Magazine du Voyageur icon
Magazine du Voyageur
  •   6 min. de lecture

Vos prochaines vacances vous emmèneront en Vendée ? Ce département français est surtout célèbre pour ses plages et la régate qui porte son nom, le Vendée Globe. Cependant, il serait réducteur de se limiter à cela car la Vendée a bien plus à nous offrir. Aller en Vendée, c’est découvrir un territoire avec des paysages splendides et des visites culturelles surprenantes. Découvrez notre sélection d’incontournables à voir et à faire en Vendée pour en prendre plein les mirettes. C’est parti !

1. Le Puy du Fou

Avec plus de 2 millions de visiteurs par an, le Puy du Fou est l’un des parcs d’attractions les plus visités d’Europe. Sa renommée s’est construite uniquement sur la qualité de ses représentations et la fidélité des reconstitutions grâce notamment à une attention toute particulière portée aux costumes des figurants.

Et puis, un avantage par rapport aux parcs d’attractions comme Disney, le temps d’attente est beaucoup moins élevé car il s’agit souvent de représentations où le public est assis. Un grand plus si vous venez avec des enfants qui parfois ne sont pas très patients. Si le parc est prisé par les familles, ne vous fourvoyez pas, les plus grands passeront aussi un excellent moment. Le spectacle le plus connu reste le Cinéscénie, spectacle nocturne durant presque 2h et mettant en scène environ 2.550 acteurs et 28.000 costumes. À ne manquer sous aucun prétexte !

2. L’île de Noirmoutier

L’île de Noirmoutier est un autre incontournable à faire lors de votre visite en Vendée. Pour vous y rendre, deux options s’offrent à vous. Utiliser le pont de Noirmoutier en voiture ou bien passer par le passage du Gois à pied. Ce dernier est unique en son genre. Il s’agit d’un chemin de 4km de long que vous ne pourrez emprunter qu’à marée basse. N’oubliez donc pas de bien consulter la météo des marées pour ne pas être surpris lors de votre traversée. Pour les adeptes de pêche à la main de palourdes, il s’agit également d’une zone idéale pour vous adonner à cette pratique. Attention cependant à bien respecter les quotas.

Une fois sur l’île, vous aurez l’embarras du choix côté activités ! Comme parcourir la ville de Noirmoutier, ses ruelles et maisons colorées, visiter le château de Noirmoutier, explorer les marais salants ou encore profiter des plages magnifiques. Sur certaines d’entre elles, vous pourrez observer les fameuses cabines, qui étaient utilisées autrefois pour pouvoir se changer à l’abris des regards. Elles sont maintenant utilisées par les familles propriétaires pour y stocker le matériel de plage.

Noirmoutier France iStock

3. Les Sables d’Olonne

Si vous n’êtes jamais allés en Vendée et que le nom vous dit quelque chose, c’est bien normal. Il s’agit tout simplement du lieu de départ du Vendée Globe, la mythique régate dont nous parlions en introduction.

Que pouvez-vous y faire ? Pour les surfeurs en herbe, vous y trouverez de nombreuses écoles de surf ou tout simplement des boutiques de location. N’oublions pas que l’Atlantique est le paradis des surfeurs ! Un des grands avantages des Sables d’Olonne est la disposition de la plage. Elle longe le centre, vous n’êtes donc jamais loin ! 🙂

Vous pouvez également visiter le centre-ville et découvrir le quartier surprenant de l’île Penotte où les maisons sont parées de fresques en coquillage. Elles sont toutes l’œuvre d’une artiste locale, Danièle Arnaud-Aubin, qui s’inspire de différents univers comme la mythologie ou les contes.

4. L’Île d’Yeu

Autre incontournable à voir lors de votre passage en Vendée : l’île d’Yeu. Impossible de la rejoindre à pied depuis le continent, contrairement à l’île de Noirmoutier, car elle se situe à 22 km des côtes. Vous aurez le choix entre vous y rendre en voile ou via un ferry qui part notamment depuis Fromentine.

Lors de la traversée, qui ne dure qu’une demi-heure, gardez les yeux bien ouverts afin d’observer le paysage de l’île lors de l’approche. Vous noterez sans doute la séparation de l’île entre une partie “rocheuse”, avec de petites falaises et la présence du Vieux Château d’Yeu, tandis que l’autre partie est “sableuse” avec de nombreuses plages.

L’île se prête particulièrement aux randonnées, à pied ou en vélo. En effet, elle ne fait que 10km de long et est relativement sauvage. Vous ne trouverez pas de gros complexes touristiques ni de gros bâtiments, et vous pourrez donc profiter du paysage et de la tranquillité que vous offre ce petit havre de paix.

Si vous préférez buller sur une plage, direction le Sud de l’île (un service de bus peut vous y emmener) vers la plage des Sioux. Vous y trouverez même un des rares restaurants de l’île, où vous pourrez commander une collation en cas de petit creux.

île d'Yeu Vendée France iStock

5. Manger des huîtres

La Vendée est une des principales régions ostréicoles de France. Il serait donc dommage d’y séjourner sans faire une halte chez un ostréiculteur pour déguster des huîtres fraîches. Vous trouverez de nombreuses cabanes, restaurants et bars à huîtres un peu partout dans la région, mais les meilleurs sont évidemment ceux qui vous proposent de les gouter à peine sortie de l’eau. Miam !

6. Le marais Poitevin

Après cette pause gastronomique, continuons notre liste d’incontournable avec un marais qui se situe sur trois départements différents : la Vendée, les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime. Il faut dire qu’il s’agit tout de même de la deuxième plus grande zone humide du territoire national, après l’indétrônable Camargue.

Plusieurs curiosités à savoir autour de cet incontournable :

  • On lui donne un petit surnom “Venise Verte”, à cause de sa couleur.
  • Un phénomène étonnant, vous pouvez brûler de l’eau en surface. Rien que ça ! Tour de magie noire ? Pas vraiment ! Lorsque l’eau est agitée, certains gaz remontent en surface et peuvent donc être brûlés avec une simple allumette ou un briquet pendant un moment. Ne vous attendez pas à quelque chose de spectaculaire non plus !

Notre conseil : louez un vélo ou partez en expédition en bateau afin de découvrir la faune et la flore du marais. Lors de la saison migratoire, de nombreux oiseaux y font une halte.

Marais-Poitevin-iStock

7. Le Mont des Alouettes

Le Mont des Alouettes est une colline située vers le parc du Puy du Fou et qui vous permettra de profiter d’une vue splendide sur la zone. De plus, vous pourrez y voir plusieurs moulins à voile, mais surtout un des derniers en activité au monde. Rien que ça ! Ce dernier peut être visité afin de découvrir les secrets de son mécanisme intérieur.

8. La corniche vendéenne

La corniche vendéenne est un itinéraire entre Saint-Hilaire-de-Riez et Saint-Gilles-Croix-de-Vie de 3km environ. Découvrez le spectacle de la mer qui se brise sur les côtes rocheuses ainsi que la faune et la flore qui y vivent. Il est possible d’effectuer l’ensemble du parcours à pied ou à vélo, car des sentiers sont aménagés.

Durant le trajet, faites une halte pour observer :

  • Le Trou du Diable, où la mer s’engouffre violemment lors des grandes marées.
  • Les 5 Pineaux, qui sont 5 rochers faisant face à l’océan. Ces derniers formaient anciennement un cap, mais l’érosion leur a donné leur forme actuelle.

Visiter la Vendée : Fiche Pratique

Quand partir en Vendée ?

Si vous souhaitez visiter la Vendée avec du soleil, préférez les mois de mai à septembre. Parfaits pour faire du surf ou pour profiter des différentes balades mentionnées dans nos incontournables comme sur l’île de Noirmoutier.

Où dormir en Vendée?

Si vous désirez visiter l’ensemble des incontournables, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Trouver un logement central, à partir duquel vous pourrez explorer toutes ses merveilles sans difficulté. La ville de la Roche-sur-Yon est centrale par exemple et de nombreuses lignes de bus et de trains la traversent.
  • Si vous souhaitez privilégier la côte pour faire le plein d’air marin et de beaux paysages de bord de mer, sachez qu’elle est un peu plus éloignée de certains des incontournables. Mais le compromis en vaut également la chandelle.

À vous de voir ! Peu importe votre décision, de nombreux établissements hôteliers ou campings sont disponibles, vous n’aurez donc aucun problème à trouver chaussure à votre pied. Autre plus, même s’il y a forcément plus de monde en août, les prix restent moins élevés que dans certaines régions comme la Côte d’Azur.

Comment se déplacer en Vendée ?

Pour vous déplacer en Vendée, voici différentes solutions :

  • Les services de bus régionaux : ils vous permettront de rejoindre les principaux lieux d’intérêts.
  • Le train : il dessert le Puy du Fou depuis Angers directement par exemple, même s’il n’y a que 3 trajets par jour.
  • Le vélo : si vous souhaitez rester dans une même zone, vous pouvez opter pour la location d’un vélo durant votre séjour. De nombreux loueurs sont présents et les prix sont corrects.
  • La voiture : si vous souhaitez vous déplacer aux 4 coins de la Vendée durant votre séjour, la location de voiture reste le moyen le plus pratique pour ne pas perdre trop de temps dans les transports.

D’autres idées d’incontournables à voir et à faire en Vendée ? Dites-nous tout en commentaire ! 🙂

Crédits : Shutterstock et iStock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer logo
Rédigé avec pour vous