Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   2 min. de lecture

N’avez-vous jamais rêvé de découvrir comment on pilote un avion de ligne ? Voici quelques astuces pour passer la porte du cockpit et assister à un spectacle que vous n’oublierez jamais.

Est-ce toujours possible ?

Oui. C’est encore le cas selon de nombreux témoignages récents, bien que plus rare et difficile depuis les attentats de 2001 et les normes de sûreté renforcées au sol et à bord. Il ne coûte cependant rien d’essayer. Cette décision revient au commandant de bord qui est maître de son navire. Si visite il y a, elle se passe plutôt pendant le vol, plus rarement en phase de décollage ou d’atterrissage.

Bien sûr, si l’un de vos proches travaille chez Air France, si votre petit ami est pilote ou si vous travaillez dans l’aviation militaire, vous aurez toutes les chances d’accéder au cockpit. Mais si vous n’avez pas de piston ?

Comment faire

1. Voyagez seul ou demandez pour 1 personne (discrétion), vous n’irez pas dans le cockpit à 15

2. Passez votre brevet de pilotage et ayez le papier sur vous, ayez des connaissances en la matière avant d’envisager une demande

3. Demandez dès le check-in au sol, avec le sourire, s’il serait possible de visiter le cockpit

4. Montez le dernier à bord et redemandez au pilote (s’il vous accueille) ou à l’hôtesse/stew, en précisant que vous êtes passionné d’aviation (vous l’êtes n’est-ce pas?)

5. Essayez sur une route peu « sensible »: plus de chances sur un vol domestique ou Paris – DOM à moitié vide que sur un Bombay – New York chargé à bloc

6. De la même manière, essayez sur la bonne compagnie. Ok sur Air France, easyJet. Moins voire pas du tout sur El Al, United.

7. Voyager en business, Première, être un client privilégié de la compagnie augmentera vos chances

8. Bien sûr, essayer de soudoyer est complètement inutile. Il faut également éviter de dire que vous avez peur en avion et que la présence d’un pilote pourrait vous rassurer, aucune chance que l’on vous ouvre la porte…

Si vous n’y arrivez pas, il vous reste toujours l’option aéroclub. Une heure d’initiation au pilotage coûte entre 100 et 150€.

Bonne chance, l’expérience est à vivre une fois dans sa vie!

Photo : cc Flickr/seandreilinger

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


2 réponses à “Comment visiter le cockpit d’un avion ?

  1. Parfois, on peut aussi avoir beaucoup de chance : en ce qui me concerne, j'ai eu l'occasion d'assister au décollage et à l'atterrissage d'un vol Lille-Marrakech sans avoir eu à faire quoi que ce soit. Ma place se situe au 1er rang, je suis installée quand le pilote entre et commence à… me draguer tout simplement ! Il était marocain et « s'extasiait » de mes beaux yeux verts et blabla… Je souris gentiment en pensant « qu'est ce qu'il se la joue! » Quand pour finir il me propose de venir les rejoindre lui et le co-pilote quand on sera prêts à partir. Autant vous dire que l'hôtesse qui se tenait à ses côtés m'a toisée des pieds à la tête en me maudissant très certainement, je marchais sans doute sur ses plate-bandes sans le vouloir ! Au décollage, direction le cockpit où j'ai pu m'installer, fumer une cigarette (! je ne sais pas s'ils ont encore le droit de faire ça, ça m'a plutôt étonnée) et boire un verre sur fond de match de la coupe du monde ! (en 1998). C'était mon premier vol en avion et je me souviendrai toujours de ces moments d'émotion (l'atterrissage, c'est plutôt flippant !).
    Bref, mesdemoiselles ou messieurs, jouez de votre charme sans en avoir l'air, on ne sait jamais 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous