Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   8 min. de lecture

C’est à l’occasion du salon des blogueurs du voyage que nous avons eu l’honneur de rencontrer Pauline, une blogueuse voyage pas comme les autres. Elle s’est lancée dans l’aventure du voyage en solo à la suite d’un voyage en Iran. Elle a par la suite créé son blog unloved countries au travers duquel elle livre ses conseils pour voyager dans les pays les moins touristiques de notre planète. Son ambition ? Dénoncer les préjugés et promouvoir les innombrables richesses de pays délaissés car souvent mal connus. Aujourd’hui, elle partage ses plus belles anecdotes avec nous !

Quelques mots pour te présenter ? 

Je m’appelle Pauline, j’ai 30 ans, bientôt 31, et je partage mon temps entre mon copain, mes 3 jobs et mes voyages. Ancienne journaliste à la radio, aujourd’hui je travaille pour une compagnie de location de maisons de vacances, je suis également gardienne de château en Dordogne et blogueuse voyages. Oui oui, c’est possible de cumuler autant de jobs … Mais je ne le ferai peut-être pas très longtemps non plus !

Ispahan-Iran

Quelles sont les raisons qui t’ont poussée à prendre la route en solitaire vers les pays les moins visités de notre planète ?

L’aventure. L’envie d’aller vers l’inconnu. De découvrir des cultures complètement différentes. Et en solo parce que je suis plutôt égoïste en voyage ! 😉 J’aime bien suivre mes envies. En voyage à deux ou à plusieurs, il faut faire des concessions, ce qui est inévitable car on n’a pas forcément les mêmes objectifs, la même façon de voyager… Ça ne veut pas dire que je pars tout le temps toute seule mais je préfère voyager seule.

Aussi, quand tu es seule en voyage, tu ne le restes jamais très longtemps. Les gens t’abordent plus facilement. Au final, mes voyages en solitaire sont ceux où je rencontre le plus de monde ! Je suis en immersion avec les locaux et je m’imprègne plus facilement de leur culture.

Zambie-unloved-countries
Emmanuel, un de mes hôtes aux chutes Victoria en Zambie – Unloved Countries
Baalbek
Nibal l’une de mes hôtes au Liban devant le temple de Jupiter à Baalbek – Unloved countries

Comment t’est venue l’idée de créer un blog ? Reçois-tu beaucoup de demandes d’infos, partages d’interrogations… ?

À la suite d’un voyage en Iran. Avant de partir, j’ai eu beaucoup de difficultés pour trouver des infos sur comment m’habiller, quoi faire, les interdits, les papiers pour obtenir un visa, etc. J’avais aussi lu beaucoup de choses fausses. Donc je me suis dit pourquoi ne pas partager mon vécu et mes infos pour les prochains/nes qui voudraient visiter le pays et sauter le pas.

L’autre idée qui m’a vraiment motivée à lancer ce blog était déjà née lors d’un premier voyage au Liban : dénoncer les préjugés que l’on peut avoir sur certaines destinations. Avant de partir, la plupart de mes amis et de ma famille étaient inquiets. Les questions tournaient toutes autour de “pourquoi tu vas là-bas ? Pour le travail ? Ce n’est pas dangereux ? Tu vas devoir porter le voile ?”

J’ai entendu tellement de clichés et de préjugés… Moi même j’en avais aussi avant de partir. Je commençais à être inquiète à mon tour et à me dire que j’étais peut-être folle d’aller là-bas toute seule. Mais quand le jour J est arrivé, et du moment où j’ai posé un pied sur le sol libanais et ce, jusqu’à la fin de mon voyage, c’était tout simplement magique. J’ai été très bien reçue par des Libanais, chez des amis d’amis, des couchsurfers… Qui m’ont fait visiter leur pays et m’ont reçu comme une reine, c’était incroyable ! Et totalement à l’opposé de ce que la majorité des gens pensent.

Oui, je reçois de plus en plus de demandes de conseils par email et sur les réseaux sociaux, surtout de femmes qui veulent voyager dans ces pays mais qui ont peur de se lancer. J’essaie donc de les rassurer tout en leur décrivant les réalités de chaque destination.

Travel GIF by Evan Hilton - Find & Share on GIPHY

Quels sont les pays « difficiles » dans lesquels tu as séjourné ? 

« Difficiles », je ne sais pas, je n’ai pas trouvé ça difficile ! Je dirais plutôt « moins touristiques ». J’ai peut-être utilisé le mot moi-même mais aujourd’hui je trouve que ça sonne péjoratif. Je suis allée au Liban, en Iran, en Zambie, quelques jours au Zimbabwe, et au Rwanda pour l’instant.

Liban
Temple de Bacchus à Baalbek, Liban – Unloved Countries
Mosquée-Iran
Mosquée Nasir ol Molk à Shiraz en Iran – Unloved Countries
Iran
Mosquée Nasir ol Molk à Shiraz en Iran – Unloved Countries

Quelles ont été tes plus grandes appréhensions avant de te lancer dans ces aventures ? Ce sont-elles confirmées sur place ?

Des appréhensions… Pour t’en citer une, avant de partir au Liban, j’ai eu un doute sur l’un des couchsurfers qui devait me recevoir pour quelques jours chez lui. C’est du délit de faciès puisque c’est sa photo de profil sur Couchsurfing qui ne me revenait pas, je ne sais pas, je le trouvais pas très net ! Et je n’étais pas rassurée. Mais bon… Comme je ne juge pas quelqu’un sur la base d’une photo, j’ai quand même décidé d’aller chez lui.

Sur place, mon appréhension ne se confirme pas totalement (ce n’est pas un tueur à gage), mais c’est un chasseur qui chasse…à la kalachnikov. Donc en toute honnêteté, je n’étais pas très rassurée je dois l’avouer ! Mais il s’est avéré être quelqu’un de très gentil et pour le coup, moi qui aime l’aventure, j’ai été servie…

La première fois que j’ai mis les pieds en Afrique aussi, j’avais beaucoup d’appréhensions. Mes proches et mon copain s’imaginaient déjà le pire pour moi. Mais je ne peux pas les blâmer, on ne voit que des trucs négatifs aux infos sur ces pays, du coup, on se forge, malgré nous, une idée complètement fausse.

Rassure-toi, une fois sur place cette mauvaise image ne s’est pas confirmée ! Au contraire, la Zambie et le Zimbabwe sont des pays magnifiques, certes pauvres, certes avec des infrastructures balbutiantes dans certains endroits, mais avec une nature extraordinaire et des gens très accueillants.

Liban
Vue depuis le jardin d’un de mes couchsurfers au Liban – Unloved Countries

Envisages-tu le voyage de façon très organisée ou es-tu plutôt adepte de l’improvisation ?

En général, je prévois toujours la première nuit. Je sais où je vais dormir, chez qui, etc. Le temps de m’acclimater au pays que je visite. Ensuite, j’organise souvent les grandes lignes de mon voyage, les endroits où je vais dormir et les spots immanquables mais je décide au jour le jour. De toute façon, dans certains endroits comme l’Afrique par exemple, il est difficile de tout planifier ! Je préfère me laisser porter par les locaux qui connaissent leur pays par cœur !

Zambie
Campement dans le parc national Kafue en Zambie – Unloved Countries

Peux-tu nous raconter une anecdote cocasse lors d’un de tes voyages ? Quel est ton meilleur souvenir ?

Le coup du sanglier tué à la kalachnikov ! C’est quand même l’anecdote que je préfère. Je l’ai raconté tellement de fois celle-là ! Bien sûr c’était au Liban et comme je le disais un peu plus haut dans l’article, l’un de mes couchsurfers était un grand chasseur.

Le premier soir où je dors chez lui, une alarme retentit dans le jardin. Le cousin de mon couchsurfer l’éteint et m’explique qu’elle se déclenche quand il y a du mouvement. Il revient après inspection des plants de tomates, et m’explique que depuis six mois il y a un sanglier qui vient saccager le potager…Ok, c’est comme en Dordogne quoi ! La suite un peu moins. Quelques minutes plus tard, mon couchsurfer ressort de sa chambre, une kalach avec lunette infrarouge en bandoulière et me propose de le suivre au fond du jardin pour me montrer comment ça marche… C’était surréaliste.

Je ne suis pas très “armes à feu” mais je me laisse porter par l’expérience. Je regarde dans la lunette et tente d’apercevoir quelque chose dans la nuit noire de la vallée de la Qadisha. J’aperçois une forme qui bouge dans les fourrés 30 m plus bas. Mon couchsurfer me reprend l’arme et tire 4 coups assourdissants qui réveillent tout le village. Un cri de cochon retentit. 2h plus tard après dépeçage du sanglier sur la terrasse, je mangeais ses cuisses en brochettes.

Je dois quand même préciser que tous les Libanais ne se baladent pas avec arme au point devant tous les touristes qu’ils croisent… Mon ancien colocataire qui adore le Liban n’a jamais vécu une expérience pareille par exemple.

Mon meilleur souvenir ? Je pense que tous les voyageurs ont du mal à répondre à cette question. Un me revient en tête, c’était en Zambie. Après 5h de bus, j’arrive enfin à mon campement en plein milieu du parc national Kafue. Les deux guides du buchcamp viennent me chercher à l’arrêt de bus en jeep. Il fait nuit noire, un froid de gueux mais je vois déjà des formes bouger dans les fourrés au bord de la route.

C’est mon premier safari. 500mètres avant d’arriver à ma tente, les deux guides deviennent soudainement ultra silencieux. Un léopard est assis en plein milieu du chemin ! L’instant est magique, j’en ai le souffle coupé, j’ai même peur de bouger de peur que l’apparition s’envole. La femelle s’approche alors de nous tranquillement et frôle la voiture. Comme si elle voulait nous montrer son beau pelage et son élégance de félin ! Elle disparaît ensuite dans la brousse quelques secondes après.

C’est très rare de voir des léopards en safari car ce sont des animaux nocturnes, et même les guides étaient comme des enfants devant moi ! Ils me diront par la suite qu’ils n’en voient pas souvent au campement.

Safari-Zambie
Premier safari en Zambie – Unloved countries

Quels sont tes prochains voyages prévus ? 

Je ne sais pas encore, j’hésite mais ce sera en Europe cette fois-ci ! Roumanie, Albanie, Estonie…

Et l’Inde où je vais voir une copine qui habite là-bas. Mais bon l’Inde pour moi c’est touristique donc j’y vais plus en touriste que pour le blog.

Quels conseils donnerais-tu à ceux qui souhaitent voyager en solo dans des pays réputés comme étant peu sécurisés ?

Dormir quelques nuits chez des locaux. S’appuyer sur leurs avis, leurs conseils. Si tu es une femme, rencontre d’autres femmes sur place. Les locaux ont toujours été ma meilleure protection. Et toujours partir confiant et non flippé. Sinon, c’est dans ces moments là que l’on s’attire des ennuis. Suis aussi ton instinct, si tu ne sens pas le truc, ne le fais pas. Voyager est déjà un risque en soi où que l’on aille. On atterrit dans un endroit où la culture n’est pas la même que la nôtre, on n’a pas les codes. Mais si tes intentions sont bonnes, si tu as la pêche et que tu restes confiant, en général, tu n’attires que des gens bienveillants autour de toi.

Alors tente l’aventure !

Dog Travel GIF - Find & Share on GIPHY

Credit : Unloved Countries, GIPHY

Réponse à “Le voyage autrement avec Unloved Countries

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous