Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   6 min. de lecture

Voyager, c’est une façon indirecte d’apprendre à apprécier les petits détails qui font de notre pays l’un des plus agréables à vivre au monde. Et parmi les plus grands talents de la France, il faut bien sûr parler de sa gastronomie, à la fois fine et variée. Que vous souhaitiez faire un tour de France lors de vos prochaines vacances ou que vous soyez à la recherche d’inspiration pour votre prochain repas, voici notre top 10 des meilleures spécialités culinaires françaises.

1. Le cassoulet

Même si l’on ne connaît pas son origine avec certitude, la légende dit que le cassoulet proviendrait de Castelnaudary, dans l’Aude, en région Occitanie. Il aurait été inventé en plein cœur de la guerre de 100 ans, lorsque les habitants de Castelnaudary, assiégés par les Anglais et menacés par la famine, n’auraient eu d’autre choix que de mettre en commun leurs vivres afin de nourrir les soldats.

 Et quoi de mieux que ce plat pour représenter à merveille la gastronomie française dans ce qu’elle a de plus simple et de plus nourrissant ? Ce ragoût de haricots blancs se décline sous différentes variantes du côté de Carcassonne et de Toulouse… Au traditionnel cassoulet de Castelnaudary, on rajoute de la viande de perdrix rouge du côté de Carcassonne, et de l’agneau, du mouton et du confit de canard du côté de Toulouse.

Cassoulet iStock

2. La blanquette de veau

Appelée « blanquette » pour sa sauce blanche, cette spécialité française à base d’épaule ou de poitrine de veau se déguste en bouillon de légumes et accompagnée de riz. Si elle est si représentative de la cuisine française, c’est notamment pour ses accords fruités avec les vins du Beaujolais. On ne connaît pas son origine exacte, mais la blanquette de veau pourrait avoir été inventée au début du 18e siècle et avoir subi différentes améliorations au fil du temps.

La blanquette peut aussi se décliner en différentes variantes : blanquette de lotte, blanquette de lapin, blanquette de daurade… Tous les poissons et les viandes de couleur blanche sont possibles ! 

Blanquette de veau istock

3. La tartiflette

Un plat français typiquement hivernal que l’on savoure après une bonne journée de ski ou bien chez soi en famille ou entre amis. Ce gratin de pommes de terre, d’oignons et de lardons, le tout recouvert de Reblochon, est un incontournable des amateurs de fromage, surtout si vous partez en vacances aux sports d’hiver en Savoie ! Là-bas, de nombreuses variantes existent pour satisfaire tous les palais : la croziflette à base de crozets, la poireauflette à base de poireaux… Les possibilités sont quasiment infinies. D’ailleurs, vous avez aussi la possibilité de préparer une tartiflette traditionnelle en remplaçant simplement le reblochon par un autre fromage. C’est ainsi que l’on peut déguster de la morbiflette (au morbier) en Franche-Comté ou de la Ch’tiflette (au maroilles) dans le Pas-de-Calais.

Tartiflette iStock

4. Les cuisses de grenouilles

C’est LE plat français qui fait le plus parler de lui à l’étranger et pourtant, la consommation de cuisses de grenouille n’est pas réservée à l’Hexagone ! On sait notamment qu’elles faisaient partie des habitudes culinaires chinoises dès le 1er siècle avant notre ère. Et si beaucoup ne comprennent pas cet engouement pour cette étrange spécialité, c’est parce qu’ils n’y ont pas encore goûté ! Cuisinées avec du beurre, du persil et de l’ail, les cuisses de grenouilles s’accompagnent parfaitement d’un bon vin de Bourgogne.
Curiosité : on retrouve des recettes de cuisses de grenouilles en Suisse, en Allemagne, au Québec et même en Afrique !

Cuisses de grenouilles

5. Le bœuf Bourguignon

Comme la France est réputée pour ses fabuleux plats en sauce, on ne pouvait que vous parler du bœuf Bourguignon, savoureux ragoût de bœuf cuit dans du vin de Bourgogne et accompagné de petits légumes. Avant de devenir le roi des déjeuners dominicaux, le bœuf Bourguignon était LE plat de fête de la France rurale ! Il était alors dégusté avec du pain grillé frotté à l’ail. 

Curiosité : Le bœuf bourguignon est à l’origine d’une autre recette très appréciée en France : les œufs meurette. Une fois la viande du bœuf bourguignon consommée, la sauce servait à pocher les œufs pour concocter un nouveau plat.

Boeuf-Bourguignon-iStock

6. La Bouillabaisse

C’est probablement dans la Grèce Antique, au 12e siècle avant notre ère, que fut inventée la Bouillabaisse, avant d’être remaniée et totalement revisitée dans le Sud de la France.

Vous pensez voyager à Marseille prochainement ? Profitez-en pour goûter à LA spécialité régionale de la cité phocéenne : la Bouillabaisse. Cette recette de soupe de poissons accompagnée de sa rouille et de ses croûtons aillés est probablement le meilleur plat de poisson de France, à déguster de préférence avec un rosé de Provence. 

Bouillabaisse iStock

7. Le Coq au vin

Impossible de ne pas parler de cette spécialité quand on sait que l’emblème de la France est le coq ! Ce plat traditionnel existait déjà à l’époque de Jules César et, même s’il a subi quelques modifications au fil des siècles, il se compose toujours de coq en morceaux, de légumes et de vin rouge et s’accompagne de préférence d’un vin rouge sec provenant du même terroir que celui utilisé dans la recette. Un délice qui a malheureusement tendance à se raréfier aux tables familiales. 

Bouillabaisse iStock

8. Les moules – frites

Avec près de 10 000 kilomètres de côtes, la France peut se vanter de proposer certaines des meilleures spécialités de la mer au monde. Et parmi elles, impossible de passer à côté des fameuses moules-frites, qui se déclinent à toutes les sauces : camembert, poivre, marinière, crème… C’est dans le Nord de la France, et notamment du côté de Lille, que vous goûterez aux meilleures moules-frites de France, le plat étant à la base originaire de Belgique.

Moules frites

9. La tarte tatin

S’il n’y avait qu’un adjectif pour définir la cuisine française, ce serait bien évidemment la gourmandise. La tarte tatin, qui a la particularité de se cuire à l’envers et de se déguster à l’endroit, est originaire d’une petite commune du Loir-et-Cher et s’est depuis démocratisée sur tout le territoire. La légende dit qu’une cuisinière, Stéphanie Tatin, oublia un jour la pâte de sa fameuse tarte aux pommes et caramel. Pour sauver son dessert, elle décida simplement de rajouter la pâte par-dessus les pommes et de la cuire comme à son habitude. L’histoire serait en réalité moins amusante, puisque Stéphanie Tatin aurait probablement juste rendu célèbre une spécialité qui existait déjà dans la région depuis longtemps. Attention, cette tarte aux pommes améliorée se savoure impérativement avec une boule de glace à la vanille !

La tartatin iStock

10. Le pot au feu

Véritable monument de la culture culinaire française, le pot au feu a traversé des siècles d’histoire sans jamais prendre une ride. Dans la marmite, le bœuf cuit dans un bouillon de légumes pendant de longues heures, jusqu’à devenir parfaitement tendre. Il se sert ensuite comme potage avec un vin rouge aux notes puissantes.

Le pot au feu tient son nom du plat dans lequel il est cuit : le pot à feu. Cette spécialité d’origine paysanne fut adoptée par la bourgeoisie française au 17e siècle avant de devenir le plat dominical que l’on connaît aujourd’hui.

Pot au feu istock

Et vous, quelle est votre spécialité française préférée ? 🙂

Crédits : iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.