Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   5 min. de lecture

4ème édition de l’étude Liligo avec OpinionWay* sur les Français et leurs vacances estivales. Cet été 2024 marque un tournant dans le voyage des Français. Pour la première fois depuis quatre ans, ils seront moins nombreux à partir. Et pour ceux qui partent, ils alloueront un budget encore plus important. Les Français renouent avec certaines destinations étrangères qui les attirent davantage et l’anticipation n’est pas une priorité cette année. En voiture, en train ou en avion ? Quels sont les projets des Français pour cet été ? Où envisagent-ils de voyager ? Avec l’inflation, quelle augmentation de budget allouent-ils aux vacances ? Pour partir où et comment ? Quelles sont les nouvelles destinations convoitées ? Les JO Paris 2024 impactent-ils les vacances des Français ? Réponses avec la dernière étude* du comparateur de voyages Liligo sur les tendances estivales de 2024.

Été 2024 : Moins de voyages mais plus lointains

C’est la première fois depuis 4 ans que les Français seront moins nombreux à voyager cet été. 40%* des Français interrogés ont déclaré ne pas prendre de congés cet été, c’est +3% par rapport à l’été 2023. Comme l’an dernier, l’étude menée par Liligo avec OpinionWay dévoile leurs intentions encore plus fortes de s’évader hors de l’Hexagone. 61% des Français ayant l’intention de voyager cet été partiront en France, soit -5 points que l’an passé et 50% s’en iront vers des destinations étrangères, +6 points que l’été 2023, dont 44% en Europe. 

Montréal, destination la plus recherchée pour l’été 2024 pour la 3ème année consécutive

60% des Français ont déclaré avoir l’intention de partir en vacances cet été, et les destinations étrangères semblent être les plus convoitées. D’abord, Montréal, destination la plus recherchée pour l’été 2024 conserve la première marche du podium pour la 3ème année consécutive. Les Français rejoindront la métropole canadienne avec un aller-retour pour une personne à 659€, moins cher de -9% par rapport à l’été dernier.

L’Europe gagne encore du terrain 

Le site Liligo recense le plus gros volume de recherches sur l’Europe pour cet été. 30% de celles-ci portent sur des destinations européennes. Cohérent avec l’étude OpinionWay puisque d’après cette dernière menée en avril dernier, 44% des Français ayant l’intention de voyager cet été s’en iront vers des destinations européennes. C’est +7% par rapport à l’été 2023. Comme à son habitude, le Vieux Continent est très plébiscité, à l’image du Portugal qui tire son épingle du jeu avec Lisbonne et Porto, toutes deux présentes dans le top 10 des destinations les plus recherchées. En 6ème position, Lisbonne sera accessible cet été pour un aller-retour pour une personne à 196€, suivie de Porto en 7ème position, accessible à 204€.

Lisbonne Portugal Barrio Alto Sutterstock

 

Moins de déplacement en voiture au profit du train et de l’avion. 

Cet été, les Français délaisseront un peu la voiture au profit du train et de l’avion. Même s’ils seront nombreux, 70% des répondants, à se déplacer avec leur voiture personnelle, de location ou en covoiturage, c’est -4% d’utilisateurs que l’été dernier. Sur les autres moyens de transports, nous observons une hausse de l’utilisation de l’avion, 24% en 2024 contre 22% en 2023 et sur le train : 22% en 2024 contre 17% en 2023, soit +5%. 


« Les résultats de l’étude menée en avril avec OpinionWay montrent que les Français prévoient de partir un peu moins cet été par rapport à l’année dernière. Cependant, pour ceux qui voyageront, les destinations lointaines semblent être privilégiées. Cette tendance pourrait expliquer la baisse de l’utilisation de la voiture et l’augmentation des voyages en train et en avion.
Parmi les destinations accessibles en avion et souvent recherchées, on retrouve Barcelone, Lisbonne, Rome ainsi que certaines villes du Sud de la France, qui figurent dans le top 10 des recherches en train également. Notre étude révèle que l’écologie (empreinte carbone et conscience environnementale) impacte de façon importante les réservations pour ces vacances d’été de 34% des voyageurs. On peut imaginer que pour certains le train est à privilégier par rapport à l’avion. Le prix peut également être un facteur et impacter les choix. » analyse Guillaume Rostand, porte-parole de Liligo.


Outre les destinations les plus plébiscitées qui figurent dans le top 10, certaines villes affichent un record de recherches pour l’été 2024. C’est le cas de Praia au Cap Vert qui enregistre pour cet été une hausse de +177% par rapport à l’été dernier.
Les continents Africains et Asiatiques sont de plus en plus convoités sur la période estivale. 6% des Français désireux de voyager cet été partiront en direction de l’Afrique, soit +3% par rapport à l’été dernier. Quant à l’Asie, c’est le choix de 4% des répondants, 1 point de plus que l’été dernier. D’ailleurs, 13% des recherches sur Liligo.com pour cet été portent sur des destinations en Asie.

Été 2024 : Un budget vacances plus important mais une anticipation mitigée 

Chaque année le budget prévisionnel des Français augmente pour les vacances d’été. Bien que l’inflation et l’augmentation des prix a un impact important pour 62% des Français sur leurs réservations, les Français qui prendront congés cet été n’ont pas l’intention de se restreindre et envisagent de dépenser 1 217€ par personne, soit +93€ par rapport à l’été 2023. A noter qu’en 2021 le budget alloué aux vacances d’été était de 879€ par personne. 

Quand est-il des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 ?

Les JO’s sont au cœur des discussions depuis plusieurs mois. A cela l’étude signée Liligo avec OpinionWay dévoile que l’événement n’a pas d’impact pour 52% des Français sondés. Seuls 15% déclarent que cela a un impact très important dans leurs réservations estivales. 

« Le budget des vacances évolue d’une année à l’autre, de même que les habitudes d’anticipation. On peut considérer qu’avec le contexte économique actuel, une partie de la population a choisi de ne pas voyager cet été, d’où les 40% des sondés ayant déclaré de pas partir en vacances cet été, et de l’autre côté nous avons ceux qui voyagent coûte que coûte et alloue un budget plus important. Il est de notoriété public qu’une réservation anticipée sera moins coûteuse or notre étude révèle qu’à la mi-avril, 60% des Français n’avaient pas encore réservé leurs vacances d’été, soit 2 mois et demi avant le début de la période estivale. Pour les 40% ayant déjà réservé, cela a été fait 5 mois en moyenne avant la date de départ. » conclut Guillaume Rostand, porte-parole de Liligo.

Et vous, quelle sera votre destination pour l’été 2023 ?

Crédits photos : Istock

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *