Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   5 min. de lecture

Tenerife est l’un de ces endroits que tout le monde aspire à visiter. C’est une île où vous pouvez pratiquer toutes sortes d’activités à tout moment de l’année, grâce à son climat chaud et stable en hiver comme en été.

Les paysages si particuliers de Tenerife ne peuvent être trouvés dans d’autres endroits en Espagne. Si vous aimez la mer, vous n’arriverez jamais à vous lasser des plages de Tenerife. Si vous préférez la montagne, vous ne voudrez plus quitter ses forêts et ses parcs naturels. Partons ensemble à la découverte de sept magnifiques endroits que vous devez absolument visiter lors de votre prochain voyage à Tenerife.

1. Le parc national du Teide

Le Teide est sans aucun doute le point de repère le plus célèbre de Tenerife. Ce parc est situé au centre de l’île, à une altitude moyenne d’environ 2 000 mètres. Son sommet culminant à 3 718 mètres est le plus haut d’Espagne. La réputation du Parc n’est plus à faire, puisqu’il a été déclaré patrimoine mondial par l’Unesco en 2007. Il a également reçu le diplôme européen par le Conseil de l’Europe et fait partie des sites du Réseau Natura 2000.

Un tel endroit ne mérite pas moins, car c’est l’un des exemples les plus caractéristiques de végétation supra méditerranéenne au monde. C’est aussi la manifestation volcanique la plus représentative des îles Canaries. Vous l’aurez compris, l’ascension du mont Teide est l’une des meilleures manières d’apprécier l’essence même de Tenerife.

2. Le chemin de Chasna et son paysage lunaire

Dans le Sud de l’île se trouve l’incontournable sentier de Vilaflor : le chemin de Chasna. Il s’agit d’un itinéraire sûr et entièrement balisé qui mène à un paysage lunaire par un chemin vieux de plus de 500 ans d’histoire. La promenade commence à 3 km du village de Vilaflor, et après environ 6 km de marche, vous atteindrez un mirador d’où vous pourrez admirer l’entièreté de ce paysage hors du temps. Cette curiosité naturelle a été sculptée par l’érosion des matériaux volcaniques. Vous trouverez ce site dans le parc naturel de la Corona Forestal, en bordure du parc national du Teide. Il est aussi reconnu pour sa faune et sa flore tout aussi uniques.

sentier-de-Vilaflor-le-chemin-de-Chasna-iStock-Header

3. La forêt enchantée

Voici maintenant un endroit dont la beauté ne laisse personne indifférent. La forêt enchantée est le nom dont elle a hérité au fil du temps, en raison de son paysage naturel manifestement féérique. Le vrai nom de ce lieu est La Ensillada – Cabeza del Tejo, qui appartient au parc rural d’Anaga. Le sentier facile qui le parcourt est le plus populaire de la région. Il existe plusieurs itinéraires plus ou moins longs, mais aucun ne dépasse 4 heures. Même si vous n’êtes pas habituellement très portés sur la randonnée, vous pouvez y aller en confiance, car vous ne rencontrerez pas de pentes raides.
Cette forêt est dominée par une végétation très variée de lauriers, de mousses, de fougères, de houx, de saules, de bruyères, de vignes et de nombreux autres végétaux millénaires qui rappellent Jurassic Park. Il ne reste plus qu’à profiter de ces merveilleuses randonnées et de ces paysages enchanteurs !

4. Les étangs d’Erjos

Les étangs d’Erjos appartiennent au parc rural de Teno. Ce paysage a été transformé en milieu humide par l’influence des activités humaines dans la vallée. Il y a plus de 100 ans, cette vallée était utilisée pour extraire des terres à des fins agricoles, jusqu’en 1980 environ. Les creux laissés par les excavations se sont progressivement remplis d’eau, créant ainsi des étangs. Grâce à la flore qui s’y est développée, ce paysage s’est adouci et s’est recouvert de végétation. Pendant la saison des pluies, vous pouvez voir jusqu’à dix étangs. On y trouve des oiseaux comme les hérons et les canards, des amphibiens comme la grenouille verte et des espèces végétales comme le saule des Canaries.

Étangs d'erjos Tenerife iStock

5. Les falaises de Los Gigantes

Les falaises de Los Gigantes sont le deuxième endroit le plus visité de Tenerife, après le mont Teide. Si vous atterrissez à l’aéroport de Tenerife Sud, vous pouvez commencer directement par cette visite puisque le site n’est qu’à 45 km de l’aéroport. Pour vous déplacer sur l’île du Nord au Sud et d’Est en Ouest, le plus confortable est de louer une voiture.
Pour admirer les impressionnantes parois rocheuses, n’hésitez pas à les approcher en bateau depuis la mer. À certains endroits, les rochers atteignent une hauteur de 600 mètres. Les Guanches, peuple autochtone des îles Canaries, considéraient ces murs de pierre comme sacrés, car ils représentaient la fin du monde. Les amateurs de plongée pourront aussi admirer la partie immergée de cette falaise. À 30 mètres de profondeur, vous trouverez un trésor de biodiversité.

Los Gigantes falaises Tenerife iStock

6. Le village de Masca

Masca est situé dans le parc rural de Teno. Ce village se trouve au sommet d’une colline, dans une vallée aux rochers massifs. Depuis Masca, vous pouvez profiter de la belle végétation endémique et des vues imprenables sur l’océan Atlantique. La meilleure façon de profiter au maximum de cet endroit est, sans aucun doute, d’emprunter un itinéraire de randonnée, dont le plus célèbre se termine à la plage.

Cet endroit a été isolé pendant longtemps, jusqu’à la construction de la route reliant Santiago del Teide et Buenavista del Norte. Cet isolement lui a permis de rester tel qu’il était dans le passé, sans grands bâtiments ni installations du XXIe siècle. Un voyage dans le temps pour profiter de la nature la plus intacte de l’île.

Masca canyon on Tenerife, Canary islands, Spain

7. La Montagne Rouge d’El Médano

El Médano est un charmant village de bord de mer, idéal pour une promenade et un repas typique. Mais ce qu’il ne faut pas manquer, c’est une visite de la réserve naturelle spéciale de la Montagne Rouge (Montaña Roja).
La Montaña Roja est un volcan de 171 mètres de haut, qui est devenu l’icône de la ville. L’itinéraire pour monter au sommet n’est pas du tout réservé aux grands randonneurs, il est tout à fait accessible. La réserve comprend également un paysage d’environ 166 hectares, qui est favorable à l’habitat des oiseaux menacés et protégés.

Montaña Roja Tenerife iStock

Crédits : iStock

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.