à
Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   6 min. de lecture

Au large de la Tunisie et de la Sicile, Malte est un véritable trésor de nature et d’histoire. Nombreuses sont les civilisations à y avoir laissé leurs traces, encore visibles aujourd’hui. Amoureux de randonnée, d’Histoire et de plongée sous-marine, le plus petit pays d’Europe vous réserve de nombreuses surprises ! Liligo vous propose de partir à la découverte des sites incontournables de Malte, une île hors du temps et une destination complète.

Envolez-vous vers Malte !

Prix constatés sur Liligo le 05 avril 2022

> 23€ Depuis Marseille du 18 au 25 mai 2022
> 31€ Depuis Toulouse du 03 au 10 mai 2022
> 43€ Depuis Nantes du 03 au 10 mai 2022
> 46€ Depuis Bruxelles du 04 au 11 mai 2022
> 47€ Depuis Paris du 14 au 21 juin 2022
> 48€ Depuis Bordeaux du 18 au 25 mai 2022
> 69€ Depuis Nice du 18 au 24 juin 2022
> 97€ Depuis Lyon du 16 au 21 juin 2022

Fiche pratique

Population : 525 000 habitants
Langue : maltais
Monnaie : euro
Meilleurs moments pour y aller : toute l’année, mais le meilleur moment reste du mois d’avril au mois d’octobre
Visa : pas besoin de visa, ni même de passeport si vous êtes citoyen de l’espace Schengen

Quels sont les incontournables à Malte ?

Voici une sélection de 10 choses incontournables à voir et à faire absolument lors de votre séjour à Malte.

1. Visiter les Temples de Hagar Qim

Classés au patrimoine mondial de l’Unesco, les Temples de Hagar Qim sont le site néolithique le plus important de l’île. Certaines de ses constructions nous ramènent plus de 4000 ans dans le passé ! Le site est perché sur une colline et héberge un mégalithique de presque 60 tonnes. Dans un environnement naturel à couper le souffle, au milieu des lauriers roses, des figuiers de Barbarie et des acacias, plongez dans les millénaires d’une histoire fascinante en vous baladant au cœur des ruines.

Hagar Qim, Temple Malte iStock

2. Accéder au point de vue des falaises de Dingli

Les falaises de Dingli sont, en quelque sorte, le rempart naturel de Malte. Culminant à plus de 250 mètres au-dessus de la mer, elles offrent un point de vue à couper le souffle, notamment au moment du coucher du soleil ! Dans une ambiance paisible et ressourçante, empruntez les nombreux sentiers de randonnée traversant les falaises et offrant des panoramas somptueux sur la Méditerranée. Ce sera également l’occasion de découvrir la chapelle Sainte Marie-Madeleine et la fameuse Grotte Bleue, entourée d’une eau parfaitement turquoise.

falaises de Dingli Malte iStock

3. Se balader à pied à La Valette

La Valette, capitale de Malte, est une ville très agréable à visiter à pied. Perdez-vous dans ses jolies ruelles et appréciez l’architecture ancienne de ses monuments historiques comme le Palais des Grands Maîtres ou la co-cathédrale Saint-Jean, sans oublier le musée national d’archéologie, installé dans la somptueuse auberge de Provence. Considérée comme l’une des plus belles villes de Méditerranée, La Valette est l’un des plus importants témoignages de l’histoire de l’île. La capitale, située au carrefour de l’Orient et de l’Occident, révèle un centre historique fabuleux, à base d’auberges anciennes, de palais et de places mystérieuses. 

4. Retourner dans le passé à Mdina

Autrefois intégrée à la ville d’Ir-Rabat, la ville de Mdina fut envahie par les Arabes au 9e siècle avant de tomber entre les mains des Normands puis des Espagnols. Toutes ces influences sont encore visibles aujourd’hui, contribuant à la splendeur du patrimoine architectural. L’ancienne capitale de Malte réunit à elle seule plus de quatre millénaires d’histoire. Il ne faut pas hésiter à se perdre au cœur de ses petites ruelles pavées pour visiter ses sites incontournables, comme la cathédrale Saint-Paul ou le Palazzo De Piro. En fin de journée, direction les remparts de Mdina afin d’assister à un fabuleux coucher de soleil sur les vignes maltaises.

falaises de Dingli Malte iStock

5. Visiter les monuments de Ir-Rabat

À l’Ouest de l’île, la ville historique de Rabat touche celle de Mdina. Elle dévoile de fabuleux monuments aux amateurs d’architecture : l’église de Saint-Paul et sa grotte attenante, les catacombes et, bien sûr, la Domus Romana, une ancienne villa de l’époque romaine. La visite des catacombes de Saint-Paul et Sainte-Agathe est tout à fait insolite. Elle permet de se balader au coeur de gigantesques cimetières romains souterrains connectés entre eux. On y découvre différents types de tombes ainsi que des fresques remarquablement conservées.

6. Faire de la plongée sous-marine

Malte est l’un des meilleurs pays d’Europe pour faire de la plongée sous-marine. De nombreux spots comme la grotte bleue, le Blue Hole de Gozo ou les Santa Maria Caves vous permettront de partir à la rencontre d’épaves, de créatures fabuleuses et de grottes sous-marines à couper le souffle. Au Nord de l’île, le site de Cirkewwa est le plus réputé de tous et pour cause, il y a énormément de choses à y découvrir : deux épaves, une arche sous-marine et de superbes poissons colorés. À Comino, les Santa Maria Caves et leurs eaux turquoise et translucides ne laissent personne indifférent.

7. Se baigner dans le lagon bleu de Comino

Sur la petite île de Comino, se trouve l’un des meilleurs endroits de l’archipel pour nager, plonger et faire du snorkelling. Le lagon bleu est une piscine naturelle couleur azur absolument magnifique. Pour éviter les foules, nous vous conseillons de vous y rendre tôt le matin, ou l’après-midi à partir de 16h. Avec ses eaux turquoise et translucides, ce lagon fait partie des meilleurs endroits où se baigner à Malte. 

lagoon-bay-sur-lile-de-Comino-Malte-iStock

8. Se promener sur le marché de Marsaxlokk

Marsaxlokk est un charmant petit village de pêcheurs situé au Sud de Malte. Chaque dimanche et mardi matin, un vaste marché en plein air y est organisé, où l’on peut trouver toutes sortes de spécialités maltaises et de savoureux poissons frais. L’endroit est idéal pour plonger dans l’ambiance authentique de Malte et faire le plein de souvenirs. Après avoir fait un tour sur le marché, direction le magnifique port de pêche de Marsaxlokk, qui servit de port d’accostage au 9e siècle avant notre ère, lors de l’invasion phénicienne. Vous êtes ici au cœur de l’histoire maltaise, dans ce petit village déjà habité en l’an 3000 avant J-C.

9. Apprécier l’environnement sauvage de Gozo

Plus petite et moins fréquentée, l’île de Gozo est, en quelque sorte, la Malte d’il y a 20 ans. On y découvre les paysages plus sauvages et les plus naturels, ainsi qu’une multitude de monuments historiques comme la basilique Saint-Georges. La petite sœur de Malte, comme elle est surnommée, est séparée de l’île principale par un bandeau de mer de 5 kilomètres de large. Laissez-vous envoûter par ses paysages sauvages à base de collines verdoyantes et de plages de rêve. Côté histoire, l’île de Gozo abrite des sites archéologiques et religieux ainsi que des musées remarquables.

Arche-Azure-Window-de-Gozo-ile-de-Malte-Malte-iStock

10. Arpenter les Trois Cités

Entourées d’eau, les cités de Senglea, Vittoriosa et Cospicua dévoilent un style purement méditerranéen avec leur vaste port et leurs demeures anciennes. La vue depuis les jardins d’Upper Barraca est à couper le souffle. Les trois cités ont en commun près de 5 kilomètres de gigantesques fortifications, mais chacune possède sa propre identité. Senglea et son ambiance populaire, Cospicua et ses doubles remparts, et Vittoriosa et son riche patrimoine à base d’églises, de forts, de palais et d’auberges de chevaliers…

Vous connaissez d’autres endroits qui méritent le détour à Malte ? Partagez-les avec nous !

Crédits : Instagram, Istock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.