Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

Alors qu’un (ou plusieurs) squales sèment la panique depuis plusieurs semaines dans la communauté des surfers de la Réunion, voici un endroit à l’autre bout de la terre où l’on trouve de l’eau transparente et des tubes hallucinants…

L’office du tourisme n’a levé qu’en 2010 toutes les restrictions qui pesaient sur la pratique du surf dans l’archipel des Fidji, dans l’océan Pacifique. Depuis, l’archipel est devenue une sorte de lieu de pèlerinage pour les surfeurs pro et avancés à la recherche de vagues solides, pour un surf en eau peu profonde, au ras des coraux. Mais même les débutants peuvent s’initier avec des cours sur place.

Regardez la vidéo qui suit et, si vous avez l’âme d’un surfer, vous n’hésiterez pas à vous jeter dans le premier vol pour les Fidji ! Le prix n’est pas donné, mais c’est le prix à payer pour un spot de rêve à l’autre bout du monde.

Fiche d’identité

  • Capitale des îles Fidji : Suva
  • Autres villes : Lautoka, Nadi, Ba, Labasa
  • Superficie: 18 000 km²
  • Population: 900 000 habitants
  • Langues: anglais, fidjien
  • Monnaie : Dollar des Fidji

Où surfer ?

Pour une bonne session de surf, la marée est très importante aux Fidji car, sans marée haute, la plupart des récifs ne peuvent être surfés. Dans certains endroits, vous aurez besoin qu’un bateau ou un jet ski vous emmène un peu au large pour atteindre les meilleurs vagues. Il y a trois zones principales de surf dans les îles Fidji, où se concentrent des surfeurs du monde entier.

Nadi : si vous êtes débutant, tenez-vous-en à la côte de Corail où vous pourrez recevoir quelques précieuses leçons dans des cours de surf à proximité de Nadi. Pour être sur de trouver des cours avec un bon moniteur, rendez-vous au Surf Shop de la ville. Les écoles de surf y proposent des stages ou des cours à la demi-journée.

Pacific Harbour : les vagues les plus recherchées sont celles du passage des frégates (Frigates passage). Contrairement à d’autres spots fidjiens, vous pouvez les « rider » aussi bien à marée basse qu’à marée haute.

Kadavu : les vagues y sont puissantes mais malheureusement les vents les cassent souvent en journée. Il faut donc soit se lever tôt, soit revenir en fin d’après-midi, quand ils sont tombés. Il y a une petite boutique de surf appelée Nagigia qui loue de l’équipement.

A voir aussi entre deux sessions : le Fiji Museum, les jardins de Thurston, ou encore le parc ornitho de Kula. Goutez aussi un méké, un plat à base de produits de la mer.

Quand y aller

Vous verrez des surfeurs toute l’année dans les îles Fidji, en particulier dans le sud de l’archipel, mais le meilleur moment pour visiter est d’avril à Octobre, pendant la saison sèche, mais plus fraîche (environ 20°C). L’eau reste tout de même à 24-25°C ! Évitez de voyager aux îles Fidji entre novembre et avril car le climat est chaud et très humide. C’est aussi la période où le risque d’ouragans et de cyclones est le plus élevé.

Surfer en eau tropicale n’est pas sans risques ! Coups de soleil, morsures de poissons, piqûres de méduses, écorchures sur les coraux…Ne partez pas sans une trousse à pharmacie bien remplie (contre le soleil et les brûlures et un désinfectant).

Vous êtes un surfer ? Quel est le meilleur spot où vous avez déjà surfé dans le monde ?

Img: Aventure Surf Waterways / cc Flickr.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous