Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   3 min. de lecture

2017 pourrait bien être l’année du voyage spirituel. Ce post est destiné à vous donner des pistes pratiques pour commencer à envisager de faire ce à quoi vous n’aviez peut-être jamais pensé auparavant : le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

C’est à Santiago de Compostela que se trouve le tombeau de l’apôtre Jacques, une ville d’environ cent mille habitants en Galice, dans le nord-ouest de l’Espagne. Compostelle est devenue au Moyen-Âge un lieu de pèlerinage aussi important que ceux de Rome et Jérusalem, avant de disparaître quasiment, puis de connaître un fort regain d’intérêt en ce début de XXIe siècle.

De nos jours, la plupart des pèlerins sont de simples randonneurs animés par l’envie de voyager différemment, qui partent sur la route une, deux ou trois semaines pendant leurs congés. Certains groupes d’amis se lancent même le défi de faire la route entière, mais en plusieurs fois (en chantant des cantiques en route ou pas). C’est la solution privilégiée par les associations religieuses, car elle conserve l’esprit originel tout en s’accommodant des contraintes de la vie professionnelle. Cela complique la logistique, mais c’est le seul moyen lorsqu’on ne dispose pas de congés indéfinis.

La Compostela – Pour décrocher le certificat de pèlerinage, bien des randonneurs ne parcourent que les cent derniers kilomètres du chemin nécessaires. Ils débarquent avec un vol pour La Corogne ou pour Vigo, se rendent à Sarria ni vu ni connu, se dissimulent dans le flot des forçats de la route…puis repartent avec dans leurs bagages La Compostela, cette bénédiction chrétienne en latin remise au pèlerin à son arrivée à Compostelle. Ce n’est pas bien glorieux, n’est-ce pas ?

La voie du Puy-en-Velay, la plus prisée

Quatre itinéraires historiques classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO convergent vers Compostelle depuis la France : la Via Turonensis dite « voie de Tours » partant de Paris ; la Via Lemovicensis dite « voie limousine » qui part de Vézelay en Bourgogne ; la Via Tolosona débutant à Arles.

Mais la route la plus empruntée est la Via Podiensis plus connue comme la « voie du Puy-en-Velay ». Elle suit le GR65 et traverse les paysages merveilleux du Cantal, des plateaux de l’Aubrac, de la Vallée du Lot, du Périgord, du Gers et du Pays-Basque. La Via Podiensis passe par des lieux religieux comme la cathédrale du Puy, les abbatiales de Conques et de Moissac et le sanctuaire de Rocamadour. La distance à parcourir est de 1 550 km et demande 65 jours de marche. Saint-Jean-Pied-de-Port et la frontière espagnole se trouvent exactement à mi-parcours. En été, il faut absolument réserver en avance les gîtes d’étape car les premiers arrivés sont les premiers servis et il n’ya pas toujours assez de place pour tout le monde.

Un site internet vous sera d’un précieux secours pour planifier avec précision votre périple sur la voie du Puy-en-Velay et définit jour après jour les étapes et le nombre de kilomètres à parcourir : chemins-compostelle.com.

itineraires saint jacques
Source : chemins-compostelle.com

Obtenir le « credencial » pour l’hébergement

Le long de la route, nombre d’hébergements municipaux le long de la route ne sont ouverts qu’aux pèlerins. Il faut donc un « passeport du pèlerin », de son vrai nom un credencial, et ne pas oublier de le faire tamponner à chaque étape pour attester de votre statut de pèlerin (et obtenir la Compostela à l’arrivée). On peut se le procurer par correspondance via la Société Française des Amis de Saint Jacques de Compostelle (lien ici).

Quel budget prévoir ? Comment trouver des hébergements ? Peut-on pèleriner avec son chien ? Toutes ces questions relatives à l’organisation du voyage trouvent réponse sur ce site très documenté où pèlerins en devenir et pèlerins de retour échangent leurs conseils et expériences : Au cœur du chemin. Un autre site indispensable l’Agence de coopération interrégionale et réseaux (ACIR) a aussi édité un petit guide pratique qui regorge de conseils très précis pour préparer méthodiquement votre pèlerinage vers Saint-Jacques : poids du sac à dos, guides et cartes utiles, conseils d’orientation, les meilleurs moments de l’année.

Visionnez cette vidéo inspirante réalisée sur le tronçon espagnol le plus emprunté, el Camino francés.


Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous