ours blanc sous l'eau canada
| Idées voyage Par

Canada : rencontre avec 8 animaux surprenants

La prodigieuse nature canadienne est l’une des plus grandes richesses du pays. Et au cœur de cette nature vit une faune unique. Aujourd’hui, nous vous présentons donc quelques espèces de la faune canadienne, nous vous expliquons où observer des animaux au Canada et quelle est la période idéale pour tomber nez à nez avec un castor, un élan ou un grizzli.

Vous avez élu le Canada destination de l’année 2016 sur liligo.com ! En partenariat avec PVTistes.net, nous consacrerons chaque mois une journée à cette destination. Retrouvez chaque premier mercredi du mois bons plans et astuces pour découvrir le Canada sur le Magazine du voyageur.

Le castor

Castor du Canada

C’est l’animal le plus emblématique du Canada ! Vous trouverez même sa frimousse sur les pièces de 5 cents.

Signe particulier :  Le castor du Canada est un grand architecte reconnu pour ses prouesses hydrauliques. Avec ses barrages, il équilibre l’éco-système de son environnement : les zones humides qu’il crée sont indispensables à la survie de certains coléoptères par exemple.

Où pourrez-vous le croiser ?  Il n’est pas évident de rencontrer un castor se baladant en liberté, puisque ces bâtisseurs sont du genre à ne sortir que la nuit et à ne pas trop trainer là où ils sentent la présence d’humains.

Votre meilleure chance d’en croiser sera dans des parcs naturels, au bord des rivières. Au Québec, plusieurs parcs nationaux (Jacques-Cartier, Pointe-Taillon et Plaisance par exemple) vous proposeront des visites pour épier la vie des castors.

Le raton laveur

raton laveur

Le raton laveur est un peu une star du grand écran : entre Pocahontas, Nos Voisins les hommes et Les Gardiens de la Galaxie, on le retrouve partout au cinéma ! Mais pour le voir en vrai, allez au Canada ! 

Signe particulier :  Son petit masque de cambrioleur n’est pas un hasard : le raton adore venir piquer de quoi se sustenter chez ses amis les humains.

Où pourrez-vous le croiser ?  Les ratons laveurs sont des animaux qui adorent les villes, puisqu’ils y trouvent toute la nourriture qu’il leur faut. Vous pourrez donc en croiser au coin de la rue, ou dans votre propre jardin. Attention cependant, le raton a beau avoir l’air inoffensif, ou même carrément trognon, il peut se révéler agressif, et peut même être porteur de la rage ! 

L’orignal

Orignal

L’orignal, qu’on appelle élan en Europe est le plus grand des cervidés. Il a de très grands bois, qu’il perd chaque automne. C’est un animal typique du Canada.

Signe particulier :  Bossu et complètement myope, mais il compense avec un odorat et une ouïe surpuissants.

A ne pas confondre avec :  son cousin, le caribou, qu’on appelle « renne » en Europe. Lui c’est celui qui accompagne le père Noël en tournée.

Où et quand voir un orignal ?  En été, l’orignal a chaud et se fait attaquer par les moustiques. Du coup, il aime se prélasser dans l’eau pour lutter contre ces deux maux. Ainsi, en longeant les rives d’un point d’eau tôt le matin, ou au moment de la tombée de la nuit, vous pourriez bien tomber nez à nez avec un orignal. La réserve de Matane en Gaspésie est l’endroit du Québec où ils sont le plus nombreux.

L’ours blanc

Ours blanc avec bébé sur le dos

L’ours blanc, qu’on appelle aussi ours polaire, est le plus grand carnivore terrestre qui existe. Il peut peser jusqu’à 800 kg. Malheureusement il souffre du réchauffement climatique et de la fonte des glaces, qui le privent petit à petit de son habitat et de ses proies.

Signe particulier :  Certains ours blancs, ne trouvant pas l’amour parmi les leurs, s’accouplent avec des grizzlis. Le petit d’un ours blanc et d’un grizzli est appelé «  grolar » . Mais que personne ne s’offusque, il ne s’agit que d’une contraction des mots grizzli et polar bear, et non d’un sobriquet dénigrant le poids de la bête.

Où pourrez-vous le croiser ?  Dans la baie d’Hudson, à partir de la province du Manitoba, notamment dans le parc national Wapusk.

Le pika

Pika

Le pika, aussi dit ochotone, est un rongeur dont la plupart des espèces sont aujourd’hui disparues. Certains pikas continuent cependant à vivre au Canada.

Signe particulier :  Le pika est réputé pour être l’un des animaux les plus mignons du monde.

A ne pas confondre avec :  Pikachu, le célèbre pokemon. Si la ressemblance est frappante, c’est certainement que Pikachu a été inspiré d’un petit pika chou.

Où voir un pika en liberté  ?  Dans les Rocheuses de l’Alberta et de la Colombie britannique, vous pourrez croiser des moutain pikas.Tout au nord de la Colombie Britannique et du Yukon, vivent les collared pikas. Ces petits animaux vivent en altitude et souvent au pied des falaises où ils peuvent se cacher dans des éboulis de pierres.

Le petit rorqual

Petit rorqual

Au Québec, on peut trouver 13 espèces différentes de mammifères marins, ce qui est énorme. Le petit rorqual est l’un d’entre eux. Ne vous laissez cependant pas berner par l’adjectif «  petit » puisque ce mammifère mesure entre 6 à 8 mètres et pèse en moyenne 7 tonnes.

Signe particulier :  Le petit rorqual est l’une des baleines les plus spectaculaires à observer, puisqu’il pratique le breaching, c’est-à-dire qu’il fait partie des rares espèces sautant entièrement hors de l’eau.

Où pourrez-vous observer des baleines  ?  Tadoussac, l’endroit où la rivière Saguenay se jette dans le Saint-Laurent, est un spot très reconnu au Québec pour observer les baleines. De nombreux circuits vous permettront de découvrir ces géants aquatiques. Plus d’infos par ici.

L’écureuil volant

écureuil volant

L’écureuil est un animal que vous croiserez beaucoup, et même en centre-ville au Canada. Parmi les 22 espèces d’écureuils vivant au Canada, on trouve le Northern Flying Squirrel (le grand polatouche, en français, c’est bien plus drôle).

Signe particulier :  Comme son nom l’indique, il vole ! Enfin presque : il plane entre les arbres. C’est la membrane de peau entre ses pattes qui lui sert de cape de super-héros. Lorsqu’il étend cette membrane, il peut parcourir jusqu’à 50 mètres dans les airs.

Où pourrez-vous le croiser ?  Dans les forêts de conifères, du Yukon à la Nouvelle-Ecosse.

Le grizzli

Grizzli

Le grizzli, ce grand ours, ne vit qu’au Canada et en Alaska. Il peut atteindre les 66 km/h lorsqu’il court et possède un odorat extrêmement développé.

Signe particulier :  Le grizzli mange de tout, mais c’est notamment un excellent pêcheur, friand de saumons remontant la rivière.

A ne pas confondre avec :  l’ours noir, ou brun. Le grizzli est généralement plus gros que l’ours brun, et possède un museau plus long et plus pointu. Nous doutons cependant que vous vous pencherez sur ce genre de détail si vous tombez nez à nez avec un ours, qu’il s’agisse d’un brun ou d’un grizzli.

Où pourrez-vous le croiser ?  en Colombie-Britannique, en Alberta, au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut.

Bon à savoir :  Que faire si vous tombez nez à nez avec un grizzli ?  Sachez qu’il faut toujours rester face à l’ours et reculer doucement en évitant à tout prix de se retourner pour courir, sans quoi l’ours vous identifiera comme une proie et vous attaquera très probablement.

Retrouvez plus d’informations sur l’observation de la faune au Canada sur le site de l’Office du Tourisme Destination Canada.

Bientôt un voyage au Canada ? Créez une alerte de prix pour profiter des meilleures offres.

Photos : All on board ! par beingmyself, Collared Pika par Denali National Park and Preserve, Grizzli fishing par Chris Parker, Racquey Racoon par Bruce Fingerhood, Happy beaver par Steeve, Minke Whale par Tom Benson / Flickr cc.

4 réactions