Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   6 min. de lecture

Qui aurait pensé à aller visiter Cracovie il y a 10 ans? En quelques années seulement, ce phare culturel de la Pologne et de l’«autre Europe » s’est taillé une place de choix sur la carte touristique européenne. Trouvez de quoi préparer un séjour à ‘Krakow’, peut-être la plus belle ville de la Pologne.

3 bonnes raisons d’aller à Cracovie

Une destination bon marché:on trouve des vols low cost pour Cracovie au départ de Paris et de plusieurs villes de province. En s’y prenant quelques semaines en avance, il est facile de mettre la main sur un A/R à moins de 100 euros. En basse saison, c’est à dire en hiver (l’hiver à Cracovie est très froid), on peut même se payer le luxe de partir sur un coup de tête sans se ruiner.

Une ville idéale pour un city break:le temps d’un week-end, vous ne verrez bien sûr pas tout de la ville, mais vous pourrez tout de même prétendre avoir vu ses principales richesses. Le centre-ville historique se découvre très bien à pied et concentre l’essentiel des attraits touristiques et un hôtel à Cracovie ne coûte pas bien cher même dans le centre pour peu que l’on s’y prenne suffisamment en avance. Vous ne perdrez donc pas de temps en transport, tout est très simple et confortable. Il n’y a pas de cohue non plus comme dans les grandes capitales que sont Paris ou Rome!

On a tous une bonne raison d’y aller:il y a ceux qui sont attirés par l’héritage historique et religieux de la ville (c’est la ville de Jean Paul II après tout!), ceux qui veulent découvrir l’atmosphère si particulière de l’Europe centrale dans les petits bars, d’autres qui y vont pour faire la fête… Et tout ce petit monde s’y croise en bonne intelligence!

Quoi voir, que faire à Cracovie ?

Rynek Główny

La place du marché, connue aussi comme la Grand Place serait la plus grande place médiévale d’Europe. Vous y verrez plusieurs édifices religieux, comme l’église Saint-Adalbert au centre et la basilique Sainte-Marie reconnaissable avec ses tours gothiques. C’est le cœur de la ville et le point de départ d’une visite de la ville. C’est aussi sur cette place que les agences se disputent les touristes pour les emmener en excursion.

Sur les traces du Pape Jean Paul II

Cracovie, c’est pour ainsi dire la ville de Jean Paul II. Avant de devenir Jean Paul II, Karol Wojtyla était archevêque de Cracovie. Il a laissé de nombreuses traces et de nombreux souvenirs un peu partout dans la ville. Voyez par exemple le Palais des Archevêques (rue Franciszkanska 3 ) et l’église Saint Stanislaw Kostka, celle de sa première messe. Aux abords de la ville, des tours sont organisés pour aller au sanctuaire de la Miséricorde divine à Lagiewniki, au centre de pèlerinages de Kalwaria Zebrzydowska (sur la liste du patrimoine culturel et naturel mondial de l’UNESCO) et à la maison de naissance Karol Wojtyla à Wadowice, au 4 de la rue Koscielna.

Crédit : Anosmia / Flickr cc.
Crédit : Anosmia / Flickr cc.

Le château royal du Wawel

Dressé sur la colline du même nom, il est aujourd’hui un musée qui expose des collections artistiques et des pièces de l’histoire de la Pologne, comme les bijoux de la Couronne. dans la crypte de sa cathédrale les visiteurs peuvent voir les tombes des anciens rois de Pologne. Vous pourrez aussi visiter la Caverne du Dragon. Oui oui… du dragon.

Crédit : Arian Zwegers / Flickr cc.
Crédit : Arian Zwegers / Flickr cc.

Une promenade en calèche ?

Est-ce vraiment incontournable ? Sans doute pas. Mais c’est indéniablement un trait de caractère de la ville touristique. vous constaterez que, dans la vieille ville, les calèches sont nombreuses et proposent des promenades confortables aux touristes.

Crédit : Alberto Carrasco Casado / Flickr cc.
Crédit : Alberto Carrasco Casado / Flickr cc.

Kazimierz, quartier d’histoire, quartier branché

La relation judéo-polonaise est millénaire ! Il n’est donc pas étonnant que la culture juive ait marqué à ce point la Pologne. Au milieu du 20e siècle, en quelques années seulement, cette culture juive-ashkénaze a été quasi anéantie et aujourd’hui, il ne reste guère que quelques milliers de Juifs en Pologne, contre plus de 3 millions avant la seconde guerre mondiale.

Mais on assiste – comme dans d’autres pays d’Europe centrale – à un renouveau de cette culture et à sa redécouverte par les jeunes générations. Kazimierz est le cœur de ce renouveau et ce quartier est même l’épicentre de la vie culturelle de Cracovie.

Le cœur du quartier est sans nul doute Ulica Szeroka, une rue qui compte un grand nombre de restaurants où l’on sert des plats traditionnels de la culture juive.

Ne passez pas sans vous arrêter devant l’église du Corpus Christi et la synagogue Tempel!

Où sortir à Cracovie ?

Le soir et même une grande partie de la nuit, c’est dans ce même quartier de Kazimierz que les jeunes de Krakow, souvent branchés, intellos ou bobos, sortent faire la fête. Souvent dans des lieux aux décors emblématiques de cette partie de l’Europe. Comment les décrire..regardez les photos ci-dessous. C’est dans Estery Street que vous trouverez les endroits les plus sympas.

Citons sans hésitation Singer, calme en journée mais rempli d’artistes le soir qui finissent régulièrement par danser debout sur les tables au fur et à mesure que la nuit avance… A quelques mètres de celui-ci, Alchemia a pour habitude d’organiser des concerts en sous-sol et d’allumer des centaines de bougies chaque soir. Un peu plus loin, Propaganda est un petit bar à la déco communiste où le temps semble s’être arrêté. Même la loi qui interdit de fumer dans les établissements publics ne semblent pas être arrivé jusqu’à eux ! Les plus courageux pourront également se réchauffer avec un shot de Wsciekly Pies !

Crédit : David Berkowitz
Crédit : David Berkowitz
Photo : chrismaidflow / flickr cc.
Photo : chrismaidflow / flickr cc.
Crédit : Andrew Stawarz / Flickr cc.
Crédit : Andrew Stawarz / Flickr cc.

Si vous vous trouvez à Cracovie fin juin/début juillet, vous avez de la chance! Car c’est le festival de la culture juive (en polonais, le Festiwal Kultury Żydowskiej w Krakowie),qui se déroule chaque année sur une dizaine de jours dans le quartier de Kazimierz. C’est le climax annuel de la culture juive en Pologne!

Auschwitz-Birkenau

Crédit photo : De todos los colores / Flickr cc.
Crédit photo : De todos los colores / Flickr cc.

Nombreux sont les touristes qui réservent une journée de leur voyage à Cracovie pour se rendre sur le lieu de l’ancien camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, non loin de la ville d’Oświęcim. Nombreuses sont aussi les personnes qui viennent en Pologne pour se recueillir dans ces lieux d’histoire et en profitent pour découvrir Cracovie.

Quelles sont les horaires d’ouverture ? Quel est le prix? Comment s’attacher les services d’un guide? Nous vous recommandons de consulter toutes les infos pratiques sur le site officiel du site-musée. Sachez qu’il est possible de s’y rendre depuis Cracovie en train ou avec des navettes. Dans le centre-ville de Cracovie, vous n’aurez aucun mal à trouver une agence de navettes.

  • Soulignons enfin qu’un itinéraire touristique passant par Cracovie est en projet avec pour but de redonner vie à la culture juive d’Europe orientale.

Les alentours de Cracovie

Les mines de sel de Wieliczka:c’est la visite incontournable dans les environs de la capitale régionale. Une plongée dans un somptueux décor et une plongée dans l’histoire industrielle de la région. Nous leur avons déjà consacré un article avec les liens pratiques pour vous y rendre.

Zalipie et ses maisons multicolores:c’est un superbe petit village de la région de Tarnow, à une bonne trentaine de kilomètres à l’est de Cracovie.

Crédit : polandMFA / Flickr cc.
Crédit : polandMFA / Flickr cc.

Voilà pour ce petit voyage! Et encore nous n’avons pas tout dit, il y a bien d’autres choses à faire à Cracovie! D’ailleurs, vous préféreriez visiter Prague ou Cracovie? Cracovie ou Varsovie? Participez via les commentaires!

Et n’oubliez pas de créer une alerte de prix pour Cracovie, si vous prévoyez d’y partir bientôt !


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous