Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Vous adorez faire voyager vos sens ? Offrez un dépaysement total à votre palais lors de ce tour du monde des spécialités culinaires insolites. Tantôt alléchants, tantôt peu appétissants mais toujours surprenants, ces plats feront voyager vos papilles !
Et pour apprécier pleinement ces spécialités, vous pourrez réserver des dîners entre particuliers partout dans le monde grâce à Mamaz, qui prône la rencontre et à l’ouverture culturelle à travers la cuisine et la gastronomie ! 

Au Pérou : du cochon d’Inde grillé

C’est vrai qu’en Europe, le cochon d’Inde est avant tout un animal de compagnie. Il n’en va pas du tout de même au Pérou puisque là-bas, les cochons d’Inde sont élevés dans l’objectif d’être dégustés ! Cuisinés frits ou en sauce, ils se mangent au même titre que du bœuf ou du poulet, principalement pour les grandes occasions.

Cochon d'inde grillé

A Taïwan : de la soupe de serpent

Sur les marchés de nuit de Taiwan, il est possible de goûter à une soupe un peu spéciale. Arrêtez-vous devant un stand, et la personne devant vous s’occupera de tuer un serpent et de recueillir sa bile, son sang et son venin dans un verre à digestif, et de saupoudrer le tout de la chair du reptile. On dit de la soupe de serpent qu’elle est excellente pour la santé, alors pourquoi ne pas goûter à cette spécialité !

En Indonésie : du café à base d’excréments

Amateurs de grands cafés, envolez vous vers l’Indonésie ou les Philippines et goûtez à l’un des cafés les plus rares du monde entier : le Kopi Luwak. Ce dernier est réalisé à partir des excréments de noyaux de cerises du luwak, une civette asiatique. Le Kopi Luwak est un café si rare qu’il se vend généralement plus de 1000€ le kilo !

View this post on Instagram

#luwakcoffee #zibetto#💩💩💩💩

A post shared by AD INFINITUM in a open future (@stefano_peron83) on

En Italie : des escalopes de pis de vaches

Nul besoin d’aller à l’autre bout du monde pour s’offrir un vrai dépaysement culinaire ! En Toscane, on apprécie particulièrement les pis de vaches pour le moelleux et le fondant de leur chair. Ce plat était largement répandu il y a quelques années et se trouve encore dans la plupart des triperies et dans certains restaurants.

Pis de vache

Au Cambodge : des tarentules frites

On les voit parfois à la télévision sans penser que ce plat se mange vraiment. Et pourtant, dans la région de Skuon au Cambodge, la tarentule frite est une spécialité culinaire bien connue. Badigeonnées d’ail, les tarentules sont ensuite plongées dans de l’huile puis trempées dans une sauce au poivre et au citron vert avant d’être dégustées. Une expérience à tenter au moins une fois dans sa vie !

En Chine : des embryons de canard et de poule

Le balut est une spécialité culinaire asiatique très appréciée en Chine, ainsi qu’aux Philippines et au Cambodge. Il s’agit d’un embryon de canard ou de poule encore dans son œuf mais déjà développé. Après avoir bouilli quelques minutes, le balut se déguste nature ou accompagné d’une sauce.

Balut, embryon de poule

En Norvège : du poisson à l’hydroxyde de sodium

Profitez de votre voyage à Oslo pour goûter au Lutefisk, un plat à base de poisson séché macéré dans de la soude puis conservé dans un bocal d’eau pendant plusieurs jours. On obtient ainsi une sorte de gelée de poisson au goût particulièrement prononcé.

 

Au Mexique : des œufs de fourmis

On appelle cette spécialité les Escamoles. Ce plat typiquement mexicain fait partie des spécialités culinaires raffinées les plus appréciées par les locaux. Il se compose de larves de fourmis récupérées dans des racines d’agave, une récolte qui nécessite tellement de patience et de minutie que cette spécialité est souvent comparée à du caviar.

En Écosse : de la panse de brebis farcie

En Écosse, le haggis est l’un des plats préférés des locaux. Mieux vaut pourtant ne pas trop réfléchir à ce qu’il y a dedans : du foie, du cœur et des poumons de mouton mixés avec des épices, le tout inséré dans un estomac de mouton et mijoté plusieurs heures. Mieux vaut avoir l’estomac bien accroché !

Haggis - Mexique

Aux États-Unis : des testicules de taureau

On les appelle les « Rocky Mountain Oysters », ou les « huîtres des Montagnes Rocheuses ». Comme cela, le nom pourrait faire rêver… S’il ne s’agissait pas en fait de testicules de taureaux ! Frits avec du piment, du sel et du poivre puis recouverts de chapelure, les testicules de taureaux font partie des traditions culinaires du Nord des États-Unis.

Et vous, oseriez-vous goûter ces spécialités à travers le monde ? 🙂

Credits: Flickr, Instagram, iStock

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous