Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   5 min. de lecture

Non, la Jamaïque ne se résume pas uniquement à Bob Marley ! L’île des Caraïbes a en effet de nombreux trésors à vous faire découvrir. On vous emmène cette semaine à la découverte de ses paysages naturels, de ses marchés authentiques et de ses plages de rêve. Le temps d’une aventure magique ! Zoom sur les choses incontournables à voir et à faire en Jamaïque…

1. Randonner au cœur des Blue Mountains

La Jamaïque est un territoire de reliefs. La preuve avec les Blue Mountains, une superbe chaîne de montagnes dont le point culminant, le Blue Mountain Peak, dépasse les 2200 mètres d’altitude ! Classé à l’Unesco, le site abrite des dizaines de kilomètres de sentiers de randonnée serpentant en pleine forêt tropicale.

BlueMountains

2. Flâner sur le marché artisanal de Kingston

Votre vol pour la Jamaïque atterrira forcément à Kingston, la capitale. Profitez-en pour vous offrir une première immersion mémorable en visitant le marché artisanal de Kingston, qui existe depuis maintenant 150 ans ! Vous y trouverez largement de quoi ramener des souvenirs authentiques de votre voyage.

3. Se détendre sur la Seven Mile Beach

Et si vous profitiez de votre voyage pour découvrir ce à quoi ressemble une plage aux Caraïbes ? Avec son sable blanc, son eau turquoise et ses 6 kilomètres de long, la Seven Mile Beach donne raison à tous les clichés. Un vrai petit coin de paradis à ne pas manquer, tout particulièrement au coucher du soleil.

Seven Mile Beach and Palm Tree

4. Visiter le musée Bob Marley

Vous l’attendiez probablement avec impatience… Et c’est vrai que l’on ne pouvait pas passer à côté ! À Kingston, découvrez l’ancienne maison de la star locale du reggae, aujourd’hui transformée en musée. L’occasion d’approcher ses disques d’or, ses guitares, son jardin, et les nombreux souvenirs qu’il a laissés derrière lui.

bob-marley

5. Admirer les chutes de Dunn

C’est l’un des lieux les plus visités de la Jamaïque. À l’extrémité du fleuve Dunn, à seulement quelques kilomètres d’Ocho Rios, approchez les chutes les plus impressionnantes du pays. Ces dernières se jettent à près de 60 mètres de hauteur directement dans les Caraïbes !

ReachFalls Jamaique

6. Rencontrer les locaux à Negril

Encore méconnue il y a quelques années, la station balnéaire de Negril gagne en popularité. C’est l’endroit parfait où rencontrer les habitants, et notamment les sculpteurs sur la plage, les marchands de fruits et légumes bio ou encore les vendeurs de jerk. Le tout dans une ambiance familiale !

Jamaique-iStock

7. Plonger dans le folklore local à Montego Bay

Au nord-ouest du pays, celle que l’on surnomme « MoBay » n’a plus de réputation à se faire. Quel dépaysement que de se promener au milieu de ses bâtisses géorgiennes au son des klaxons, de visiter ses boutiques d’artisanat et de profiter d’une vie nocturne animée… Un endroit mémorable ! C’est aussi un haut lieu pour les amateurs de plongée et de snorkeling grâce aux eaux protégées du parc marin de Montego Bay.

8. Vivre des sensations fortes au Rafting Village

Avec ses multiples rivières, la Jamaïque est le paradis du rafting ! Partout vous aurez l’occasion de suivre des parcours aquatiques plus ou moins complexes. Pour les débutants, un détour par le Rafting Village sera incontournable pour s’offrir une balade en radeau en bambou au cœur de la jungle.

Rafting Jamaique

9. Goûter à la gastronomie jamaïcaine

Amateurs de cuisine épicée, vous ne pourrez qu’apprécier les spécialités culinaires jamaïcaines. Délectez-vous de plats en sauce à base de poisson, de chèvre ou de poulet, le tout généreusement assaisonné au piment, à l’ail et au thym. Goûtez notamment à la soupe de pois rouges, une soupe pleine de saveur vendue partout sur l’île !

Voyager en Jamaïque : Fiche Pratique

Population, langue, monnaie, visa… L’essentiel à connaître !

  • Population : 2,948 millions
  • Langue officielle : Anglais
  • Monnaie locale : le dollar jamaïcain
  • Décalage horaire : – 8 heures en été et – 7 heures en hiver
  • Document nécessaire pour voyager : passeport valide 6 mois après la date de retour pour les citoyens français. Un visa est nécessaire pour un séjour supérieur à 1 mois. Attention toutefois, si vous transitez par les Etats-Unis pour vous rendre en Jamaïque, vous devrez être en possession d´une autorisation électronique d´ESTA.

Quel est le meilleur moment pour partir en Jamaïque ?

Si la Jamaïque peut se visiter toute l’année car il y fait tout le temps chaud et beau, la saison sèche qui s’étend de fin décembre à début avril reste la période idéale. De plus, de nombreuses fêtes ont lieu pendant cette période comme la semaine de Bob Marley en février ou le carnaval de la Jamaïque en mars/avril.

BlueHoleWaterfall Jamaique

Où dormir en Jamaïque ?

Découvrez notre sélection des meilleures villes où loger en Jamaïque :

  • Montego Bay : pour les amoureux de faune et flore marine mais également pour profiter d’une vie nocturne animée.
  • La Capitale Kingston : pour les voyageurs en quête d’animation, de culture et d’histoire.
  • Le port d’Antonio : si vous recherchez de l’authenticité et un logement à la fois proche de la mer et des montagnes pour profiter de la nature dans cette partie de l’île, vous serez comblé !
  • Negril : pour son décor de carte postale entre plages de rêve, couchers de soleil incroyables et fonds marins d’exception.

Comment se déplacer en Jamaïque ?

Le Knutsford express est un réseau de bus permettant de relier Kingston et les principales villes touristiques du pays comme : Port Antonio, Ocho Rios, Montego Bay, Negril, Savanna-la-Mar. La région de Kingston est également bien desservie par les bus urbains. En revanche, sur le reste de l’île, le réseau de transports en commun est plutôt limité. Vous pouvez toujours emprunter des taxis collectifs ou mini bus qui desservent les secteurs de forte demande. Toutefois, sachez qu’il ne se déplacent que lorsqu’ils sont très (très) plein.

Comment louer une voiture en Jamaïque ?

Si vous souhaitez louer une voiture en Jamaïque, sachez que les grands loueurs internationaux y sont présents. Attention toutefois, la conduite se fait à gauche ! Le réseau routier intérieur est souvent inégal et certaines routes peuvent être étroites et tortueuses. De plus il est recommandé de ne pas conduire de nuit. Notre conseil : prévoyez votre itinéraire en amont afin de déterminer votre circuit et l’état des routes à emprunter.

Crédits : iStock et Shutterstock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *