Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Vous partez à l’étranger, en dehors de la zone euro ? Vous aurez probablement besoin de monnaie locale pour effectuer vos paiements en vacances. Bonne nouvelle, il existe plusieurs façons de changer vos devises. Sur internet, en bureau de change, directement à la banque… Découvrez les différentes manières de changer vos devises avant de partir à l’étranger.

1. Changer ses devises à la banque

La plupart des banques proposent un service de conversion de monnaie, notamment pour les devises les plus courantes comme la livre sterling, le franc suisse ou encore le dollar américain. Contactez votre banque quelques semaines avant votre départ et commandez vos devises en précisant le montant souhaité. Votre banque devrait vous rappeler une fois ces dernières reçues. Le délai varie de quelques jours à deux semaines en moyenne. Il s’agit par contre d’un moyen relativement cher d’échanger ses devises puisque les taux de change proposés par les banques sont généralement peu avantageux. Il faudra en plus y rajouter la commission de la banque, une somme forfaitaire comprise entre 5 et 20 euros en fonction des établissements bancaires.

Avantages :

  • Pratique
  • Sécurisant

Inconvénients :

  • Cher : taux de change peu intéressant
  • Lent

2. Changer ses devises sur internet

Oui, vous avez bien lu, il est possible depuis quelques années déjà de changer ses devises directement en ligne ! Plusieurs bureaux de change sur internet vous proposent d’acheter des devises directement avec votre carte bancaire, par virement ou via mandat en espèces en choisissant les coupures qui vous conviennent le mieux. La livraison des billets se fait de manière sécurisée, à domicile, sous 24 à 72 heures en moyenne.

Différents services de change de devises sont disponibles sur la toile. Après inscription, choisissez la devise à recevoir ainsi que le montant de votre commande. Le taux de change devrait s’afficher. Une fois votre pièce d’identité téléchargée, il ne vous reste plus qu’à procéder au règlement des devises soit par virement bancaire, soit par carte de paiement, soit par mandat espèces. Un transporteur sécurisé s’occupera alors de la livraison de vos devises sur présentation d’une pièce d’identité.

Avantages :

  • Grand choix de devises disponibles
  • Pratique
  • Rapide

Inconvénients :

  • Taux de change peu avantageux
  • Somme minimum

achat billet d'avion en ligne

3. Changer ses devises en bureau de change

C’est l’option privilégiée par de nombreux voyageurs, mais attention à bien choisir votre bureau de change ! En France, la plupart des grandes villes disposent d’un bureau de change, où les monnaies courantes comme le dollar américain ou la livre sterling sont généralement disponibles en quantité. Pour des monnaies plus « exotiques », il vous faudra passer commande au minimum 15 jours à l’avance.

Il est également possible de partir avec des euros en espèces et de les changer à votre arrivée à destination. Mais attention, car certains bureaux de change, notamment aux aéroports et dans les villes touristiques, facturent leur service à prix d’or. Il ne faudra donc pas hésiter à comparer les taux de change et les commissions des différents bureaux.

Attention : beaucoup de bureaux de change affichent un « 0% commission » particulièrement attractif, et se rémunèrent sur un taux de change très désavantageux. Il faudra donc calculer le coût global du changement de devises pour faire son choix.

Avantages :

  • Grand choix de devises disponibles
  • Disponible partout dans le monde

Inconvénients :

  • Taux de change peu avantageux
  • Tarifs peu transparents

Collecting money for travel with accessories of traveler, Travel concept

4. Changer ses devises avec sa carte bancaire

C’est l’une des solutions pour changer ses devises pour pas cher. En informant votre banque au préalable, vous pouvez en effet directement retirer de l’argent dans un distributeur automatique à votre arrivée à destination. Attention toutefois à bien contrôler la fiabilité du distributeur car certains sont de pures arnaques !

Les distributeurs étrangers facturent trois types de frais différents lors d’un changement de devises :

  • Des frais de retrait. Ponctionnés par votre banque, ces frais coûtent généralement autour de 3 euros par retrait, d’où l’importance de retirer de grosses sommes moins souvent plutôt que de petites sommes plus régulièrement.
  • Des frais de change. La banque à laquelle appartient le distributeur vous facturera elle aussi des frais de commission, généralement ponctionnés sur le taux de change. Imaginons que vous partiez voyager à Londres. En novembre 2022, 1 euro = 0,86 livre sterling. Si le distributeur vous propose un taux de 1 euro = 0,84 livre sterling et que vous retirez £500, votre retrait vous coûtera £10 de frais de change.
  • Des frais de distributeur (facultatif). En France, les retraits au distributeur sont gratuits. Mais ce n’est pas toujours le cas à l’étranger. En effet, les banques locales, afin d’assurer la gestion de leurs distributeurs, appliquent des frais de retrait à leurs clients. En fonction des pays et des banques, les frais de distributeur peuvent aller de 1 à 5 euros.

Avantages :

  • Economique si peu de retraits
  • Disponible partout dans le monde
  • Immédiat

Inconvénients :

  • Peu sécurisé
  • Tarifs peu transparents

5. Payer directement par carte bancaire

Parfois, dans les pays acceptant majoritairement la carte bancaire, changer ses devises peut s’avérer presque inutile. Il peut en effet être possible de payer l’ensemble de ses achats et services directement par carte bleue. Il s’agit sans conteste du moyen le plus économique de payer dans une autre devise. Lorsque vous payez dans une autre devise en carte bleue, aucun frais fixe n’est prélevé, uniquement des frais variables, variant de 1 à 5 % du montant de votre achat en fonction de votre banque. Il vous faudra toutefois toujours un peu d’espèces pour payer sur les marchés, pour vos activités, etc.

Paiement vacances

Enfin, dans les zones les plus touristiques comme en Croatie, en République Dominicaine, en Jordanie ou en Suisse, par exemple, il est fréquent que les commerçants, les hôtels et les restaurateurs acceptent d’être payés en euros. Si cette solution peut s’avérer pratique, elle est en réalité souvent coûteuse car les commerçants y incluent une commission. Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre article sur comment utiliser sa carte bancaire à l’étranger ?

Et vous, quelle est votre astuce pour changer vos devises sans vous ruiner ? 😉

Crédits photos : iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *