans. Boulangeries, boucheries, fromageries, traiteurs… autant de stands alléchants qui raviront vos papilles et vous permettront, entre autres, de découvrir les produits typiques du Sud-Ouest. Tôt le matin, vous pourrez y croiser les plus fêtards venant grignoter un morceau (et boire un dernier verre) avant d’aller se coucher… ambiance décontractée garantie !

4. Faire du shopping rue d’Alsace-Lorraine

Étendue sur près d’un km, la rue d’Alsace-Lorraine débute côté Jeanne d’Arc et prend fin dans le quartier d’Esquirol, aux abords du Musée des Augustins. Entièrement piétonne, elle est l’une des principales voies commerçantes de la ville ; ses nombreuses boutiques raviront aussi bien les fashionistas en quête de marques nationales et internationales que les plus curieux à la recherche de commerces locaux et authentiques.

Rues de Toulouse iStock

5. Profiter des terrasses ensoleillées

Qui dit Sud dit soleil et qui dit soleil dit forcément… terrasse ! Si vous aimez profiter du soleil en sirotant un verre en terrasse, Toulouse saura vous combler. Place du Capitole, Place Saint-Georges, Place de la Trinité, Place Wilson, Place Salengro… nous n’aurions pas assez de place (vous l’avez celle-là ?) pour lister tous les endroits où profiter des terrasses ensoleillées de la ville. En effet, le centre regorge de bars, cafés et restaurants où les toulousains ont l’habitude de se retrouver pour passer du temps entre amis et profiter du soleil, été comme hiver !

Vieille ville Toulouse iStock

6. Se promener au Jardin des Plantes en famille

Le Jardin des Plantes est un écrin de verdure de 7 hectares en plein cœur de la ville dont l’entrée principale est située à deux pas du Palais de Justice (à l’architecture plus contemporaine que traditionnelle). Aires de jeux, manège, ruisseau, fontaine, petit train et balades à cheval, le Jardin des Plantes offre un large panel d’activités qui enchanteront les enfants ! Ancien jardin botanique, vous pourrez par ailleurs y observer plus d’une centaine d’espèces qui permettaient autrefois aux étudiants en médecine de disposer de plantes médicinales.

Parc de Toulouse iStock

7. Longer les berges de la Garonne

Pour une balade détente, au cœur de la ville mais en dehors de l’effervescence des ruelles du centre, longez les berges de la Garonne entre le Pont Neuf et le Pont Saint-Pierre. Vous pourrez admirer depuis les quais, sur l’autre rive, la façade de l’Hôtel Dieu et le dôme de l’hôpital de La Grave, autrefois principale maternité de Toulouse. Sûrement l’une des plus belles vues de la ville et un cliché à ne pas manquer !

Port Saint Pierre Toulouse iStock

8. Prendre un verre (ou plusieurs) Place Saint-Pierre

Au bout des quais de la Daurade, Saint-Pierre est un lieu mythique des soirées toulousaines ; les bars qui bordent la place sont de véritables institutions ancrées dans le patrimoine culturel de la ville. Pour un pastis au mètre Chez Tonton, une soirée branchée à la Couleur de la Culotte ou une ambiance Rock N Roll au Saint des Seins, on vous conseille de ne pas manquer ce haut lieu festif toulousain (et surtout… on vous défie de ne pas y revenir !)

9. Visiter la Cité de l’Espace

Située en périphérie du centre, attrapez le Bus Linéo 1 le long des Boulevards de Strasbourg et Lazare Carnot, descendez à l’arrêt Collège Vernant et marchez 15 min pour rejoindre la Cité de l’Espace. Une visite pédagogique pensée pour les familles afin d’appréhender facilement les merveilles de l’Univers. A la Cité de l’Espace, vous pourrez monter à bord de véritables engins spatiaux, vous balader aux pieds de la fusée Ariane 5 et vous approcher au plus près de véritables satellites en activité. Point non négligeable, rêve de tous les temps, vous pourrez même jouer les apprentis Evelyne Dhéliat et présenter la météo sur un véritable fond vert, comme à la télé !

View this post on Instagram

#ariane #toulouse #citedelespace

A post shared by Bastien Vasseur (@bastvass) on

10. Profiter du charme d’Albi

Bon d’accord, Albi est située à 1h de route de Toulouse… mais vous manqueriez une belle occasion de vous promener dans les sublimes ruelles de la ville dont la cité médiévale est classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Avec son architecture elle-aussi marquée par la brique rouge de terre cuite, Albi rayonne tout autant que Toulouse dans la région ; son immense Cathédrale fortifiée et son Palais de la Berbie, ancien palais des archevêques d’Albi, valent 100 fois le détour (c’est promis !). Elle se visite volontiers à pieds et les petites boutiques typiques du centre ne vous laisseront sûrement pas indifférents.

Pour vous rendre à Albi, vous pouvez prendre le TER depuis la Gare de Toulouse-Matabiau jusqu’à la Gare d’Albi Ville ou louer une voiture sur Liligo.com pour plus de flexibilité.

Vue de Albie iStock

Visiter Toulouse : Fiche Pratique

Quel est le meilleur moment pour partir ?

Été comme Hiver, les villes du Sud bénéficient d’un climat globalement clément toute l’année, et Toulouse ne fait pas exception à la règle. En Hiver, la pluie peut potentiellement s’inviter au voyage et au coeur de l’Été, les chaleurs peuvent parfois s’avérer étouffantes. Pour profiter des atouts de la ville sous un climat agréable, on vous conseille de privilégier le Printemps, la première partie de l’Été et le début de l’Automne.

Où dormir à Toulouse ?

Si vous souhaitez trouver un hôtel à Toulouse ou tout autre type de logement, nous vous recommandons les quartiers suivants :

  • Jean-Jaurès : à deux pas de la Place du Capitole, vous pourrez rapidement rejoindre les principaux points d’intérêt de la ville depuis ce quartier dynamique (et donc bruyant) du centre-ville.
  • Carmes : plus authentique et plus calme, vous pourrez profiter de la vie de quartier et des commerces locaux comme d’authentiques toulousains.
  • Compans-Caffarelli : proche de la Place Saint-Pierre, c’est aussi le quartier des étudiants de la FAC de Droit et d’Économie ; les prix seront également plus abordables.

Globalement, on vous conseille d’éviter les abords des Boulevards d’Arcole, de Strasbourg et Lazare Carnot où la circulation est dense jusqu’en début de soirée. De même, la rue Pargaminières qui rejoint la Place du Capitole à la Place Saint-Pierre est particulièrement animée en début de soirée et jusqu’au milieu de la nuit ; à la fermeture des bars, les fêtards empruntent cette rue pour rejoindre les principales boîtes de la ville situées Rue Saint-Rome (qu’on vous conseille d’éviter également !)

Comment se déplacer à Toulouse ?

A Toulouse, vous pourrez aisément rejoindre les principaux points d’intérêt à pieds et arpenter ainsi les ruelles de la ville pour une visite des plus authentiques.

Cependant, et si besoin, la ville est traversée du Nord au Sud et d’Est en Ouest par 2 lignes de métro qui vous permettront d’écourter certains trajets. Par ailleurs, 2 lignes de tram permettent de relier l’aéroport au centre et la ville est largement desservie par un réseau de plusieurs dizaines de bus.

Côté tarifs, le ticket est au prix de 1,70 € l’unité et est valable 1 heure sur tout le réseau Métro, Tram et Bus, quelque soit le nombre de correspondances. Le tarif grimpe à 2 € si vous l’achetez directement en montant dans un bus. Vous pourrez également acheter un ticket 10 déplacements à 13,70 € ou un ticket journée à 6,10€.

Pour plus d’informations, renseignez vous directement sur le site du réseau de transports en commun de la ville : Tisseo.fr

Louer une voiture à Toulouse ?

Si vous souhaitez uniquement visiter Toulouse, nous ne vous recommandons bien évidemment pas la voiture. Cependant, pour explorer les alentours et, par exemple, vous rendre à Albi, il existe de nombreuses agences de location de voiture à Toulouse.

Notez que la quasi totalité des places de stationnement du centre sont payantes toute la journée ; à moins de disposer d’une place de parking à votre hôtel, vous devrez probablement garer votre voiture dans un parking payant.

Hop hop hop, on ne perd pas une minute de plus ! On prend ses billets direction la découverte des incontournables à voir et à faire à Toulouse ! 🙂

Crédits : iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous