Le Magazine du Voyageur icon
Le Magazine du Voyageur
  •   4 min. de lecture

Nous achevons aujourd’hui notre petit tour virtuel en Crimée, une région qui attise bien des convoitises… Nous renouvelons toutefois notre mise en garde : la situation politique actuelle ne permet pas de s’y rendre à des fins touristiques dans des conditions de sécurité satisfaisantes. Avant tout voyage en Ukraine, consultez la fiche pays du Ministère des Affaires étrangères.

Yalta et Sudak

Yalta n’est pas seulement la ville où s’est décidée la partition de l’Europe au sortir de la seconde guerre mondiale ! C’est aussi et surtout une station balnéaire sur la mer Noire qui se trouve à environ 70 km de Sebastopol.

front de mer

yalta-front de mer

Sudak est une petite ville qui se transforme chaque été en station balnéaire prisée. Ses atouts à proximité : des caves à vin, une splendide forteresse génoise et la réserve naturelle de Novyï Svet.

sudak

sudak2

La culture tatare

Les Tatars constituent un peu plus de 10% de la population totale de la péninsule. Ce peuple d’origine turque a été autrefois beaucoup plus important en Crimée, mais il a subi des déportations et des persécutions massives après la seconde guerre mondiale, accusé collectivement d’avoir collaboré avec le 3ème Reich.

Pour découvrir leur culture et leur folklore, il faut se rendre à Bakhtchissaraï, la capitale des Tatars de Crimée. La ville se trouve à mi-chemin entre Sébastopol et Simferopol, à la pointe sud de la Crimée, face à la Turquie. Le Palais des Khan « Hansaray » témoigne du temps lointain où les Tatars régnaient sur la péninsule. Ses minarets sont visibles de loin, car il abrite aussi une mosquée.

La ville est aussi célèbre pour avoir inspiré des poèmes au grandissime poète russe Alexandre Pouchkine, par exemple « La Fontaine de Bakhtchisaraï« . Des quartiers entiers sont aujourd’hui habités par des Tatars.

Bakhtchyssarai

mosquee

Bakhtchyssarai2

tatar - khan palace

Les richesses naturelles

La péninsule est assez montagneuse ce qui lui confère des paysages très sympas et de nombreuses possibilités de randonnées, à pied ou à vélo, explique le site ukrainevoyage.com. Les spéléologues connaissent bien la Crimée car c’est une région qui possède beaucoup de grottes, dont l’une des plus grandes d’Europe (proche de Simferopol). Autres attraits naturels : le Grand Canyon, les chutes d’eau d’Uchansu, les montagnes Aï-Petri et Cheterdag, etc.

cote

paysage

Le festival kaZantip

La jeunesse dorée de l’ancienne URSS vient se déhancher dans ce festival KaZantip qui est devenu l’un des grands rendez-vous mondiaux de la musique techno. Les DJ mixent sur la plage, les festivaliers sont dans l’eau. Biceps, tatouages et bikinis de rigueur !

Découvrir la Crimée vous plairait ? Pourquoi ne pas visiter Kiev au passage puis poursuivre en train ? Les compagnies Lufhtansa/LOT proposent des vols Paris-Kiev pour moins de 300 euros cet été.

kazantip

kazantip2

kazantip3

Voilà, c’est terminé ! nous espérons que vous en savez un peu plus sur cette belle région de Crimée et que cela vous a donné envie d’aller la découvrir, peut-être un jour, quand cela sera à nouveau possible.

Photo principale : marek.krzystkiewicz / Flickr cc.
Photos : peatc, Gregori Gusev, Jean & Nathalie, Ilya Schurov, kakna’s world, xJason.Rodgersx, Argenberg, Dima Bushkov / Flickr cc.

Avec Liligo trouvez le meilleur vol pour votre prochain voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous